Vous cherchez sur Lili?

mercredi 28 mai 2014

The Little House


Par Virginia Lee Burton, HMH Books For Young Readers


«Once upon a time there was a Little House way out in the country. She was a pretty Little House and she was strong and well built.»

C'est l'histoire d'une petite maison de campagne toute jolie, rosée, à volets, et celle du temps qui passe, d'un siècle qui bouscule tout, qui multiplie les évolutions sans prendre la peine de regarder derrière. Il y a plus de 70 ans, alors qu'il y avait encore tant à découvrir dans le XXe siècle, Virginia Lee Burton a écrit ce récit audacieux pour l'époque; simplement, à travers la voix d'une attachante maisonnette, et tout en soulignant les effets dévastateurs du progrès à vitesse grand V qui détruiront une existence paisible, elle a su habilement lancer un appel à la vigilance. Sans tomber dans un pontifiant pamphlet réfractaire à tout changement, elle a plutôt concocté une invitation à cultiver la conscience de notre environnement, de son impact sur notre vie. Un opus fascinant et lucide à découvrir (ou à redécouvrir!) en famille. (Petit bémol: il n'est malheureusement plus disponible en version française)


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Ronchonette Cocolle


Écrit et illustré par Sibylle Delacroix, Bayard jeunesse

«Ronchonette Cocolle n'est jamais d'accord. Et ne lui demandez pas pourquoi, parce qu'elle ne le sait pas.»

Un petit bijou de candeur, de malice et d'authenticité. Sybille Delacroix raconte la petite enfance, ses bouderies, ses montagnes russes émotives, et sa logique saugrenue d'une plume tendre et coquine, soulignant affectueusement, et avec humour, l'absurdité d'un quotidien aux mille rebondissements. Porté par un univers visuel tout en simplicité et délicieusement ébouriffé, cet album fait rigoler en douce. À raconter encore et encore, pour faire sourire ces Ronchonette en herbe qui poussent dans toutes les bonnes familles (mais chut!, il ne faut pas leur dire!).


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★

Grand-mère, elle et moi


Par Yves Nadon, illustré par Manon Gauthier, Les 400 coups, Carré Blanc

«Une femme raconte trois souvenirs importants à propos de sa grand-mère et de la jument de celle-ci. Des souvenirs empreints de nostalgie, de joie, d'émerveillement et d'espoir.»

Une douce balade dans le passé, au coeur de ces inoubliables réminiscences d'un bonheur partagé. Yves Nadon chemine finement, remontant avec délicatesse le fil du temps, à la recherche de ces instants fugaces, de ces petits joyaux de l'enfance enchâssés dans l'âme. Si les mots charment, l'univers visuel de Manon Gauthier envoûte d'emblée; maniant les textures avec éloquence et composant adroitement ses illustrations, elle invite le lecteur à une tendre galopade à travers la mémoire, évoquant avec justesse et sensibilité la complicité immuable d'une grand-mère et de sa petite-fille. Un émouvant opuscule à déguster.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆