Vous cherchez sur Lili?

dimanche 31 mai 2009

Mrs Dalloway


Par Virginia Woolf, Penguin Books

«Clarissa Dalloway, elegant and vivacious, is preparing for a party and remembering those she once loved. In another part of London, Septimus Warren Smith is shell-shocked and on the brink of madness. Smith's day interweaves with that of Clarissa and her friends, their lives converging as the party reaches its glittering climax. Past, present and future are brought together one momentous June day in 1923.»

Quelle aventure déroutante que cette journée dans la vie de Mrs Dalloway!... à un rythme très lent, on parvient à ressentir l'essence de la vie à travers cette trépidante Londres de l'après-guerre... marquant les heures comme le Big Ben, la plume de Woolf tient le lecteur par la pointe de l'âme, le faisant progresser patiemment, plan par plan, jusqu'à la fin de la réception de Clarissa... mais en est-ce vraiment la fin?

* * * * *


Pour le lire en version française

samedi 30 mai 2009

Le don de la septième

Par Henriette Major, Soulières Éditeur, Graffiti

«Nous sommes en 1945. Rose, jeune adolescente, raconte son enfance dans une famille nombreuse de Montréal. Elle présente ses parents et ses frères et soeurs, raconte les événements ou anecdotes qui ponctuent leurs vies: célébration de la Victoire, naissance de la petite dernière, procession de la Fête-Dieu, noces, rencontre d'une nouvelle amie, escapade en tramway, début des vacances, séjour à la campagne... Tous ces moments sont prétextes à décrire une époque et son cadre de vie; par ailleurs Rose, à l'aube de sa jeunesse, nous livre avec simplicité ses joies et ses doutes.»

Prétexte un brin trop évident et éducatif, mais le plongeon dans l'histoire est très intéressant par la suite. On s'attache aux personnages et à toutes ces situations «tremblayesques» qui jonchent leur parcours pas toujours facile. À lire et à relire!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

L'intrépide petit Soldat de plomb

Par Hans Chirstian Andersen, illustré par Quentin Gréban, Mijade

«Le célèbre conte d'Andersen retrace les aventures d’un petit soldat unijambiste. Délaissé en raison de son handicap, sérieux, humble et amoureux de l’inaccessible demoiselle du château en papier, celui-ci saura surmonter avec courage mille dangers et c’est dans les flammes qu’il rejoindra enfin la belle danseuse.»

Histoire touchante, émouvante... et illustrations tendres... à relire sous la couette...

* * * * *

La grande fabrique de mots

Par Agnès de Lestrade, illustré par Valeria Docampo, Alice Jeunesse

«Il existe un pays où les gens ne parlent presque pas. Dans cet étrange pays, il faut acheter les mots et les avaler pour pouvoir les prononcer. Le petit Philéas a besoin de mots pour ouvrir son cœur à la jolie Cybelle. Mais lesquels choisir ? Car, pour tout ce qu’il a envie de dire à Cybelle, il y en a pour une fortune ! Il ne faut pas se tromper…»

Sublime histoire, touchante et imaginative. Un pur délice, brodé par la plume d'Agnès de Lestrade, tout en finesse et en tendresse et porté par le sensible et évocateur univers visuel de Valeria Docampo. Un petit bonheur pour l'âme...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★

L'autobus des jours de pluie

Par Lise Drapeau, illustré par Christian Quesnel, Bouton d'Or d'Acadie

« — Les enfants, je vous propose un jeu amusant, dit le père de Fanny. C’est le jeu de l’autobus des jours de pluie. Je jouais souvent à ce jeu quand j’avais votre âge.
    — Comment on joue? demande Juliette, toujours curieuse.
    — Pour commencer, il nous faut un autobus. Un bel autobus 
comme celui que j’avais dans mon enfance !
    — Ça existe encore? demande Fanny.
    — Ce genre d’autobus existera toujours, ma Fanny !»

Histoire savoureuse et coquine, aux illustrations étonnantes. Un petit plongeon dans l'imaginaire qui égaiera même les plus grises des journée. Délectable.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆ 

Si proche, si loin

Par Jimmy, Seuil

«Elle a l'habitude de tourner à gauche quand elle sort de chez elle. Il a la manie de tourner à droite quand il sort de chez lui. Ils se rencontrent, se perdent. Se retrouveront-ils? Une histoire fleur bleue pour les vrais amoureux.»

Sublime, doux et beau... Illustrations envoûtantes et histoire qui nous fait voguer en eaux amoureuses... Comme quoi, le Destin existe peut-être... Un beau livre d'histoire pour les grands...!

* * * * *

Le Trésor des collines

Par Jill Barklem, Gautier Languereau

«C'était la fin de l'automne et Flax et Lily tissaient des couvertures pour les campagnols des collines. M. Apple les leur livrerait avant que le froid n'arrive. Wilfred mourait d'envie de partir avec lui.
Il était convaincu que là-haut, il trouverait de l'or et que c'était la chance de sa vie. Tout s'est bien passé jusqu'à ce que Wilfred reste coincé sur une corniche et ne puisse plus redescendre. Le brouillard est tombé sur les collines et les a engloutis. Imposible de rebrousser chemin...»

Illustrations délectables et histoire aux mille rebondissements, sorte de quête mystérieuse où le plus futé n"est pas celui qu'on pourrait croire... Une réussite!

* * * * *
Pour le lire en version originale anglaise

vendredi 29 mai 2009

Dominic en prison

Par Alain M. Bergeron, Soulières Éditeur, Série Dominic

« '' Le détecteur de métal émet un bruit strident. Bip! Bip! Bip! 
– Tiens, tiens… un stylo-lampe de la boutique, souligne le guide soupçonneux. Puis il braque le faisceau de la lampe sur mon visage. 
– Et si tu nous apportais quelques éclaircissements sur le sujet? 
Moi, Dominic Abel, coupable d’un vol ?'' 
Dominic a-t-il besoin d’un avocat? Cette visite scolaire à la vieille prison de Trois-Rivières se terminera-t-elle derrière les barreaux?»

Sympathique histoire aux personnages colorés qui s'adresse aux lecteurs débutants. On s'attache tout de suite à cet inimitable Dominic à qui tout arrive, l'improbable comme le cocasse. Une série à découvrir et à lire au petit bonheur...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

La petite amie imaginaire


Par Jonh Irving, Seuil

«C'est du côté des gymnases, des vestiaires et du cours de littérature, que John Irving entraîne ici son lecteur : description très concrète de la façon dont l'auteur a appris puis enseigné la lutte et l'écriture, comme étudiant puis chargé de cours, et comme entraîneur.
Au fil de son récit et de ses digressions, l'auteur évoque ses "rencontres avec des hommes remarquables", entraîneurs sportifs ou professeurs de littérature, de sorte que ces mémoires sont peut-être avant tout une galerie de portraits.»

Petits morceaux de vie décousus, remplis de lutte et de noms de champions. Décevant un brin par rapport à la plume littéraire à laquelle Irving nous a habitués; comme quoi, ce qui est vrai n'est pas toujours intéressant, ou du moins, qu'il faut savoir le raconter. Dommage...


Lili lui donne: ★ ★ ☆ ☆ ☆


Pour le lire en version originale

L'Hiver

Par Jill Barklem, Gautier Languereau

«C'était un hiver très rigoureux. Les souris du Buisson-aux-Mûres avaient eu bien raison de se préparer à de fortes chutes de neige! Celle-ci tomba comme jamais depuis de longues années. A tel point qu'il fallut sortir pelles et pioches pour creuser des tunnels de maisons en maisons. On ne pouvait laisser passer l'occasion d'organiser un grand bal de neige, selon la tradition!»

Vivement le retour de la smala du Buisson-aux-Mûres!... un livre chaleureux et ronronnant pour les longues soirées d'hiver...

* * * * *
Pour le lire en version originale anglaise

jeudi 28 mai 2009

L'Été

Par Jill Barklem, Gautier Languereau

«L'été était très chaud, le ciel bleu profond et le soleil toujours au rendez-vous.
Tout au long du Buisson-aux-Mûres, les souris cherchaient la fraîcheur. Poppy Eyebright aimait se réfugier à l'ombre de la roue du moulin. Dusty Dogwood flânait sur les rives du ruisseau. Cet été-là, ils se rencontrèrent souvent et, au fil de l'eau et des jours, se virent de plus en plus. Personne ne fut étonné quand ils annoncèrent leur décision de se marier. La surprise, ce fut le lieu choisi pour la cérémonie! Et vogue l'amour!»

On retrouve avec joie toute la bande du Buisson-aux-Mûres... Illsutrations touchantes et fournies. Délicieux!

* * * * *
Pour le lire en version originale anglaise 

mercredi 27 mai 2009

L'automne

Par Jill Barklem, Gautier Languereau

«Le mauvais temps arrivait à grands pas et les réserves de l'automne n'étaient pas encore engrangées! Les souris du Buisson-aux-Mûres devaient se dépêcher de finir la récolte avant les premières pluies. Primrose, la fille de Lord Woodmouse, comptait bien les aider, mais en chemin, de découvertes en découvertes, la petite souris s'éloigna de plus en plus et se perdit. Attention, Primrose, la nuit tombe, gare aux belettes!»

Une aventure jonchée de feuilles mortes et de contrées inexplorées. Jill Barklem régale le lecteur, comme toujours, avec son univers visuel chaleureux, foisonnant de sympathiques détails du quotidien. Une historiette à déguster tout doucement, au coin du feu, quand la bise souffle et que la nature se prépare pour l'hiver...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★


Pour le lire en version originale

samedi 23 mai 2009

Le printemps

Par Jill Barklem, Gautier Languereau, Les petits Gautier

«Ce matin-là, pour son anniversaire, Wilfred reçut de nombreux cadeaux. Mais le plus beau était à venir, M. Apple avait décidé d'organiser un pique-nique surprise où toutes les souris du Buisson-aux-Mûres étaient invitées.»

Illustrations qui font rêver, avec tous ces chaleureux et sympathiques détails du quotidien! ... et histoire à relire encore et encore!

* * * * *
Pour le lire en version originale anglaise

mardi 19 mai 2009

Une patience d'ange

Par Elizabeth George, Pocket, Inspecteur Linley et Sergent Havers 10

«Thomas Lynley, ami du père de la jeune femme, est chargé de l'enquête. Et l'affaire se révèle beaucoup moins simple que l'inspecteur ne pouvait l'imaginer. Avec l'aide d'un de ses hommes, le sergent Winston Nkata, et de Barbara Havers, à qui il continue de battre froid depuis ses dernières incartades, il va devoir démêler les fils d'une histoire terriblement complexe, aux multiples ramifications. Il s'avère très vite que Nicola Maiden, la jeune femme assassinée, n'était pas la sage et brillante étudiante qu'on croyait. Et que l'autre victime cachait de bien troubles activités. Toutes les pistes qui surgissent semblent embrouiller davantage l'affaire. Qui étaient réellement les deux jeunes gens? Pourquoi les a-t-on tués? Et, surtout, qui les a tués?»

Encore du délicieux tordu, saupoudré d'humanité, en forme d'enquête policière... du George quoi! Intrigue qui nous fait haleter jusqu'à la dernière page! Une réussite!

* * * * *
Pour le lire en version originale anglaise

dimanche 17 mai 2009

Lili spécialiste en tout genre

Par Éléonore Gondeau, Points de suspension

«À la veille des vacances, une fois n'est pas coutume, la maîtresse ne donne pas une tonne de devoirs à faire mais un dessin. Le thème : représenter le métier que vous souhaiteriez faire plus tard. Lili est aux anges, elle adore dessiner. Par contre, elle n'est pas trop fixée et chaque jour qui passe amène une nouvelle envie de devenir... funambule, mécanicien, astronaute. Bref, voilà un cahier presque rempli, c'est la maîtresse qui va être surprise.»

Agréable petit tour d'horizon de métiers saugrenus, à cheval sur l'imaginaire déjanté de Lili. Sympathique album et beau produit graphique!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

La rue de Garmann


Par Stian Hole, Albin Michel jeunesse, Garmann 2

«"La vie n'est jamais sûre. C'est seulement quand on a très peur qu'on peut être courageux", a dit papa à Garmann. Sans doute, mais qui peut être courageux quand Roy bloque la porte de la grille?»

Deuxième tome de cette épopée rocambolesque qu'est le quotidien de Garmann... à travers les propos farfelus mais pas si fous que ça naît une relation très spéciale... et fait fuir le méchant à bicylette! Savoureux!

Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★

La petite Sirène

Par Hans Christian Andersen, illustré par Quentin Gréban, Mijade

«La plus jeune des six filles du roi de la mer rêve de monter à la surface de l'océan. Le jour où elle peut enfin explorer le monde des hommes, le prince du royaume terrestre voisin donne une fête sur son navire. Une tempête manque de le noyer, la petite sirène le sauve et tombe immédiatement amoureuse de lui. Elle décide alors de sacrifier sa voix en échange d'un corps humain.»

Troublante version... douce et triste... de ce conte par trop édulcoré par Disney... illustrations chavirantes...

* * * * *

Dans le vieux Château d'Oncle Allistair


Par Alexandra Chauvelon-Bueb, illustré par Alexandra Colombo, Éditions Bower, Oncle Allistair 1

«Dans le château d'Oncle Allistair, Gil rêve de rencontrer des fantômes, de voir des phénomènes magiques et plus encore...»

Chouette idée d'histoire et illustrations colorées, mais l'intrigue parallère, qui est celle que nous voulons voir s'épanouir, tarde à se manifester, et nous laisse sur un «à suivre» un brin enrageant. C'est bien de vouloir tenir les lecteurs en haleine, mais c'est comme si ce premier tome ne pouvait être complet sans sa suite... Dommage.

Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆

mercredi 13 mai 2009

Presque 39 ans, bientôt 100

Par Fred Dompierre, Boréal
Résumé de l'éditeur
«C’est mon anniversaire demain au milieu des écueils naissants de ma nouvelle vie amoureuse. Assis dans mon salon, au beau milieu de cette vague d’optimisme et en attendant l’inévitable asphyxie, je suis à la veille d’avoir trente-neuf ans, et, ce soir, j’ai eu une manière d’épiphanie de début de fin de vie. Je suis d’une génération qui n’a pas su prendre sa place, et qui laisse la sienne quand il en a une. Pas à dire, pour ceux et celles qui sont nés après la mort de Kennedy et avant la première crise du pétrole, on ne peut pas parler d’un groupe qui passera à l’histoire. Ma génération. La X.Celle qui a aussi fabriqué les pires enfants du monde.»

Petit morceau de déprime lucide... qui, étonnament, nous accroche et nous donne le goût de le resavourer par petits chapitres, sans se lasser...

* * * * *

mardi 12 mai 2009

Le meurtre de la falaise

Par Elizabeth George, Pocket, Inspecteur Linley et Sergent Havers 9

«Le couple le plus célèbre de Scotland Yard n'est pas au meilleur de sa forme. L'inspecteur Lynley est en voyage de noces et Barbara Havers, nez et côtes cassés au cours de sa dernière enquête, se repose dans une petite station balnéaire de l'Essex. Sa convalescence est de courte durée. La découverte du cadavre d'un jeune Pakistanais l'oblige à reprendre du service. Crime raciste? Affaire liée à l'homosexualité de la victime? Dans sa recherche de la vérité, Havers va devoir plonger au cœur de cette communauté orientale si complexe et de si calme apparence. Avec son intuition, son fichu caractère et sa légendaire absence de diplomatie, Barbara parvient à mettre au jour d'innommables trafics et à vérifier de nouveau que la noirceur de l'homme est sans limites.»

Du savoureux George, comme d'habitude... Une intrigue qui nous tient en haleine et chamboule nos certitudes jusqu'à la toute dernière ligne!... Une réussite!

* * * * *
Pour le lire en version originale anglaise

mardi 5 mai 2009

L'Ogre de la Couronne

Par Stéphane Tamaillon, Les 400 coups, Connexion

«Paris, avril 1900. Alors que l'Exposition universelle est sur le point d'être inaugurée, un tueur s'en prend aux jeunes femmes des quartiers populaires. Surnommé « l'Ogre » par les journaux, l'assassin fait trembler la capitale. Pierrot, qui ne sait pas lire, n'a guère lieu de s'en préoccuper. Vivant de rapines, cet orphelin, livré à lui-même, ne reconnaît aucune autorité : la rue est son domaine, son école, son garde-manger. En dehors de Goupil et du Verveur, ses comparses, il n'a d'autre amie que Blandine, la jolie lavandière dont il est amoureux. Mais bientôt, Pierrot se retrouve presque malgré lui sur la piste de l'Ogre. Car Blandine pourrait bien être la prochaine victime...»

Belle fresque historique faisant revivre le Paris du début de l'ère industrielle. Une intrigue enlevante qui nous tient en haleine jusqu'à la toute fin. À découvrir...

Lili lui donne: ★ ★ ★  ☆

dimanche 3 mai 2009

Un coeur rouge dans la glace

Par Robert Lalonde, Boréal
Résumé de l'éditeur
«Trois histoires indépendantes, complètes en elles-mêmes, mais toutes les trois traversées par les mêmes échos.Chacun de ces brefs road novels raconte une errance, une quête, un chemin que parcourent les personnages à la recherche d'un fantôme, d'un être désiré, perdu. Chacun raconte le combat contre le malentendu, contre le temps, contre tout ce qui nous sépare de ceux qu'on aime, de ce qu'on aime, qui brille comme un coeur rouge dans la glace.»

Trois récits bigarrés, remplis de spleen, de questionnements et de bouffées de bonheur inattendues. La toute première nouvelle, dialogue de sourds avec Virginia Woolf est sublime, quant aux deux dernières, on oscille toujours entre splendeur et désespoir, entre folie et sagacité. Des mots en forme de paysage, de sentiments; du Lalonde à son meilleur.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★