Vous cherchez sur Lili?

dimanche 4 août 2013

Vacances... ou comment loger toute sa bibliothèque dans ses valises!...

Illustration: Mallory Hart


Eh oui, c'est le retour de ce moment béni de l'année: les vacances. Et avec lui, le toujours d'actualité dilemme du «Mais quels livres emporter!?!»... suivi presque inévitablement par «Je n'arriverai jamais à choisiiiiiiir!!!». Et comme il n'y a définitivement pas de bonnes réponses à ces questionnements, et qu'il y aura TOUJOURS trop de livres dans mes bagages, voici, en vrac, quelques lectures que j'ai le goût d'explorer tout au long de ma route...

Il y a bien sûr mes «classiques de vacances», les Jane Austen (Pride and PrejudiceSense and Sensibility, etc.), les Agatha Christie (sa fiction, mais surtout son Autobiography), les Louisa May Alcott (Little Women et cie, mais aussi ses romans gothiques, plus méconnus), et autres vestiges d'une littérature passée (Frances Hodgson Burnett et son A Little Princess, Lewis Carroll et ses Alice). J'adore m'y plonger en langue originale, et voyager dans le temps, découvrir (ou redécouvrir) des époques, des sociétés.

Puis, aussi, tous ces livres plus récents qui me titillent et dont la lecture est repoussée à la semaine des quatre jeudis par l'arrivée inévitable d'un nouveau favori: Miss Peregrine's Home for Peculiar Children de Ransom Riggs (Miss Peregrine et les enfants particuliers, chez Bayard, en français), les tomes 2, 3 et 4 de la série Rose par Holly Webb (le tome 1 m'a séduite dès les premières lignes, mais j'ai remis, et remis encore la lecture de la suite!), le cycle À la croisée des mondes de Philip Pullman, The Penderwicks: A Summer Tale of Four Sisters, Two Rabbits, and a Very Interesting Boy de Jeanne Birdsall (Les Penderwick, chez Pocket Jeunesse, en français), The Incorrigible Children of Ashton Place de Maryrose Wood (Les enfants incorrigibles du Domaine Ashton, chez ADA, en français), pour ne nommer que ceux-là.

Il y aussi le très fascinant Below Stairs, par Margaret Powell (genre de précurseur à la populaire série télévisée Downton Abbey), les livres de Katarina Mazetti (Le mec de la tombe d'à côtéLe caveau de famille), Le Mystère de la Chambre Jaune de Gaston Leroux (que je n'ai étrangement jamais lu mais qui me tente depuis longtemps), un Fred Vargas pour les jours de pluie, du Annie Dillard (que je meurs d'envie de découvrir grâce à Robert Lalonde et à ses carnets d'auteurs), Les Trois mousquetaires de Dumas (parce que je procrastine au sujet de ce roman depuis trop longtemps), un Virginia Woolf, et relire comme si c'était la première fois la Saga des Malaussène de Daniel Pennac...

... ouf, hein? Et ce n'est rien, ce n'est qu'un échantillon minusculissime de toutes les idées de lecture qui me harcèlent joyeusement à l'année longue!

Alors, peine perdue, en effet: mes bagages seront TOUJOURS incurablement dodus, remplis à craquer de futures escapades littéraires... et c'est tant mieux!

Profitez bien de l'été!