Vous cherchez sur Lili?

dimanche 3 janvier 2016

Lili et ses illustres de 2015...

2015 fut une année singulière. Elle fut surprenante et inspirante, certes, mais aussi chamboulante et déroutante. Or, malgré les remous planétaires, les mots furent toujours au rendez-vous. Des mots simples, des mots doux, des mots chocs, des mots pour rire, des mots pour dire, des mots pour vivre, des mots pour ne jamais oublier. Je les ai dévorés sans retenu, toujours gourmande et à l'affût. Et c'est maintenant l'heure des bilans, avant de replonger entre les lignes...

Voici donc les 10 inoubliables de 2015, tous genres et publics confondus:



  1. L'arbragan, de Jacques Goldstyn, chez La Pastèque.
  2. Les maisons, de Fanny Britt, chez Le cheval d'août.
  3. Les super-héros n'existent pas, d'Ingrid Chabbert et Guridi, chez Frimousse.
  4. Le prisonnier sans frontières, de Jacques Goldstyn, chez Bayard Canada.
  5. La femme qui fuit, d'Anaïs Barbeau-Lavalette, chez Marchand de feuilles.
  6. On aurait dit, d'André Marois et Gérald DuBois, chez Comme des géants.
  7. Le grand méchant renard, de Benjamin Renner, chez Delcourt.
  8. Ma plus belle victoire, de Gilles Tibo et Geneviève Després, chez Québec Amérique.
  9. La Belle Rouge, d'Anne Loyer, chez Alice.
  10. Le dernier arbre, d'Ingrid Chabbert et Guridi, chez Frimousse.














Puis, comme je travaille en bibliothèque et que les nouveautés m'échappent parfois parce qu'elles tardent un peu trop à se frayer un chemin jusqu'aux rayonnages, voici, pigées dans les parutions de la fin 2014, mes 5 incontournables de presque 2015:

  1. Un océan d'amour, de Lupano et Panaccione, chez Delcourt.
  2. C.I.E.L. 1.0 - L'hiver des machines, de Johan Heliot, chez Gulf Stream.
  3. Hiver nucléaire, de Cab, chez Front Froid, (ex aequo)
    La guerre des arts, de Francis Desharnais, chez Pow Pow.
  4. Tout au bord, d'Agnès de Lestrade et Valeria Docampo, chez Alice.
  5. La vie par 7, d'Holly Goldberg Sloan, chez Gallimard Jeunesse.

Et, un heureux hasard (mais était-ce vraiment un hasard?) m'a fait découvrir les délectables Carnets de Cerise, une série de romans graphiques débutée depuis un moment, mais dont le tome 3 vient tout juste de paraître. Pour sa forme audacieuse et son inimitable héroïne, je lui décerne sans hésiter ma mention Lili découvre de l'année!



Enfin, le dernier, mais non le moindre, le Coup de coeur de Lili 2015. Une fois de plus, parce que je ne peux m'empêcher de sortir des sentiers battus, il s'agit d'un de ces sublimes inclassables qui a croisé mon chemin sans crier gare, relique oubliée d'un océan de parutions d'années antérieures, et qui m'a envoûtée dès les premières pages: j'ai nommé le saugrenu et touchant Missed Connections, de Sophie Blackall, chez Workman Publishing.


Ainsi se conclut cette inénarrable et littéraire 2015... Je vous souhaite une 2016 fourmillante de mots vous ébouriffant le confortable, et vous fleurissant l'âme à tout vent. 


Bonne lecture!