Vous cherchez sur Lili?

dimanche 4 septembre 2011

Jérôme, Amédée & les girafes

Par Nicolas Gouny, L'Atelier du Poisson soluble

«Jérôme est un ours qui ressemble à une girafe. Il n'est accepté ni par les unes ni par les autres. Et voici que Jérôme rencontre Amédée, une girafe qui ressemble à un éléphant, et qu'ils deviennent amis...»

Une fable cocasse sur la différence, ses aléas, mais surtout, sur ses avantages insoupçonnés. J'adore tout de cet album! D'abord, Jérôme, l'ours-girafe, et son ami Amédée l'éléphant-girafe, mais aussi les tribus de girafes et d'ours homogènes qui font dans le pointilleux, côté intégration. Et puis la chute de l'histoire, si savoureuse et satisfaisante (bien fait pour ces girafes snobes, et supposément authentiques!)... Et cette savane colorée, déjantée, chaleureuse au coeur de laquelle Jérôme et Amédée font leur chemin, tant bien que mal, pour enfin se créer un petit éden à leur mesure. Un album délectable qui aborde joyeusement, avec humour et finesse, un des paradoxes les plus humains qui soit: le besoin de se sentir pareil aux autres, de faire partie d'un tout, malgré son unicité.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

Rien n'est moins sûr

Par Fabien Soret, L'Atelier du poisson soluble,

«Les réflexions d'une petite fille sur le monde et la réalité : tout n'est peut-être bien qu'une question de point de vue...»

Une drôle de petite ballade dans l'envers du décor, au coeur de la notion de remise en perspective d'une réalité qu'on croit souvent immuable. Une quête identitaire aussi, en quelque sorte. À travers le regard de cette petite fille qui s'interroge, le monde devient un kaleidoscope de possibilités, un foisonnement d'êtres aux masques interchangeables. Fabien Soret fait le pari de faire s'épanouir l'histoire dans un univers visuel aux traits simples, enfantins, mais aussi un poil sombres et inquiétants (attention aux petites âmes impressionnables en ce sens, car l'omniprésence des masques peut peut-être faire un brin peur). Un album, pour public averti (pas vraiment pour les tout-petits), d'une douce étrangeté, à aborder en plongeant tête première, pour en savourer la vertigineuse ouverture sur tous les possibles. 


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆