Vous cherchez sur Lili?

mardi 20 novembre 2012

Dormir avec une fille


Par Olivier de Solminihac, illustré par Pacal Lemaitre, École des Loisirs, Mouche

«C'est une soirée importante pour maman: elle a invité une amie qu'elle n'a pas revue depuis vingt ans. Stéphane a fait de son mieux pour l'aider. Il a abandonné son dessin d'avion pour ranger sa chambre. Quand les invités ont sonné, il est allé ouvrir. Il a été présenté à Léa, la fille de l'amie de maman, qu'il ne s'attendait pas à trouver si jolie. Après l'apéritif, il s'est occupé de Léa et lui a montré sa chambre. Ils ont joué. Et puis l'heure a tourné. Stéphane s'est inquiété : les invités allaient dormir où? Quand maman lui a expliqué que cette nuit Léa dormirait dans sa chambre avec lui, Stéphane s'est écrié : Quoi?»

Petit morceau d'enfance cocasse et tendre. Olivier de Solminihac propose une bouffée de fraîcheur à hauteur d'enfant, un plongeon au coeur d'une des grandes peurs des plus petits (et de certains grands!): celle de l'Inconnu, de l'Imprévisible. Habilement mené par une plume délicieusement candide, et porté par les traits échevelés d'un univers visuel éloquent, ce coquin opuscule fera rigoler à coup sûr.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

La fille verte


Par Vincent Cuvellier, illustré par Camilla Engman, Gallimard Jeunesse, Giboulées

­" «Une fleur! J'ai fait une fleur! Ma première! Une petite, toute petite, toute blanche, au creux de ma main. C'était d'abord un bouton, comme un bouton de rose, puis une fleur, une vraie, avec des pétales, un pistil et tout et tout. C'est bizarre... je ne savais pas que je pouvais faire une fleur. Une jeune fille, ça ne fait de fleurs.»"

Étrange soliloque, fleuri de mots d'une douceur infinie. Vincent Cuvellier plonge le lecteur au coeur même de l'âme d'une jeune fille, à mi-chemin entre l'enfance et l'adolescence, brodant l'histoire entre les lignes, finement, faisant parler les silences, basculant audacieusement de l'autre côté du miroir, de sa plume aérienne d'une éloquente sensibilité. Voguant dans l'univers visuel tendre de Camilla Engman, cet opus sublime et troublant est un vrai bonheur littéraire. À découvrir sans tarder...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★