Vous cherchez sur Lili?

dimanche 1 novembre 2009

Tillie et le mur

Par Leo Lionni, illustré par Isabelle Reinharez, L'École des Loisirs, Lutin Poche

«D’aussi loin que les souris pouvaient s’en souvenir, le mur avait toujours été là. Elles n’y faisaient jamais attention. Elles ne se demandaient jamais ce qu’il y avait de l’autre côté ni même, d’ailleurs, s’il y avait  un autre côté. Elles vaquaient à leurs occupations comme s’il n’existait pas. »

Histoire charmante et illustrations qui font rêver. Une belle analogie au sujet du mur de Berlin, sans que ce soit trop martelé dans le texte. Les enfants n'y verront qu'un mur et des souris, pendant que les parents se souviendront... Peut-être un bon prétexte pour raconter la vraie histoire du mur?


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

Petit ours

Par Anonyme, Chanteclerc, Pré-École, À la recherche...

«Petit Ours habite sur un bateau rouge. Peux-tu le trouver?»

Un de mes premiers livres, plus du tout édité. C'est un livre cherche et trouve aux illustrations simples mais remplies de détails à découvrir. Un livre à relire mille fois en cherchant Petit Ours...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Nuits magiques

Par Jean-Marie Poupart, illustré par Suzanne Duranceau, La Courte Échelle

«Marie-Luce a six ans. Elle est la cadette d'une famille de sept enfants. Dans sa famille, on juge que les enfants doivent se coucher de bonne heure. Or, Marie-Luce n'est pas une grosse dormeuse. Elle s'occupe donc en laissant voguer son imagination. Ce soir, toutefois, le sommeil la surprend plus vite que d'habitude... et grâce à la sorcière Couche-Tard, ennemie jurée du Bonhomme Sept-Heure, Marie-Luce glissera dans un univers surprenant.»

Un délice d'histoire! Quant aux illustrations, elles sont tout simplement à croquer, touffues, remplies de mille détails à découvrir. Une de mes histoires préférées de tous les temps... surtout quand ma mère faisait la voix de la sorcière Couche-Tard!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

La bonne journée

Illustré par Noëlle Herrenschmidt, Flammarion, Les albums du Père Castor

«Une journée dans le quotidien d'un frère et d'une soeur.»

Une douce histoire silencieuse, aux illustrations généreuses en détails et qui parlent d'elles-mêmes. J'ai tellement aimé feuilleter ce livre quand j'étais petite! Une réussite.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

Marinette cherche un lit

Par Galina Lébédéva, illustré par L. Miltchin, La Farandole, Mille Images

«On a envoyé Marinette au lit, mais elle ne s'endort pas. Elle vire, elle tourne, elle repousse les couvertures, puis finit par se lever, fuyant son lit qu'elle déteste. Elle va voir le chien, puis les poules, puis la chauve-souris et le héron afin d'essayer leur "lit"... puis, épuisée et trempée, elle finit par se rouler en boule dans son lit, heureuse d'avoir à dormir dans un endroit si douillet!»

Quelle histoire charmante et merveilleuse! Les illustrations sont peut-être un brin austères mais la magie opère sans défaillir tout au long de l'épopée de Marinette. À lire aux petites poupounettes qui ont de la misère à trouver le sommeil le soir; j'en étais une!...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

Ernest et Célestine vont pique-niquer

Par Gabrielle Vincent, Casterman, Les albums Duculot, Ernest et Célestine

«Célestine saute de joie : Ernest vient de lui annoncer que demain, il s’en iront pique-niquer! Toute une grande journée! Aussi la déception est-elle vive, le lendemain, lorsque Ernest, désolé, annonce à Célestine qu’il faut renoncer : il pleut! Un vrai drame pour Célestine. Alors, pour ne pas rester sur ce dépit, Ernest a une idée lumineuse : et si on jouait à faire semblant qu’il ne pleut pas? Et voilà comment ils se retrouvent dehors, à pique-niquer sous une pluie battante…»

Une autre savoureuse aventure d'Ernest et Célestine! L'histoire est chouette et les illustrations totalement divines comme d'habitude! Un classique pour les grises journées de novembre...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Les gens de mon pays

Par Gilles Vigneault, illustré par Miyuki Tanobe, La Courte Échelle

«La chanson Les gens de mon pays, de Gilles Vigneault, illustrée par Miyuki Tanobe.»

Un délice pour les yeux, un baume pour le coeur. Quelle belle rencontre que celle de Vigneault et de Tanobe! Ces illustrations remplies de vie, de chaleur, du Québec des vieilles années viennent valser avec les mots de Vigneault le temps d'un album mémorable. Chapeau!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

Le petit train de la montagne

Par Sharon Holaves, illustré par Giovanni Giannini, Deux Coqs d'Or, Un petit livre d'or

«Le petit train de la montagne entreprend sa promenade quotidienne. Pendant sa ballade, tous ceux qu'il rencontre lui disent qu'il a perdu. Le petit train redouble alors d'ardeur afin de gagner la course... mais rendu à destination, une surprise l'attend...»

C'est l'ancêtre des livres sonores avec ces petits boutons bruyants sur lesquels les enfants appuient en se fiant à l'apparition d'un icône dans le texte; cette fois, c'est l'enfant qui doit faire le bruit. Petite histoire simplette et illustrations conventionnelles. J'aimais bien ce livre quand j'étais petite parce que je pouvais y participer, toutefois, il n'a pas vraiment bien vieilli.


Lili lui donne: ★ ★ ☆ ☆ ☆

Le lion, le singe et les petits lapins

Par Mary Carey, illustré par Milli Jancar, Deux Coqs d'Or, Un petit livre d'argent

«Le lion de la savane de Boutabou était maigre comme un clou. Il était très fière de la couleur de sa peau dorée. Mais sa maigreur l'effrayait. Heureusement, il rencontra une famille de lapins cuisiniers qui lui firent voir la savane d'un autre oeil...»

Belle petite histoire, à la limite des préjugés, mais qui, finalement, nous propose une fin surprenante! Illustrations plutôt conventionnelles, typiques des années 70. Serait sûrement plus savoureuse encore en version originale (The Tawny Scrawny Lion and the Clever Monkey)...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆


Pour le lire en version originale (rare)

L'enfant qui avait deux yeux

Par J. L. Garcia Sanchez et M. A. Pacheco, illustré par Ulises Wensell, Mijade, Les droits de l'enfant

«Entre hier soir et ce matin, il y avait une planète qui était très semblable à la Terre. La seule différence qu'il y avait entre ces habitants et les terriens, c'est qu'ils n'avaient qu'un oeil.»

Paru d'abord chez Dupuis, dans la collection Les droits de l'enfants, cette histoire est basée sur le cinquième droit de la charte des Droits de l'Enfant. Toutefois, malgré cette prémisse qui laissait présager un livre pontifiant, cette histoire est tout simplement délicieuse, fantaisiste et touchante. Illustrations vivantes et émouvantes travaillent de concert avec les mots magiques du texte. C'est un délice à lire et à relire. Un livre que j'adorais il y a vingt ans... et qui traverse gracieusement les années, faisant voyager le lecteur dès les premiers mots.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

L'autobus colère

Par Marie-Danielle Croteau, illustré par Sophie Casson, La Courte Échelle

«Jérémie ne veut pas aller à l’école! Si on l’interroge, devra-t-il donner sa langue au chat? Prendre le taureau par les cornes? Mais le pire, c’est ce monstre, cet autobus colère qui lui fait si peur…»

Histoire cocasse et sympathique autour des expressions idiomatiques québécoises et comment elles peuvent parfois semer la confusion dans la tête et dans le coeur de nos petits néophytes de l'apprentissage! Illustrations vivantes et éloquents. Un excellent livre à lire avant la première journée d'école pour faire découvrir les bizarreries charmantes de notre fameuse parlure.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

Le grand qui passe ou l'histoire des avions de papier

Par Christiane Duchesne, Environnement Québec

«Il y avait un jour un grand, un très grand homme. On ne savait pas exactement où il habitait, mais tout le monde le connaissait. Les gens le voyaient passer et disaient: "Ah! c'est le grand qui passe".»

Un beau petit conte écologique avant le temps. Cette histoire m'a toujours fascinée. Quand j'étais petite, je me laissais porter par la douceur triste des images. Bien sûr, on sent le ton éducatif, mais ça passe très bien dans ce cas, avec la plume habile de Christiane Duchesne. Un bijou qui a bien traverser le temps!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

Grosse colère

Par Mireille d'Allancé, L'École des Loisirs, Lutin Poche

«Robert a passé une très mauvaise journée. Il n'est pas de bonne humeur et en plus, son papa l'a envoyé dans sa chambre. Alors Robert sent tout à coup monter une Chose terrible. Une Chose qui peut faire de gros, gros dégâts... si on ne l'arrête pas à temps.»

Simple et savoureux. Bien sûr, l'intention est éducative, mais l'histoire dynamique et amusante, et les illustrations très éloquentes. C'est un délice à ressortir dès que la tempête se pointe avec sa grosse voix, qu'on soit un tout-petit ou une toute-grande personne...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

Les vacances d'Amélie

Par Christine L'Heureux, illustré par Suzanne Langlois, La Courte Échelle (semble avoir été réédité depuis le temps sous le titre: Les vacances de Noël)

«C'est l'hiver et Amélie s'ennuie. Éléonore, une vieille dame un peu spéciale, lui fait découvrir les douceurs de la vie. Un livre à la frontière du réel et de l'imaginaire.»

Une fable émouvante aux illustrations délicieuses. Un plongeon dans le coeur d'une enfant et... de son ange-gardien. J'adore feuilleter cet album, quand la tempête fait rage dehors et que je suis la seule réveillée. Ça me donne le goût d'aller cogner chez Éléonore...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

Bêêê...

Par David Macaulay, Deux Coqs d'Or, Bibliothèque du Livre d'Or

«Nul ne sait quand le dernier habitant disparut. Le seul qui aurait pu s'en souvenir, c'est lui-même. Mais peu importe qui partit le premier, l'endroit était désert.»

Étrange épopée, analogie de la bêtise de l'Homme, qui peut être racontée aux enfants, mais qui risque d'être appréciée doublement par les parents. Illustrations simples mais fournies. Ne laisse pas indifférent en ces temps de conscientisation populaire...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆


Pour le lire en version originale

Les saisons

Par Raôul Duguay, illustré par Félix Vincent, La Courte Échelle

«La chanson Les Saisons de Raôul Duguay illustrée par Félix Vincent.»

Produit classique des années 70, cette chanson illustrée est supposément destinée aux enfants. Puisque Raôul Duguay est moins connu de nos jours, le texte devient plutôt une histoire poétique à lire en savourant les illustrations touchantes et magiques de Félix Vincent. Et encore plus envoûtant si le texte est chanté plutôt que lu, comme ma mère le faisait avant que je ne m'endorme...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Les petits lutins musiciens

Par Tomu Nakamura, Deux Coqs d'Or, Contes Histoires, Les petits lutins

«Les petits lutins musiciens partent à la découverte du champs de fleurs...»

Petits poèmes éducatifs et fantaisistes, prétexte à la découverte des diverses variétés de fleurs des champs... Amusant, mais sans plus. Un outil pédagogique plus ou moins dynamique.


Lili lui donne: ★ ★ ☆ ☆ ☆

Abécédaire

Par Marie-Francine Hébert, illustré par Gilles Tibo, La Courte Échelle

«Un abécédaire farfelu et fantaisiste pour découvrir l'alphabet.»

Une tournée déjantée à travers l'alphabet; de quoi détrôner les abécédaires conventionnels! Un plongeon dans l'imaginaire et dans les mille et une possibilités de l'alphabet, pierre angulaire de la littérature.

Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆