Vous cherchez sur Lili?

lundi 14 novembre 2011

Les folles et fabuleuses inventions de Wanda Kanapoutz

Par Anne-Claire Lévêque, illustré par Olivier Daumas, Bilboquet, Cracontes

«Lauréate du Championnat international des Idées Folles mais Géniales, Wanda Kanapoutz est une jeune et talentueuse inventeuse. Elle crée dans son atelier des machines extra-ordinaires pour simplifier la vie de tous les enfants. Retrouve ici ses 10 invetions qui ont reçu la médaille d'or dans leur catégorie, + des trucs, des astuces et des recettes pour que la vie soit plus belle et surtout encore plus drôle!»

Inventaire farfelu et déjanté pour ceux et celles qui trouvent le quotidien trop compliqué. Anne-Claire Levêque y propose des trésors d'ingéniosité, n'hésitant pas à plonger le lecteur dans l'imaginaire délirant de sa charmante inventeuse hors du commun. Bien sûr, toutes les inventions ne sont pas aussi délicieuses (et quelques-une comportent des référents européens plutôt difficiles à saisir pour les jeunes lecteurs nord-américains), cela dit, j'ai eu un coup de coeur pour la Machine à Chatouillons et le Lav'toufou! En fait, le principal intérêt de cette étrange collection de curiosités est l'univers visuel débridé d'Olivier Daumas; comme à son habitude, il rivalise d'imagination, proposant des personnages colorés, aux expressions cocasses, qui évoluent dans un quotidien aux mille textures. Une encyclopédie de l'impossible fort réjouissante à feuilleter, donc!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Thomas, prince professionnel


Par Valérie Fontaine, illustré par Fil (sans Julie), Fonfon

«Le travail du prince Thomas consiste à sauver des princesses en péril. Spécialisé dans ce domaine depuis des années, il a des méthodes de travail bien à lui. Suivez Thomas dans toutes ses péripéties et apprenez pourquoi les princesses ne tombent jamais amoureuses de lui. Laissez-vous charmer par ce drôle de personnage et assistez à des sauvetages de princesses comme vous n’en avez jamais vu!»

Thomas, sauveteur de princesses par excellence, pas froussard pour deux sous, ne redoute qu'une chose: tomber amoureux. C'est pourquoi il prend maintes précautions saugrenues et efficaces contre le coup de foudre. Or, s'il se croit professionnel jusqu'au bout de l'épée, le rire rempli de clochettes d'une princesse pas comme les autres pourrait bien venir chambouler le tout... La plume cocasse de Valérie Fontaine croque joyeusement les péripéties de cette épopée singulière; épopée qui s'épanouit pleinement grâce principalement à l'univers visuel échevelé et délectable de Fil (sans Julie). En effet, sa palette plutôt brouillonne, moins léchée que lorsqu'il fait partie de Fil et Julie, jongle habilement avec les double-sens, racontant avec éloquence et humour une histoire tout à fait mémorable en parallèle. La fraîcheur de son trait et son incroyable talent pour la scénarisation rocambolesque me font totalement craquer pour ce tout nouveau Fil (sans Julie); une première expérience d'illustrateur en solo qui gagne à être connue et qui, je l'espère, se répétera souvent, souvent! Un album à dévorer des yeux, le sourire au coeur...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

Maman! Des monstres!

Par Liliana Cinetto, illustré par Poly Bernatene, Chocolat

«Avant, la nuit, j'avais peur. Très peur. Une peur terrible. Mais ça, c'était avant.»

Sympathique histoire de peurs à rebrousse-poils! La plume de Liliana Cinetto, légère, raconte avec éloquence la Peur avec un grand P; celle qui implique monstres sous le lit, fantômes, sorcières et ogres, bien camouflés par la noirceur. Or, si l'histoire semble annoncer la fin des illusions, en affirmant, par le biais de la Maman, que ces créatures épeurantes n'existent que dans les contes, l'auteure choisit de faire triompher l'enfance finalement, puisque le sympathique petit froussard frisé emprunte une toute autre avenue pour se rassurer: il comprend désormais que, puisqu'il les voit, ses créatures de l'ombre existent bel et bien, mais il sait aussi qu'ayant une peur bleue de sa mère qui les malmène à grands coups de ménage et de négation de leur existence, elles déserteront sa chambre à coup sûr, ce qui veut dire qu'il pourra dormir en paix! Comme quoi, le meilleur remède contre une dérive de l'imagination enfantine, ce n'est pas toujours le gros bon sens des adultes, mais bien de laisser parfois la logique farfelue de l'imaginaire faire son travail! Un album aux illustrations riches et à la plume judicieuse.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★  

Que font les sorcières quand elles ne font pas peur aux enfants?

Par Céline Lamour-Crochet, illustré par Olivier Daumas, Bilboquet, Cracontes, Que font... 3

«Que font les Sorcières quand elles ne font pas peur aux enfants? Pour devenir de véritables sorcières, les jeunes filles doivent travailler dur... Et dire adieu aux princes charmants et aux soldes d'été!»

Dans ce troisième tome de la série des Que font, on retrouve avec plaisir l'univers visuel farfelu et rigolo d'Olivier Daumas. Je me suis plongée avec délice au coeur de ses illustrations touffues, remplies des détails cocasses que j'aime tant. Cette fois, par contre, l'histoire m'a un peu moins charmée. La plume de Céline Lamour-Crochet, habituellement fine et drôle, tombe dans l'humour noir et les péripéties insipides ou un brin cruelles (comme l'explication des bosses dans le dos). Je sais bien qu'il s'agit de sorcières, et que ce ne sont pas des anges, mais je trouve que le concept était exploité de façon plus juste et savoureuse dans Que font les Loups quand ils ne font pas peur aux enfants. Un album qui vaut le détour tout de même, pour se délecter de l'oeuvre d'Olivier Daumas.



Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆