Vous cherchez sur Lili?

mardi 26 novembre 2013

Lady Megan - Le Cercle des Confidentes


Par Jennifer McGowan, Milan, Macadam, Le Cercle des confidentes 1

«Elles sont cinq. Cinq jeunes femmes aux talents extraordinaires. Cinq espionnes de la reine Elisabeth 1re d’Angleterre. Elles sont ses yeux, ses oreilles. Chacune est unique. Voici l’histoire de la première d’entre elles, Lady Megan!»

Un plongeon haletant au coeur des intrigues inquiétantes de la Cour d'Elizabeth I. Jennifer McGowan entraîne le lecteur dans les dédales tordus de la politique religieuse de l'époque, emmêlant joyeusement les pistes, multipliant les rencontres impromptues et ébranlant sans vergogne les certitudes. Si la mise en contexte m'a d'abord semblé un poil laborieuse, j'ai finalement été happée dès la première mission de Megan, dévorant littéralement son évolution fulgurante au sein de ce singulier et tortueux entourage mondain. Un mystère bien étoffé (à la chute un soupçon trop gnan-gnan peut-être), qui m'a laissée pantelante et définitivement impatiente de connaître la suite! 


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆


Pour le lire en version originale

jeudi 21 novembre 2013

Charlie Shampooing - Le garçon qui refusait de se laver les cheveux


Écrit et illustré par Karen George, Bayard Canada

«Viens rencontrer Charlie Shampooing dans une histoire à faire desser les cheveux sur la tête et qui te convaincra de troquer ta tignasse rebelle contre une coiffure impeccable grâce à un bon lavage, une coupe et un mise en plis.»

Une cocasse petite pirouette capillaire pour rigoler en famille. Karen George narre avec humour le destin délicieusement ironique de Charlie. S'épanouissant au coeur d'un univers visuel habilement ébouriffé (!), aux personnages colorés et à la conception graphique virevoltante, cette histoire rocambolesque réjouira les jeunes rebelles boudant l'incontournable bain quotidien. Un joyeux pied-de-nez aux règles immuables de l'enfance, à mettre entre toutes les mains.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆





Pour le lire en version originale

mercredi 20 novembre 2013

Wilma Tenderfoot and the Case of the Frozen Hearts


Par Emma Kennedy, Pan Mcmillan, Wilma Tenderfoot 1

«A stolen jewel. Some frozen hearts. And a fish scale. Sounds like a case for Wilma Tenderfoot!
Wilma Tenderfoot dreams of one day becoming assistant to the world-famous and very serious detective Theodore P. Goodman. But the last thing Mr Goodman wants is a small and slightly accident-prone sidekick - especially one with an over-friendly beagle called Pickle who keeps eating all the clues. Still, be warned - Wilma Tenderfoot may be small, but she is very determined!»

Une enquête enlevante et délicieusement irrévérencieuse pour Wilma Tenderfoot, fine limière en devenir. Emma Kennedy tricote avec habileté et une malicieuse inventivité la trame narrative de cette intrigue saugrenue. Plongeant le lecteur dans l'univers joyeusement déjanté de Cooper Island - une île jamais découverte, à cause de la négligence d'un Marco Polo surmené -, l'auteure emmêle astucieusement les pistes, multiplie les obstacles et secoue le Destin sans ménagement. On s'attache immédiatement à tous les personnages, du plus vilain au plus doux, en se réjouissant surtout des élucubrations cocasses de Wilma, héroïne savoureuse à la candeur échevelée et à la détermination sans failles. Un petit bijou de mystère, finement tissé, qui en fera rigoler plus d'un... Vivement la suite!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★




Pour le lire en version française

lundi 18 novembre 2013

Le lion et l'oiseau


Écrit et illustré par Marianne Dubuc, La Pastèque

«Un jour d'automne, le lion trouve un oiseau blessé près de son jardin. C'est le début d'une amitié...»

Une douce rencontre. Improbable et pourtant si authentique. C'est l'histoire d'un lion et de son ami, l'oiseau. Des hasards de la vie, des bonheurs inattendus et des adieux inévitables. Mais c'est aussi, et surtout, un tendre plongeon dans l'essentiel et le précieux. Marianne Dubuc brode finement un petit bijou de trame narrative, maniant avec éloquence les mots et les traits, les silences et les pages blanches. Une histoire vieille comme le monde qui prend le temps de raconter la vie à sa manière. Sublime et incontournable.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★

mercredi 13 novembre 2013

Mignus Wizard et le secret de la maison Tramblebone


Par Ian Ogilvy, illustré par Éric Héliot, Bayard jeunesse, Mignus Wizard 1

«Mignus est orphelin. Il vit avec son tuteur, Basil Tramblebone, un sinistre personnage, dans une horrible maison isolée, qui suinte la crasse. Cependant, le grenier abrite une véritable merveille: Basil y a construit un incroyable réseau de trains miniatures! Autour du circuit, il a reproduit une ville dans ses moindres détails, peuplée de petits personnages en plastique qui paraissent presque vivants. Mais Mignus n'a pas le droit d'y toucher. Jusqu'au jour où le garçon, bravant l'interdiction, s'introduit dans le grenier en cachette. Hélas, Basil le surprend, et sa colère est terrible : "Le châtiment pour avoir joué avec mon circuit de trains sans ma permission, c'est que tu vas désormais jouer dedans, avec mon entière permission...".»

Une aventure joyeusement saugrenue que ces premiers pas dans le monde de Mignus Wisard! Ian Ogilvy plonge le lecteur dans un périple époustouflant, où rocambolesque et improbable viennent compliquer délicieusement le cours des choses. Cheminant tant bien que mal dans un univers déjanté, vers un salut qui semble d'emblée hors de leur portée (littéralement, ou presque!), Mignus et sa désopilante bande de compagnons de fortune vont pourtant faire basculer l'ordre malicieusement établi, en bousculant les certitudes au passage. Le premier tome habile et astucieux d'une série à dévorer sans tarder!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

dimanche 10 novembre 2013

L'anniversaire


Par Michaël Escoffier, illustré par Kris Di Giacomo, Kaleidoscope

«Il y a de l'anniversaire dans l'air! La biche a préparé une brioche. Le lapin a accroché des lampions. Tiens, mais... où est passé le perroquet?»

Une fête rigolote et farfelue à souhait. Michaël Escoffier tricote astucieusement une narration en apparence toute simple, rivalisant d'une délicieuse inventivité, et faisant fuser les lettres sans crier gare et s'emboîter, pour le plus grand plaisir du lecteur, les mots les uns dans les autres. Relancé par l'univers visuel coquin et joyeusement déjanté de Kris Di Giacomo, cet extraordinaire délire littéraire ravit dès la première page, chatouillant sans vergogne l'imaginaire et faisant fuser les rires à coup sûr grâce à une chute on ne peut plus spectaculaire. Un opuscule indispensable à savourer en famille.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★









jeudi 7 novembre 2013

Au coin de la rue


Écrit et illustré par Yann Autret, Milan

«Quand on revient de l'école, on ne sait pas ce qu'on va trouver au coin de la rue. Une princesse aux yeux clairs? La route des étoiles? Et si, ce soir, le chemin détournait sa route? Juste une fois. Pour rigoler.»

Un délire exquis, vestige d'une enfance où rien n'est impossible. Yann Autret tisse habilement une histoire toute simple, délectable à souhait, invitant joyeusement le lecteur de l'autre côté du miroir, au coeur d'un imaginaire déjanté où l'improbable et le saugrenu font la loi. Une ode à la vivacité et à l'audace qui vous fera espérer le prochain coin de rue...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆



Thème abordé: Imaginaire

Quelle sacrée chance!


Par Sandrine Beau, illustré par Marion Arbona, Les 400 coups, Carré Blanc

«Si Mamie n'avait pas aimé Papi... 
Si Papi n'avait pas aimé Mamie... 
Maman ne serait pas née. 

Si Mémé n'avait pas aimé Pépé... 
Si Pépé n'avait pas aimé Mémé... 

Voici l'histoire, amoureuse, de toutes ces rencontres, ces regards et ces choix qui font que nous sommes ce que nous sommes. Un livre sur la vie, mais, surtout, un livre sur la famille.»

Une rigolote leçon de probabilité, portée par une douce brise de tendresse. Sandrine Beau entraîne le lecteur dans une ronde de «Et si...?», entremêlant coïncidence et destin dans une narration qui démystifie joyeusement le cycle de la vie. Racontant avec finesse ce cycle perpétuel de rencontres délicieusement improbables en le nichant au creux d'un vénérable (et sublime!) arbre généalogique, l'univers visuel de Marion Arbona, chaleureux et touffu, fait s'épanouir la narration avec éloquence. Un album audacieux qui aborde avec sensibilité et humour le fil parfois ténu qui permet à la vie de se perpétuer.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆


Thème abordé: Cycle de la vie

mercredi 6 novembre 2013

Qu'est-ce que je m'ennuie


Par Christine Naumann-Villemin, illustré par François Soutif, Kaleidoscope

«Dire que, parfois, il suffit de lever le nez! Il y a tellement de choses incroyables qui se passent autour de nous! Mais, quand on ne les voit pas, il n’y a rien à faire, on ne les voit pas...»

Un petit bonheur de livre pour ceux et celles qui refusent de voir. Christine Naumann-Villemin narre l'Ennui, le Grand, l'Invincible, celui qui tricote l'enfance en noir et blanc, ce à quoi réplique l'imaginaire déjanté de François Soutif, colorant la vie au passage à grands coups d'improbable; un agile dialogue, où finesse et humour ouvrent l'horizon sur tous les possibles. Décidément un incontournable des journées grises, pour faire sourire les pessimistes et rigoler les renfrognés. Exquis. 


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★

Portée disparue


Par Caroline Terrée, Milan, Macadam, CSU 1

«Je m'accroupis devant l'entrée de la grotte et, en découvrant l'intérieur, je bloque ma respiration. Comme si mon souffle pouvait détruire à lui seul les indices figés dans le faisceau de ma lampe : l'empreinte d'un corps humain recroquevillé sur le sable humide, les genoux relevés, le menton collé contre la poitrine. Sur le parking d'une forêt de Vancouver, la voiture d'une jeune femme est retrouvée abandonnée. C'est celle de Rachel Cross. 24 ans, étudiante... et fille unique d'un sénateur américain multimillionnaire. Fugue? Enlèvement? Assassinat? Pour Kate Kovacs et son équipe du CSU (Crime Support Unit), tout est possible. Et le temps est compté...»

Friande de séries télévisées où médico-légal et équipe spéciale d'intervention entremêlent joyeusement leur mandat, je lorgne la série CSU de Caroline Terrée depuis un bon moment sur les étagères. Je m'y suis donc finalement plongée, abordant le premier tome les yeux brillants, gourmande à l'avance. Et j'ai été un brin déçue, malheureusement. Si la prémisse est prometteuse, les pistes stimulantes à souhait, et les personnages fascinants, la narration froidement systématique de Caroline Terrée m'a empêchée de me sentir concernée par le suspense; à trop vouloir décrire et expliquer, même l'inutile, sans faire confiance à l'imagination et à l'intelligence, le fil ténu qui lie le lecteur à l'auteur ne tient pas toujours le coup. Une découverte douce-amère donc, d'une série au fort potentiel. Curieuse comme je suis, toutefois, je tenterai sûrement ma chance avec un deuxième tome, question d'apprendre à mieux connaître cette singulière bande d'enquêteurs!...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆

samedi 2 novembre 2013

Le Noël de Marguerite


Par India Desjardins, illustré par Pascal Blanchet, La Pastèque

«Une dame âgée a renoncé aux fêtes de Noël. Elle préfère désormais rester bien confortablement chez elle. Ainsi, elle ne risque pas de s’exposer à tous les dangers comme glisser sur un trottoir glacé, attraper la grippe ou se faire attaquer par un brigand. Au moment où elle s’apprête à prendre un repas bien tranquillement assise devant sa télévision, on sonne à sa porte...»

Un sublime album signé par l'improbable et surprenant duo de créateurs India Desjardins/Pascal Blanchet. Si la narration touchante de la plume de plus en plus mature d'India Desjardins titille agréablement le plaisir du lecteur, l'histoire s'épanouit pleinement grâce à l'inventivité et à l'éloquence de l'univers visuel de Pascal Blanchet. En effet, jouant habilement avec les points de vue, la texture du papier, et tirant profit d'un fin travail d'ombres et de lumières, ses illustrations étoffent la trame narrative, relançant le lecteur avec justesse et humour, le plongeant avec délice dans cet univers vieillot, à la sensibilité infinie, dont lui seul a le secret. Un livre à savourer, tout doucement, à lire et à relire, et à offrir à tout vent. Exquis.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★