Vous cherchez sur Lili?

mardi 21 juin 2011

Un mammouth dans le frigo

Par Michaël Escoffier, illustré par Matthieu Maudet, École des Loisirs

«Noé découvre un mammouth dans le frigo. Son père qui refuse de le croire, doit finalement se rendre à l'évidence et appelle les pompiers. L'animal parvient cependant à passer entre les mailles de leur filet et se cache dans un arbre. Seule Flavie, la soeur de Noé, sait d'où il vient.»

Quelle savoureuse aventure! L'histoire est simple et efficace, et la plume colorée... et puis quelle chute surprenante à la toute fin de l'album! L'univers visuel sobre, un pari que peu d'illustrateurs osent développer lorsqu'il s'agit d'albums pour la jeunesse, est tout à fait charmant et cocasse. Une brillante réussite!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★    

Les week-ends du père célibataire

Par Jacques Braunstein, mis en images par Fanny Dalle-Rive, Marabout, Marabulles

«La semaine, le père de Basile est un ado attardé. Le week-end, un père attentionné. Trouve-t-il son bonheur dans cet équilibre instable, entre virées en boîte et anniversaires déguisés? Serait-il prêt à repartir dans une vie de couple? Il faudra qu'il y réfléchisse. Mais pour l'heure, il doit aller chercher Basile à l'école, trouver une baby-sitter et passer chercher Mathilde, une jolie mère célibataire qu'il a invitée à dîner.»

Sympathique suite de Famille, recompose-toi!, mettant cette fois en lumière la vie bigarrée et souvent solitaire des pères (et des mères) célibataires. J'ai vogué avec plaisir au coeur de l'hypothèse autobiographique de Braunstein, reconnaissant un trait ici, une situation là, appréciant la douce lucidité du personnage principal, et m'attachant à son humanité sans tambours ni trompettes. Et la mise en images? Eh bien, si elle est habile et pleine d'humour, j'ai tout de même préféré l'ancien visage des personnages de Braunstein, créés par Domitille Collardey. Cela dit, il s'agit d'une BD agréable, qui en fera sourire plus d'un en coin.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Le grand papa et sa toute petite fille

Par Cathy Hors, illustré par Samuel Ribeyron, Milan jeunesse

«Il était une fois un très grand monsieur qui rêvait d'être papa. Il aurait un garçon ou une fille, un grand petit garçon ou une grande petite fille. Il lui montrerait un tas de choses très amusantes, la tête dans les nuages. Et un jour, le très grand papa eut une fille, une toute petite fille...»

Une histoire émouvante d'un papa prêt à tout pour faire découvrir les joies du macro et de l'immensité à sa minusculissime petite fille, à qui cela donne le vertige. Mais c'est aussi, et surtout (!), l'histoire d'un amour inconditionnel, du plaisir de partager des miettes de bonheur avec l'autre, aussi différent soit-il. Un album tout doux, et pas moralisateur pour deux sous, dont l'univers visuel tendre m'a charmé.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆