Vous cherchez sur Lili?

dimanche 30 août 2009

La mort bleue



Par Jean-Pierre Charland, HMH, Les Portes de Québec 4

«Après les émeutes de Pâques 1918, la majorité des Canadiens français accepte la conscription. Une minorité préfère se dérober, cherchant le salut dans la désertion, un mariage hâtif (comme Édouard l’a fait) ou une vocation sacerdotale opportune. Pendant ce temps, Mathieu Picard combat vaillamment de l’« autre côté ».
Finalement, l'Allemagne rend les armes, les pourparlers de paix s'amorcent. Toutefois, une autre menace plane à l'horizon. Venue d'Asie, une grippe sévère que la tradition appellera « espagnole » touche bientôt l'Europe de l'Ouest, les États-Unis et le Canada. Des millions de personnes, le plus souvent jeunes, sont atteintes. À travers le monde, la maladie fait en quelques mois au moins deux fois plus de victimes que la Grande Guerre. À Québec, les autorités municipales sont particulièrement lentes à réagir pour limiter la contagion. Les prêtres eux-mêmes doivent encourager leurs ouailles à délaisser la messe; les funérailles sont si nombreuses qu’ils imposent des limites au nombre des personnes présentes. Cela suffira-t-il à préserver les membres des deux familles Picard? Thalie a entrepris ses études de médecine à McGill et revient à Québec pour aider à soigner les malades de la grippe, ce qui confirmera sa vocation. Ce sera pour elle l'occasion de renouer avec Élise et son mari. Toujours aussi frivole, Édouard se désole de la disparition de Clémentine. Cherchera-t-il à la retrouver ou se contentera-t-il de la remplacer par une autre maîtresse? Eugénie demeure la même, insupportable et égocentrique. Fernand sera-t-il tenté de se consoler avec sa bonne? En revenant du grand carnage, Mathieu n’est plus le même et inquiète son entourage, à commencer par Françoise et sa mère, qui continue à vivre avec Paul un bonheur sans mélange. Quant à Élisabeth, elle demeure la parfaite épouse. Mais sa vie sera perturbée par la révélation d’un grand mystère, qui nous renvoie au tout début de cette saga…»

Le meilleur des 4 tomes!... Histoire enlevante et bouleversante, très peu de ces envolées historiques trop ostentiblement éducatives si chères à Jean-Pierre Charland. Un délice qui, je l'espère, aura une suite...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★