Vous cherchez sur Lili?

jeudi 26 mars 2009

Rosie et Capucine

Par Chieri Uegaki, illustré par Stéphane Jorisch, Scholastic

«Rosie file le parfait bonheur jusqu’à ce que Capucine pointe le bout de son museau. Que cette petite intruse capte toute l’attention de ses parents et hurle du matin au soir peut encore passer, mais que Capucine ose s’approprier les précieux grillons de Rosie dépasse l’entendement. Rosie prend les mesures qui s’imposent et abandonne sa petite soeur dans les bras du voisin. Évidemment, après s’être délectée des moments savoureux que lui procure son nouveau statut de "fille unique", Rosie commence à trouver le temps long et se surprend à souhaiter le retour de sa petite soeur...»

Histoire touchante et illustrations délicieuses... un peu saupoudré de morale, mais sans trop en gâcher la fraîcheur...

* * * * *

mercredi 25 mars 2009

Les aventures de Nina

Par Anne-Marie Pol, Pocket jeunesse, Danse! 1 à 4

«Danser à tout prix : le but de Nina Fabbri ! En souvenir de sa mère, elle a décidé de devenir une étoile. Facile? Non! Pour réaliser son rêve, elle doit résoudre, aussi, les problèmes posés à une fille d'aujourd'hui. Et Nina " se raconte " dans un langage bien à elle. Mais les obstacles qu'elle doit franchir dans la danse et dans la vie lui permettent d'avancer, de se construire, de grandir. Nina est prête à accueillir la promesse d'un premier amour... A suivre!»

Un texte pour cerveau anorexique... rempli de phrases pompeuses et vides de sens... on continue à lire pour savoir ce qui se passe avec l'héroïne... à lire vraiment en cachette... ou plutôt pas du tout! Il y a une limite à ne pas franchir quand il est question de qualité d'écriture, et même si le sujet semble intéressant! J'ai supporté le tout jusqu'au huitième tome, mais je vous épargne les autres résumés et critiques puisque ça va en empirant...


Lili lui donne: ★ ☆ ☆ ☆ ☆

mardi 24 mars 2009

Anastasia Again!

Par Lois Lowry, Houghton Mifflin Books, Anastasia Krupnik 2

«Upon learning that her family plans to move to the suburbs, Anastasia-that undaunted, precocious heroine of Anastasia Krupnik - declares, "As soon as I finish this chocolate pudding, I'm going to jump out the window." Eventually, with her parents and brother Sam, she hesitatingly goes to her new surroundings, bringing a mystery that she's been writing, "The Mystery of Saying Goodbye." But, as Anastasia soon learns, moving involves not only saying good-bye, but also meeting new friends-like crazy Gertrude Stein next door; Steve, an attractive tennis player down the block; and the people at the Senior Citizens' Drop-in Center.»

Intrigue bien ficelée... et ah! ces singuliers, merveilleux et délicieux personnages! On veut vraiment faire partie de cette famille!

* * * * *
Pour le lire en version française

samedi 21 mars 2009

Anastasia Krupnik

Par Lois Lowry, Houghton Mifflin Books, Anastasia Krupnik 1

«Anastasia had a small pink wart on her left thumb. It had appeared shortly after her tenth birthday and was only one of the things that were important about that year. Some of those things were good. Like falling in love with Washburn Cummings, who had a fantastic way of walking. And really getting to know her grandmother, who was ninety-two and lived in a nursing home and could never remember her granddaughter's name. And some of the things were awful. Like being the only girl in the fourth grade with a name too long to fit across a tee-shirt without disappearing into her armpits.
And then there was the matter of an impending baby brother. There was no room for him, as Anastasia pointed out to her parents. And what's more, he was entirely unnecessary. So when they told Anastasia she could name the new baby when the time came, she wrote in the back of her green notebook the most terrible name she could think of. Anastasia was prepared.»

Personnage principal étonnante et drôle!... une famille où il semble faire bon vivre... malgré cela, Anastasia n'est pas aussi heureuse qu'elle le devrait... une histoire délicieuse au sujet des hauts et des bas de l'enfance... à travers les lunettes d'une fillette!

* * * * *
Pour le lire en version française

Comment je suis devenu pirate

Par Melinda Long, illustré par David Shannon, Scholastic

«Jérémie Jacob s’embarque sur un bateau avec une bande de pirates rustauds. La vie de pirate est très amusante parce qu’on fait ce qu’on veut, quand on veut! Pas de règles, se dit Jérémie Jacob... et pas d’histoires avant le dodo et personne pour me border et… en vérité, la vie de pirate, ce n’est pas si drôle que ça! »

Histoire rigolote, à l'imaginaire fascinant!... et quelles illustrations émouvantes et stimulantes dont le détail des expressions est à couper le souffle! Un incontournable pour le  s futurs (es) pirates...


Lili lui donne: ★ ★ ★  ☆


Pour le lire en version originale

vendredi 20 mars 2009

Mademoiselle Parapluie - Chanson d'amour et de vent

Par Edmée Cannard, Didier Jeunesse

«Mademoiselle Parapluie, dans une ville triste et grise, vend tous les jours des fleurs, place du brouillard. Cette existence monotone bascule lorsqu'une tempête renverse le monde: le parapluie de Mademoiselle s'ouvre et l'emporte dans les airs. Perchée sur un arbre, elle demande secours au charmeur d'oiseaux, qui la prend pour… un oiseau. Le temps d'une valse, c'est à dire en trois temps, Mademoiselle Parapluie s'éveille au bonheur.»

Belle poésie de mots et d'images... une histoire toute douce... qui envoûte...

* * * * *

jeudi 5 mars 2009

On ne jette pas les bisous à la poubelle!

Par Cathy Dutruch, illustré par Amandine Grandcolas, La Maison de Léna

«C'est l'histoire d'un bisou fait du bout des lèvres qui un jour tombe sur le plancher sans hésiter il est jeté à la poubelle!
Le bisou bravera tous les dangers, le sac poubelle tout noir, les chiens, le vent, et même les gens qui ne font plus de bisous depuis trop longtemps. Le bisou va t-il réussir à s'échapper? Va-t-il retrouver sa place sur une jolie joue?»

Sublime! Irrésistible! À croquer!... les mots me manquent... mais les bisous sont au rendez-vous...

* * * * *

dimanche 1 mars 2009

Anastasia Krupnik

Par Lois Lowry, L'École des Loisirs, Neuf, Anastasia Krupnik 1

«Jamais Anastasia n'a été aussi furieuse que le jour où ses parents lui ont annoncé qu'elle allait avoir un petit frère. Elle est allée dignement dans sa chambre, a décroché son poster d'orang-outang et a commencé à faire ses valises. Ses parents lui ont tout de même suggéré de passer Noël à la maison. Ils lui ont également dit que si elle restait, elle pourrait choisir le prénom du bébé. C'est alors qu'Anastasia a eu l'idée du prénom le plus abominable, le plus calamiteux qui puisse exister. Elle s'est empressée de le noter dans un endroit secret. Ensuite, elle a ajouté "les bébés" dans la liste des choses qu'elle déteste. Anastasia met très souvent ses listes à jour. C'est nécessaire. Des événements totalement imprévisibles et indépendants de votre volonté peuvent vous faire changer d'avis. Qui aurait cru, par exemple, que des mots comme "les garçons", "Mme Wesvessel" (la maîtresse), et même "les bébés" puissent un jour être rayés de la liste des choses qu'Anastasia déteste?»

...savoureux... attachant... incroyable... à relire encore et encore... mais en version originale... il y a un peu trop de jeux de mots pour que la traduction soit agréable à lire...

* * * *
Pour le lire en version originale anglaise