Vous cherchez sur Lili?

vendredi 17 avril 2009

(Je suis petite, mais...) Mon arbre est grand!

Par Christine Beigel, illustré par Rébecca Dautremer, Magnard Jeunesse

«Quand on est petit comme moi, tout semble immense. Par exemple, ma famille : elle est si grande qu'elle tient à peine sur un arbre généalogique. Tu te demandes ce que c'est? Une petite visite et tout s'explique... Je t'ouvre la porte de mon arbre... mon grand arbre!»

Histoire un peu simpliste, un prétexte, en fait, autour du micro et du macro, mais les illustrations sont tellement sublimes et émouvantes que l'album ne peut que charmer. À relire encore et encore...


Lili lui donne: ★ ★ ★  ☆

Mon pyjama à moi

Par Lucie Papineau, illustré par Stéphane Jorisch, Dominique et cie, Tulipe

«Tulipe la petite souris adore sa maman préférée, son papa favori et Lilipou, sa coccinelle chérie. Mais par-dessus tout, Tulipe raffole de son pyjama, celui qui sent bon comme un rêve et qui est doux comme un bisou. Elle l¹aime tellement qu¹elle décide un matin de ne plus JAMAIS l'enlever.»

Une belle petite histoire éducative mais tellement drôle! Et comme on aime ces parents qui ont une toute autre façon de réagir aux caprices de Tulipe! Quant aux illustrations, elles sont délicieuses!

* * * * *

Le petit cochon qui n'arrivait pas à s'endormir dans le noir

Par Arthur Geisert, Autrement

«Papa et maman cochon sont formels : à 20h, il faut éteindre la lumière. Mais leur petit cochon a peur de s'endormir dans le noir. Que faire ? En véritable petit génie de la mécanique, il va alors inventer une incroyable machine à éteindre la lumière...»

Pour le bricoleur et le joueur de tour en chacun de nous, et pour tous ces soirs où l'on a repoussé l'heure du dodo de toutes les façons possibles et impossibles... Cocasse.


Lili lui donne: ★ ★ ★  ☆

Le panier de LuLu

Par Kris Di Giacomo, Frimousse

«Lulu tricote, et a une petite faim, voilà longtemps qu'elle n'a pas fait les courses.. Elle fait une petite liste, et s'en va au marché. Elle remplit son panier, et sur le chemin de retour, doum di doum, elle distribue presque toutes ses victuailles aux petits animaux affamés qu'elle rencontre. Elle ne rentre qu'avec un kiwi, c'est bien maigre, se dit-elle en le coupant dans son assiette... mais les animaux lui réservent une surprise, ils ne vont pas la laisser seule!»

Un tout nouveau «Quand je vais au marché, je mets dans mon petit panier...»... Une histoire accrocheuse et interpellante... et des illustrations hors du commun... un brin déroutantes... quoique superbes et inoubliables! Un petit bijou!

* * * * *