Vous cherchez sur Lili?

samedi 27 février 2010

Petit frère, Petite soeur - Mode d'emploi

Par Michaël Escoffier, illustré par Séverine Duchesne, Frimousse

«Félicitations ! Tu viens de faire l'acquisition d'un petit frère, ou d'une petite soeur... Tel un nouveau jouet qui aurait un mode d'emploi, Michaël Escoffier tourne en dérision l'arrivée d'un petit frère, ou d'une petite soeur. NON, bien sûr, tout cela n'est que pure imagination, mais au détour des conseils autoritaires de ce mode d'emploi, il y a surtout beaucoup d'inconnu et d'excitation à la découverte. Beaucoup d'humour pour le meilleur, un brin de méchanceté pour le pire, une subtile balance qui caractérise toutes fratries...»

L'idée de départ est originale et très cocasse; un savoureux petit mode d'emploi à l'usage des grands frères et des grandes soeurs. Toutefois, la plume est très franchouillarde (pas certaine que les enfants hors France s'y retrouve dans les termes utilisés) et l'album ne se manipule pas très bien à cause du choix de papier des éditions Frimousse (le papier est presque cartonné ce qui oblige le lecteur à exercer une forte pression sur les pages pour les garder ouvertes). Côté illustrations, c'est charmant et fourni; des détails à profusion et des images colorées. Un bel album donc, mais un peu décevant quand on pense au petit bijou qu'il aurait pu être...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆

Gratien Gratton, prince de la grattouille

Par Dominique Demers, illustré par Fil et Julie, Dominique et cie

«Gratien était un vrai prince. Sans rouspéter, il apprenait à faire la guerre, à chasser les dragons et à rester immobile sur le trône pendant des heures. Mais voilà qu'un soir, à l'heure de la ratatouille aux foies de grenouille, il fut saisi d'une inexplicable attaque de... grattouille! Inexplicable, vraiment?»


Un album extraordinaire! La plume de Demers est vive, humoristique et virevoltante... et les illustrations de Fil et Julie au meilleur de leur fantaisie. Un duo auteur-illustrateurs habile, éloquent, charmant, inoubliable. Si la grisaille vous guette, plongez vite dans le royaume superbe de Gratien Gratton, et le rire vous chatouillera le coeur, c'est garanti! Un incontournable...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★   

Le jardin imaginaire de grand-papa

Par Andrew Larsen, illustré par Irene Luxbacher, Scholastic

«Lorsque son grand-père déménage dans un appartement, Théo se sent triste. Elle aimait beaucoup la maison de son grand-père. Elle adorait surtout le temps qu’ils passaient ensemble dans son jardin. Elle lance alors une idée : pourquoi ne pas faire un jardin imaginaire? En écoutant Théo, le visage de l’homme s’anime. Tout de suite, les deux jardiniers commencent à planifier leur projet. Le premier samedi du printemps, ils s’installent sur le balcon et commencent à peindre un magnifique jardin imaginaire plein de couleurs et de vie.»


Encore une belle idée de départ... et des illustrations savoureuses. Toutefois, l'histoire s'essouffle un brin en chemin pour finir plutôt abruptement. Un album qui aurait probablement un peu plus de chance auprès d'une clientèle plus jeune (du genre 3-4 ans maximum).


Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆


Pour le lire en version originale

La mouche qui pète

Par Michaël Escoffier, illustré par Kris Di Giacomo, Kaleidoscope

«Il paraît qu'une mouche qui pète peut déclencher un véritable cataclysme à l'autre bout de la planète.»

Petit conte philosophico-humoristique au sujet de l'effet «battement d'aile du papillon»... L'histoire commence doucement, simplement (un peu trop peut-être), à la manière d'un album pour tout-petits... puis l'effet malicieux de la mouche qui pète s'amplifie et la perspective change. Judicieux. Les illustrions minimalistes sont touchantes et éloquentes. Un album habile et étonnant.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Le Grand Voyage d'Oncle Allistair

Par Alexandra Chauvelon-Bueb, illustré par Alexandra Colombo, Éditions Bower, Oncle Allistair 2

«Un escargot étrange qui sort d'un livre des craies qui dessinent toutes seules des bêtises au tableau, des livres qui s'envolent, des enfants qui disent qu'ils n'y sont pour rien. La suite de l'album "Dans le vieux château d'Oncle Allistair" se déroule à l'école et emporte le lecteur dans un étrange voyage où imaginaire et réalité se côtoient et se mêlent. Attention, si vous constatez des choses étranges autour de vous peut-être des personnages échappés d'un album en sont-ils la cause!»

Drôle de suite pour Dans le vieux château d'Oncle Allistair... trop prévisible, et même un brin ennuyante, pour être honnête... Les illustrations de Colombo sont toujours aussi délicieuses par contre, mais franchement, il aurait peut-être mieux valu produire un premier album plus long ou une suite plus rocambolesque plutôt de de proposer cette histoire insipide. Dommage.


Lili lui donne: ★ ★ ☆ ☆ ☆