Vous cherchez sur Lili?

vendredi 16 septembre 2016

Les larmes de la maîtresse


Par Véronique Delamarre Bellégo, collection La Vie, chez Oskar Jeunesse.
Quatrième de couverture:
«Une école, une nouvelle maîtresse, des copains : c'est la rentrée! L'année commence bien pour Marie et ses amis, dans la classe de la merveilleuse Julia Jour. Bonne humeur, joie de vivre, blagues et éclats de rire, comédie musicale, chaperon rouge et méchant loup, jokers, soleil et météo, ce CM1 ne ressemble à aucun autre. Jusqu'au jour où Julia arrive à l'école les joues couvertes de larmes. Son chagrin déteint vite sur ses élèves. Que se passe-t-il? Qui la fait souffrir? Les enfants vont mener l'enquête et voler au secours de leur maîtresse tant aimée.»

La Rentrée, ça fleure bon les fournitures scolaires, les chaussures craquant leur nouveauté, et le bonheur bruyant des récrés à venir. Cela dit, l’enfance a aussi, parfois, la Rentrée paradoxale: un sournois mélange de fébrilité, d’excitation et d’inquiétude. Et si les amis se retrouvaient tous dans une autre classe que la mienne? Et si j’avais la malchance d’avoir ce prof honni, celui qui fait trembler de peur les élèves de génération en génération? Et si je n’arrivais plus à me souvenir des leçons de l’an dernier? Et si…? Et si…? Heureusement, cette fois, il y a Mademoiselle Julia. D’une plume coquine et rafraîchissante, Véronique Delamarre Bellégo raconte la fabuleuse histoire de l’apprentissage au quotidien; l’apprentissage des savoirs théoriques, bien sûr, mais aussi, et surtout, celui de la vie, de la vie avec les autres. Délicieusement mené par une bande de jeunes personnages attachants, animés par la passion sans compromis de l’enfance qui aime inconditionnellement, cette aventure scolaire rigolote - dont la Mademoiselle Julia n’est pas sans joyeusement rappeler la légendaire «Mademoiselle C.» de Dominique Demers - célèbre avec justesse la pédagogie qui ose sortir des sentiers battus, celle qui sait bâtir la confiance pour mieux faire passer les connaissances. Un opuscule tout en tendresse et en finesse qui fera sourire le coeur anxieux des néophytes des pupitres, tout en secouant habilement les certitudes de ceux qui croient encore que l’enseignement est un processus à sens unique. 



Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✮