Vous cherchez sur Lili?

jeudi 22 août 2013

Bob le Loup


Par Jean-Luc Le Pogam, illustré par Ronan Badel, P'tit Glénat, Vitamine

«Faut-il vraiment avoir peur du loup? Tiloup attrape une grosse frayeur en apercevant par la fenêtre une forme qui ressemble à Bob le loup, le mangeur d'enfants. Il s'évanouie. Mais le seul qui va proposer son aide à la maman de Tiloup pour l'emmener à l'hôpital, c'est Bob...»

Bob le Loup est méchant. Il est impitoyable. Sa réputation le précède et fait fuir tout ce qui bouge. Mais au fond, qui est Bob le Loup? Une ombre s'approchant? Un manteau rapiécé sur une fourrure en bataille? Un regard acéré qui obnubile et hypnotise? Jean-Luc Le Pogam navigue dans les eaux périlleuses de la perception en brodant avec finesse cette histoire émouvante où les repères sont secoués sans ménagement. Si cet anti-conte de fées charme et fait réfléchir, le superbe univers visuel de Ronan Badel y est pour beaucoup, envoûtant le lecteur par l'efficacité de sa sobre palette, l'éloquence des expressions et des ambiances créées, et la foule de menus détails évoquant le pouvoir des préjugés. Un album bouleversant et juste qui fait tomber les oeillères...



Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆


Pour en lire un extrait en ligne, c'est ici.

Un safari dans la cour


Par Penelope Harper, illustré par Cate James, Dominique et cie, Praline et Papi 1

«Praline et Papi sont de courageux explorateurs. Équipés de jumelles, de sandwichs et d'imagination, ils se lancent dans une excitante aventure. On ne sait jamais sur quoi on peut tomber lors d'un safari de cour arrière…»

Une surprenante épopée aux savoureux rebondissements. Penelope Harper souffle une bouffée de fraîcheur et de fantaisie sur le quotidien, plongeant le lecteur dans le monde improbable et joyeusement saugrenu de l'enfance. Évoluant au coeur de l'univers visuel de Cate James, hybride attachant aux textures diverses et éloquentes, cette histoire à structure répétitive, ode à l'imaginaire déjanté des enfants, est parfaite pour les jeunes explorateurs en herbe (et les autres, les plus vieux au coeur jeune!) en mal de sensations fortes. Qui aurait cru qu'une cour arrière puisse regorger d'autant de «périls»... Vous ne regarderez plus jamais votre buisson de la même manière!...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆


Pour le lire en version originale