Vous cherchez sur Lili?

samedi 25 avril 2009

Julie Silence

Par Pierre Coran, illustré par Mélanie Florian, Alice Jeunesse

«Dans le jardin de Julie, les oiseaux chantent mais Julie ne les entend pas. Elle n’entend pas non plus le ronron du chat, le chien qui aboie, les autos, les avions… Mais bientôt Julie ne sera plus seule : elle attend l’arrivée de son nouveau voisin, Dorian. Ils ont le même âge. Julie l’imagine grand, beau, gentil… C’est sûr, il deviendra son ami ! Mais Dorian n’est pas très heureux dans sa nouvelle maison et se sent bien seul. Julie va tout faire pour lui rendre le sourire. Et quand on ne peut pas employer les mots, il faut faire preuve d’imagination…»

Une belle histoire, où le coeur s'ouvre grand et l'amitié fleurit dans les regards. Émouvant.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

Le Géant aux oiseaux

Par Ghislaine Biondi, illustré par Rébecca Dautremer, Gautier Languereau

«Comment un tout petit oiseau redonna le sourire à un immense géant. 
Rodolphe est un géant. Chassé par les quolibets des humains que la différence effraie, il vit seul au fin fond d’une forêt. Un jour, un oiseau tombé de son nid atterrit à ses pieds. Et si c’était le début d’une grande amitié?»

Émouvante histoire d'amitié et de complicité... tout doux à lire, malgré un style un brin trop fleuri... quant aux illustrations toutes en rondeur et en couleurs chatoyantes, on retrouve du Dautremer différent mais toujours aussi savoureux pour l'oeil...

* * * * *

vendredi 24 avril 2009

Une jeune femme en guerre - Jacques ou les échos d'une voix


Par Maryse Rouy, Québec Amérique, Une jeune femme en guerre 3

«Alors qu'il avait servi jusque-là dans l'aviation canadienne, Jacques est recruté, au début de l'année 1944, par le Special operation executive. Formés par l'armée anglaise, ces agents spéciaux vont prêter main-forte aux résistants des pays européens occupés par l'Allemagne. C'est ainsi que Jacques, quelques jours avant le débarquement, est parachuté dans un village du sud de la France avec une cargaison d'armes dont il doit enseigner le maniement à un groupe de maquisards. Alors qu'il aurait dû repartir aussitôt après avoir rempli cette mission, un concours de circonstances l'en empêche et l'oblige à s'intégrer à la vie de ce village bouleversé par une enquête policière. Jacques fait la connaissance d'une jeune femme dont il s'éprend au point de faire avec elle des projets d'avenir...»

Troublant... et nous tient en haleine jusqu'au bout... là où l'horreur frappe... ou la Guerre nous rappelle sa toute puissance... où les coeurs se déchirent... un bijou...

* * * * *

dimanche 19 avril 2009

Mon blog est un coeur qui bat

Par Vincent Ravalec, illustré par Dominique Mermoux, Vent D'Ouest, Mon blog est un coeur qui bat 1

«Ma vie par MOI, ou l’étourdissant quotidien d’une adolescente typique de sa génération, à travers son blog… Confessions plus qu’intimes sur un mode humoristique! Eléonore est une jeune fille moderne. Elle a 14 ans, des préoccupations plein la tête et vit avec son père, féru de technologie, inventeur d'un escargot cybernétique en guise d’animal de compagnie. Virtuose d'internet, elle publie un blog sur lequel on trouve de… profondes considérations psychologiques. Précisons que ladite Eléonore a quatre meilleures copines, avec lesquelles elle cause mode, mecs et un meilleur copain. Et que si elle se rend à des “before”, elle n’en oublie pas moins de tomber amoureuse de son prof particulier de physique-chimie…»

Au départ, cela semblait un brin gnangnan et franchouillard... mais finalement, on s'attache à cette petite bande hétéroclite et à cette Éléonore aux Grandes Interrogations Existentielles. Pour les amateurs (trices) de journaux intimes 2.0!

Lili lui donne: ★ ★ ★  ☆

La tortue géante des Galapagos - Tragédie en cinq actes pour une coccinelle, un moustique et 8 animaux de ferme

Par Rébecca Dautremer, Gautier Languereau

«Qui aidera Coccinelle a se fabriquer le costume de tortue géante des Galapagos dont elle rêve? Chien bricole son déguisement de cacatoes rose, Boeuf met la dernière main à son habit de gracieuse libellule, Hérisson est très occupé avec son costume de boa constrictor... tous les animaux des champs sont bien débordés... Et si, pour finir, dans ce feu d'artifice de tenues cocasses, le meilleur des costumes n'était pas la tenue naturellement brillante et élégante, rouge à points noirs, de notre Coccinelle?»

Histoire douce, absurde et savoureuse... illustrations de Dautremer toujours aussi touchantes... un petit bijou à feuilleter sans se lasser...

* * * * *

samedi 18 avril 2009

Elvis

Par Taï-Marc Le Thanh, illustré par Rébecca Dautremer, Gautier Languereau

«Les parents d'Elvis étaient très pauvres. Pourtant, pour son dixième anniversaire, son père lui offrit un cadeau magnifique. Il tint son fils par les épaules et lui dit : " Mon petit, tu as maintenant dix ans et je voudrais te donner le seul objet auquel je tienne vraiment. " Elvis ouvrit alors son paquet. C'était une guitare.»

Totalement sublime et originale, autant du point de vue du récit que de celui des illustrations... une vision fraîche et intéressante de l'histoire de ce fameux King... et toujours cette sensibilité de Dautremer, et ce talent pour voir l'essentiel à travers l'évident et le connu de Le Thanh... Effroyablement cher toutefois, mais on croise les doigts pour que Gautier Languereau en sorte un format plus petit pour Noël... sinon, il reste la bibliothèque!

Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✮

Comment les pirates changent les couches

Par Melinda Long, illustré par David Shannon, Scholastic

«Les pirates sont de retour et éveillent accidentellement la petite soeur de Jérémie Jacob, qui se met à hurler à tue-tête. Bien sûr, il y a un trésor à trouver, mais pas avant d’avoir apaiser la colère du bébé! Les pirates pourront-ils vraiment changer sa couche et la rassurer?»

Trop drôle, ce petit apprenti-pirate et sa bande de borgnes à la rescousse! Les illustrations de David Shannon sont fort intéressantes également: un travail impeccable d'expressions faciales éloquentes. À relire encore et encore...


Lili lui donne: ★ ★ ★  ☆


Pour le lire en version originale

vendredi 17 avril 2009

(Je suis petite, mais...) Mon arbre est grand!

Par Christine Beigel, illustré par Rébecca Dautremer, Magnard Jeunesse

«Quand on est petit comme moi, tout semble immense. Par exemple, ma famille : elle est si grande qu'elle tient à peine sur un arbre généalogique. Tu te demandes ce que c'est? Une petite visite et tout s'explique... Je t'ouvre la porte de mon arbre... mon grand arbre!»

Histoire un peu simpliste, un prétexte, en fait, autour du micro et du macro, mais les illustrations sont tellement sublimes et émouvantes que l'album ne peut que charmer. À relire encore et encore...


Lili lui donne: ★ ★ ★  ☆

Mon pyjama à moi

Par Lucie Papineau, illustré par Stéphane Jorisch, Dominique et cie, Tulipe

«Tulipe la petite souris adore sa maman préférée, son papa favori et Lilipou, sa coccinelle chérie. Mais par-dessus tout, Tulipe raffole de son pyjama, celui qui sent bon comme un rêve et qui est doux comme un bisou. Elle l¹aime tellement qu¹elle décide un matin de ne plus JAMAIS l'enlever.»

Une belle petite histoire éducative mais tellement drôle! Et comme on aime ces parents qui ont une toute autre façon de réagir aux caprices de Tulipe! Quant aux illustrations, elles sont délicieuses!

* * * * *

Le petit cochon qui n'arrivait pas à s'endormir dans le noir

Par Arthur Geisert, Autrement

«Papa et maman cochon sont formels : à 20h, il faut éteindre la lumière. Mais leur petit cochon a peur de s'endormir dans le noir. Que faire ? En véritable petit génie de la mécanique, il va alors inventer une incroyable machine à éteindre la lumière...»

Pour le bricoleur et le joueur de tour en chacun de nous, et pour tous ces soirs où l'on a repoussé l'heure du dodo de toutes les façons possibles et impossibles... Cocasse.


Lili lui donne: ★ ★ ★  ☆

Le panier de LuLu

Par Kris Di Giacomo, Frimousse

«Lulu tricote, et a une petite faim, voilà longtemps qu'elle n'a pas fait les courses.. Elle fait une petite liste, et s'en va au marché. Elle remplit son panier, et sur le chemin de retour, doum di doum, elle distribue presque toutes ses victuailles aux petits animaux affamés qu'elle rencontre. Elle ne rentre qu'avec un kiwi, c'est bien maigre, se dit-elle en le coupant dans son assiette... mais les animaux lui réservent une surprise, ils ne vont pas la laisser seule!»

Un tout nouveau «Quand je vais au marché, je mets dans mon petit panier...»... Une histoire accrocheuse et interpellante... et des illustrations hors du commun... un brin déroutantes... quoique superbes et inoubliables! Un petit bijou!

* * * * *

mercredi 15 avril 2009

Cache-Lune

Par Éric Puybaret, Gautier Languereau

«Timoléon a été choisi pour être le nouveau "Cache-Lune". Chaque soir, il doit masquer l’astre pour créer ses différents croissants. Mais il a perdu le comprimé magique qui rend léger comme l’air. Il lui faudra l’aide de tous ses amis pour atteindre la Lune à temps.»

Histoire envoûtante et illustrations toute en douceur... Superbe! À feuilleter jusqu'au lever du soleil...

* * * * *

Sentimento

Par Carl Norac, illustré par Rébecca Dautremer, Bilboquet

«Un cirque passa au loin. La voix dans le haut-parleur cria : " Sentimento, le cirque des pays chauds! Venez réchauffer vos cœurs glacés par l'hiver au cirque Sen-ti-men-to!"»

Illustrations de Dautremer toujours aussi fascinantes avec leur mélange de mélancolie et de pur beauté.Toutefois, si la prémisse est prometteuse, elle s'égare en chemin pour finir en queue de poisson. Dommage...


Lili lui donne: ★ ★ ★  ☆


mardi 14 avril 2009

Je vous aime tant

Par Alain Serres, illustré Olivier Tallec, Rue du monde

«Gaétan habite juste en face de la fenêtre bleue de Laura. Tous les jours, il la voit. Mais pour lui faire parvenir un message c'est toute une histoire! Une histoire d'amour qui fait le tour du monde...»

Histoire totalement délicieuse et rocambolesque... à lire en regardant un coin de ciel bleu...

* * * * *

vendredi 10 avril 2009

Prendre le temps

Par Maud Roegiers, Alice jeunesse

«"Quand tout va mal, que j'ai la tête à l'envers et les pieds dans la boue, je prends le temps." De quoi? De voir mes amis, de sentir le froid qui me pique, de faire des choses qui me font du bien, de me souvenir de mes rêves le matin, de fermer les yeux quand maman m'embrasse... Et je vais déjà beaucoup mieux!»

Une petite brise de douceur enfantine aux illustrations à croquer. À déguster tout doucement et à offrir à tous vents...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

jeudi 9 avril 2009

Êtes-vous mariée à un psychopathe?

Par Nadine Bismuth, Boréal
Résumé de l'éditeur
«Nous sommes partout. Au bureau, à l'épicerie, dans l'ascenseur, sur les ponts, dans nos voitures, dans le métro, sur nos balcons, à vélo, à la banque, à l'aéroport. Que nous soyons diplômées, autodidactes, brunes, rousses, minces, grosses, bijoutières, fonctionnaires, avocates ou animatrices à la radio, ça ne change rien à l'affaire : nous sommes célibataires.Déesses, nous rendions les dieux de l'Olympe complètement fous ; sirènes, nous faisions perdre le nord aux héros de la mer. Mais ça s'est détraqué : nous sommes devenues des vierges, des sorcières, des nonnes, des courtisanes, des gouvernantes, des tuberculeuses, des filles mères et des vieilles filles à chats. Aujourd'hui, nous inspirons des romans à l'eau de rose et d'autres à saveur comique (haha), des films aux décors urbains, des séries télé diffusées à heure de grande écoute, des ouvrages de croissance personnelle, des blogues, des noms de martinis, mais par-dessus tout, nous inspirons de la pitié : nous sommes douces et gentilles, ma foi souvent même jolies, nous sommes drôles et intelligentes, alors, bon sang, qu'est-ce qui cloche ? Pourquoi sommes-nous seules ? Si vous trouvez la réponse, de grâce, dites-le-nous, car notre psy commence à nous coûter cher.»

Recueil inégal sur le thème de la célibataire trentenaire désillusionnée et amère qui met tous les hommes dans le même panier. Je ne pensais jamais réussir à me rendre jusqu'au bout!... Deux nouvelles ne sont pas si mal, cela dit: Lac sauvage et Êtes-vous mariée à un psychopathe?, mais ça demeure une plume plutôt snobinarde qui ébauche des nouvelles à la fin en queue de poisson...


Lili lui donne: ★ ★ ☆ ☆ ☆

lundi 6 avril 2009

Le fantôme de Nils et Lola

Par Hubert Ben Kemoun, illustré par Vanessa Hié, Casterman, Les albums Duculot

«Depuis 137 ans, Stanislas le fantôme se désespère; 137 ans que l'immense château de Sarrola a été abandonné et qu'il n'a plus personne à terroriser. Mais un jour, Nils et Lola, deux enfants fuyant la guerre, pénètrent dans le vieux château. Le fantôme se frotte les mains, il va pouvoir agir! La nuit venue, il pousse une effroyable plainte et, dans leur lit, les enfants terrifiés font d'horribles cauchemars. Mais le lendemain, au lieu de fuir, ils la transcendent et elle leur donne l'énergie de reconstruire ensemble le château et leur vie. "Fais de beaux cauchemars pour que ta journée soit douce demain, Nils", lui dit Lola. Désemparé, Stanislas passe ses journées à les observer au lieu de dormir et de reprendre des forces, et finit par devenir totalement inoffensif. Quant à Nils et Lola, bientôt rejoints par d'autres enfants perdus, ils continuent de semer leurs rêves dans la journée, parce que c'est là qu'ils poussent le mieux.»

...histoire délicieuse et illustrations étonnantes!... sans la dernière phrase pompeusement moralisatrice, ce livre serait parfait en tout point!... à lire, encore et encore... en sautant la dernière phrase!

* * * * *

vendredi 3 avril 2009

Lily la souris

Par Antoine Schneider, illustré par Quentin Gréban, Nord-Sud

«Depuis que le chien noir l'a traitée de "grosse barrique", Lily refuse de manger. Son papa la rassure : pour lui, elle est bien la plus jolie souris du monde. Mais pourquoi ce chien est-il aussi méchant avec elle? se demande Papa souris. Peut-être, au fond, recherche-t-il tout autre chose?»

Illustrations à croquer, tout simplement!... Histoire un peu monotone toutefois. Il manque un brin de poudre de perlimpinpin pour que la magie opère...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆

Baguette magique et chapeau pointu

Par Eva Montanari, Milan jeunesse

«Sorcières et fées se retrouvent chaque nuit étoilée dans les bois pour s'amuser. Mais elles sont bien différentes les unes des autres. Et parmi elles, il y a Clélia qui n'est ni sorcière, ni fée mais un peu des deux...»

Une histoire de fées et de sorcières pas comme les autres... une histoire qui fait rêver... et qui nous fait regarder notre bon vieux ciel d'un autre oeil... Délicieux!

* * * * *

Le gros monstre qui aimait trop lire

Par Lili Chartrand, illustré par Rogé, Éditions Dominique et cie

«À l'orée d'une fabuleuse forêt, un gros monstre découvre un jour un étrange objet. Après l'avoir reniflé et léché, il le rejette, furieux. Ça n'a aucun goût! Pourtant, cet objet étonnant va changer sa vie... Une histoire drôle et touchante, qui raconte l'incroyable magie des livres.»

Histoire sympathique et attachante... qui nous montre les monstres sous une autre jour!... et illustrations surprenantes!

* * * * *

Comment maman a changé la vie de papa (et vice versa)

Par Katharina Grossman-Hense, illustré par Anne-Judith Descombey, NordSud

«Comment papa et maman ont-ils bien pu tomber amoureux ?
Quand ils étaient petits, ils étaient comme le jour et la nuit.
Papa rêvait de parties d'échecs, d'ombre et d'étagères bien rangées ; maman de pagaille, de bal musette et de jolies robes bariolées.
Pourtant un jour, au coin de la rue, ils se rentrèrent dedans, et leur vie ne fut plus jamais comme avant...
Pour parler d'amour aux tout-petits avec humour et fantaisie, voici une romance pétillante, qui se joue des apparences et des idées reçues.
Parce que rien n'est plus mystérieux que de tomber amoureux...»

Histoire savoureuse et illustrations envoûtantes!... Comme quoi l'amour nous fait voir le monde à l'envers... et c'est tant mieux!

* * * * *

Recette de garçon à la sauce pompier

Par Carole Tremblay, illustré par Josée Masse, Les 400 coups, Carrément petit

«Le garçon à la sauce pompier est un plat de résistance succulent, surtout servi avec des frites, des frères et des soeurs. Dans cette recette, le secret du succès réside dans le respect des étapes. De toute façon, avec un peu d'imagination, vous réussirez le meilleur des garçons!“»

La meilleure des recettes farfelues que j'ai lue jusqu'à maintenant! Jeux de mots cocasses et délicieux... et illustrations qui ravissent l'oeil!

* * * * *

jeudi 2 avril 2009

Petit Dragon

Par Lieve Baeten, Mijade

«Petit Dragon apprend son métier de dragon. Pour ce faire‚ Maman Dragon lui apporte un petit garçon sur lequel il pourra s’exercer. Petit Dragon essaye de l’effrayer mais le petit garçon n’a pas froid aux yeux. Il parvient à convaincre Petit Dragon de devenir son ami et de le reconduire à la maison.»

Histoire sympathique et saugrenue... mais surtout, surtout, illustrations sublimes et délicieuses! Un ravissement pour les pupilles... et pour les petits curieux!

* * * * *

Chez moi, c'est la guerre

Par Fatima Sharafeddine, illustré par Claude K. Dubois, Mijade

«Une petite fille décrit sa vie sous l’occupation. Avec simplicité‚ de son point de vue d'enfant‚ elle raconte ces jours où les bombes pleuvent sur la ville‚ mais aussi les moments où les bruits de la guerre s'éloignent et où la vie redevient presque comme avant. La guerre lui fait peur‚ mais quand elle sera grande‚ elle sera institutrice. Elle apprendra aux enfants à lire‚ à écrire et à dessiner. Elle leur apprendra à ne pas avoir peur des soldats.»

Intéressante vision de la guerre au quotidien, à hauteur d'enfant, toutefois, le texte est un peu trop simpliste et les illustrations plus ou moins touchantes (ce qui étonne de Claude K. Dubois habituellement si émouvant). Malgré tout, c'est un album à relire...



Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆

mercredi 1 avril 2009

Les Filles tombées

Par Micheline Lachance, Québec Amérique, Tous continents, Les filles tombées 1

«Juillet 1852, à Montréal. Quatre filles tombées accouchent à la maternité de Sainte-Pélagie. Il y a Noémie, petite servante engrossée par son patron, Elvire, prostituée du Red Light, Mary Steamboat, immigrante irlandaise fraîchement débarquée d'un vapeur et Mathilde, fille d'un banquier. Cette nuit-là, Noémi meurt en couches, sous les yeux de ses compagnes d'infortune qui blâment le médecin et jurent de venger la mort de leur amie. 
C'est Rose qui raconte l'histoire. Elle a dix-huit ans et veut percer le mystère de sa naissance. Laquelle des quatres filles tombées est sa mère? Tout en gagnant sa vie comme copiste, lectrice et demoiselle de compagnie, l'orpheline poursuit son enquête chez les prostituées du Red Light et les bourgeois de l'ouest de Montréal, puis de la verte campagne québécoise aux côtes d'émeraude de l'Irlande. Une enquête parsemée d'embûches qui la ramène inexorablement au drame survenu le 8 juillet 1852.»

...superbe saga du 19e siècle, à Montréal... début un peu lent et laborieux, mais à partir de l'arrivée de Louis, tout déboule et nous entraîne dans un suspens à perdre haleine!... quant au dénouement, je ne m'en suis pas douté une seconde! Bravo!

* * * * *