Vous cherchez sur Lili?

jeudi 2 mai 2013

L'Amazone de Mademoiselle


Par Anne-Sophie Silvestre, Flammarion, Eulalie de Potimaron 4

«Suite au duel qui les a opposés, le chevalier de Mayenne est devenu l'ennemi d'Eulalie, qui se lie toujours davantage avec le duc de Chartres. Au même moment, le roi refuse le mariage du Dauphin et de Marie-Louise...»

Encore un mémorable tourbillon de rebondissements au beau milieu des froufrous, des pourpoints et des épées de Versailles! Cette fois, Anne-Sophie Silvestre entortille habilement l'intrigue, sans pitié pour les pauvres personnages dans le feu de l'action, consolidant les alliances, les complicités, les amitiés, les amours, mais faisant aussi éclore les trahisons et les noirs desseins. Se frayant vaillamment un chemin à travers cette vie intense, qui envoûte et charme, mais qui ne pardonne aucun faux pas, Eulalie se découvre des élans qu'elle ne savait pas possibles. Qu'à cela ne tienne, en digne fille-sans-peur-et-fille-au-grand-coeur qu'elle est, elle saura finalement conjuguer astucieusement et avec une grande lucidité ses forces et ses failles, se tournant vers un avenir incertain avec une brave, bien qu'un brin chancelante il faut le dire, détermination. Un autre tome qui tient en haleine jusqu'à la toute dernière page, à dévorer joyeusement, sans reprendre son souffle...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★

Le gros ralbum de tous les "Y'en a marre"!


Par Elisabeth Brami, illustré par Gilles Rapaport, Seuil jeunesse

«Premier livre défouloir pour enfants rêvant d'un dialogue possible avec les grandes personnes. Pas râleurs, s'abstenir!»

Un délice de cri du coeur, comme un gros pied-de-nez à tous ces interdits «déraisonnables» qui pleuvent sur l'enfance. Elisabeth Brami et Gilles Rapaport, duo à l'imaginaire bouillonnant, travaillent de concert pour construire habilement ce crescendo d'irrésistibles doléances enfantines. Si tous les «Y'en a marre!» d'Elisabeth Brami sont savoureux, autant qu'ils sont, c'est grâce à l'univers visuel désopilant et juste de Gilles Rapaport, tout en traits échevelés à l'éloquence indéniable, que la magie opère. Un petit bijou non censuré à feuilleter en famille...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Ma vie très compliquée


Par Dagmar Geisler, illustré par Zelda Zonk, Bayard jeunesse, Estampillette, Carnet secret d'Olive 1

«Moi, Olive, fille de parents divorcés, et habitant rue des Jonquilles, je déclare aujourd'hui que la guerre contre mon nouveau voisin, Fabien Schilling, est ouverte. Ce premier de la classe à lunettes, chouchou de la maîtresse, n'a qu'à bien se tenir : avec ma meilleure amie, Lilou, on va lui rendre la vie impossible! Le pire, c'est que ma propre mère, la traîtresse, trouve sa mère sympathique... Il faut dire que maman est tellement perturbée par les préparatifs de son exposition de photos, qu'elle en perd un peu la tête... En tout cas, Lilou et moi, on est bien décidées à passer à l'action. Parole d'Olive, vous n'êtes pas arrivés au bout de vos surprises!»

Une série toute neuve, sympathique et rigolote. Dagmar Geisler ouvre au lecteur les pages secrètes de l'enfance d'Olive: son quotidien, ses espoirs, ses bonheurs et ses déceptions. Sa plume virevoltante tricote la fiction avec simplicité et une bonne dose d'humour. Évoluant dans l'univers visuel joyeusement ébouriffé de Zelda Zonk, cet opus farfelu est une délectable bouffée de fraîcheur!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆