Vous cherchez sur Lili?

jeudi 26 juillet 2007

La troisième lettre


Par Michèle Marineau, chez Québec Amérique.
Résumé de l'éditeur
«Agathe O'Reilly reçoit des lettres troublantes, vaguement inquiétantes, qui sont peut-être des lettres de menaces. Mais elle ne s'en fait pas trop... jusqu'à ce qu'elle réalise qu'un intrus s'est introduit chez elle. À partir de là, rien ne va plus. Et le doute s'installe. Qui lui envoie ces lettres, et pourquoi? Les réponses à ces questions se trouvent-elles dans la vie actuelle de la comédienne de vingt-sept ans ou dans le drame qui a marqué son enfance? Et quand la menace se précise, vers qui Agathe va-t-elle se tourner? Vers l'amie loyale mais un peu fouineuse? l'amant envahissant? le sympathique voisin? la famille, qu'elle ne voit plus depuis longtemps?»

Écriture un peu ampoulée, mais on s'attache rapidement... et quel suspense! Oui, Michèle Marineau peut définitivement écrire pour les Grands...!

Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✩

jeudi 19 juillet 2007

Cassiopée

Par Michèle Marineau, série Cassiopée tomes 1 et 2, chez Québec Amérique.
(rassemble: Cassiopée ou l'été polonais, et L'été des baleines)
Résumé de l'éditeur
«Qu'est-ce qu'on fait quand on a presque quinze ans, une mère amoureuse, des rêves plein la tête et qu'on ne veut pas aller au camp de vacances choisi par ses parents? Cassiopée décide de partir pour New York. Toute seule. Sans en parler à personne et sans se douter qu'elle s'en va ainsi vers une histoire de mer et d'amour. Vers son été polonais. De retour à Montréal après son séjour chez les Kupczynski, elle se met à attendre. Attendre Marek, attendre les lettres de Marek, attendre l'été pour voir Marek. Comment vivra-t-elle les longs mois sans lui ? Comment se feront les retrouvailles tant attendues? Comment se déroulera leur stage d'observation de baleines sur la Côte-Nord? Et, surtout, que vient faire François Corriveau dans tout ça?»

Petit plongeon dans l'adolescence après toutes ces années de ma «vie adulte», et l'inoubliable Cassiopée m'envoûte toujours autant. Je l'ai retrouvée, toute spontanée, intense et authentique, n'ayant pas vieilli d'une ride. Dans cet opus singulier, histoire d'amour et de mer, la plume de Michèle Marineau fait voguer le lecteur en eaux parfois troubles, mais si indiscutablement adolescentes, avec une simplicité désarmante. Cassiopée a bien parfois de ces réflexions matures un brin anachroniques, mais rien d'assez lourd pour gâcher le voyage. Une épopée tendre et bouleversante donc... Bien sûr, dans cette réédition, il y a le fameux épilogue inédit, cette tentation pour tous les lecteurs de voir enfin la boucle se boucler. Je me suis surprise à dévorer goulûment cet opuscule, à la recherche de mon adolescence révolue. Et... la jeune fille de 15 ans en moi a été un poil déçue, sans vraiment oser se l'avouer. Oh, la boucle se boucle, incontestablement, mais elle s'adresse au public initial de Cassiopée, maintenant dans la trentaine, avec boulot et bébé. C'est un épilogue sage et doux... mais je crois qu'au fond de moi, j'aurais eu le goût qu'il soit aussi échevelé et impétueux que la Cassiopée d'il y a 15 ans. J'aurais aimé une bouffée de jeunesse pour clore cette mémorable aventure...


Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✮