Vous cherchez sur Lili?

lundi 29 juin 2009

Mémoire infidèle

Par Elizabeth George, Pocket, Inspecteur Linley et Sergent Havers 11

«Quand Eugenie Davies meurt écrasée dans une rue de Londres - le chauffard ayant pris soin d'achever sa victime en repassant sur le corps en marche arrière -, l'inspecteur Lynley est chargé de l'enquête. Les suspects sont nombreux. Parmi eux, un certain JW Pitchley, nom de code : Langue de Velours, doué d'un penchant certain pour les femmes mûres ; Katja Wolff, jadis condamnée à vingt ans de prison pour avoir assassiné la fille de la victime et récemment libérée sous condition ; ou encore le major Ted Wiley, libraire amoureux d'Eugenie. Tandis que ses fidèles subordonnés, Barbara Havers et Winston Nkata, suivent ces pistes, l'inspecteur Thomas Lynley s'intéresse de près au fils de la victime, Gideon Davies, enfant prodige devenu violoniste virtuose, soudain incapable de tirer la moindre note de son instrument.»

Toujours aussi enlevant, déroutant, chamboulant: le Bien qui n'est jamais tout à fait bien, et le Mal tout à fait mal. Un voyage au coeur de nos certitudes, à travers un récit en emporte-pièce. Une belle réussite...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★

  
Pour le lire en version originale

dimanche 28 juin 2009

Meurtre au Salon du Livre

Par Martine Delerm, HMH, Tipik Junior

«Elsa n'en revient toujours pas : elle va pouvoir côtoyer pendant trois jours, le temps d'un stage au Salon du livre, son auteur favori, Marie O'Faye, sur le stand où elle dédicace ses livres... Pourtant l'aventure tourne vite au cauchemar l'éditeur du célèbre écrivain tombe raide mort empoisonné, au beau milieu d'une conférence! Et dire que c'est Elsa qui a apporté à l'éditeur les sucrettes du thé mortel...»

Étrange cette ressemblance incroyable avec le personnage principal: qui aurait cru que je me retrouverais un jour dans un polar!... Plus sérieusement, intrigue palpitante, personnages intéressants, bien que la fin se boucle un poil trop rapidement à mon goût.

Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

L'anglais n'est pas une langue magique

Par Jacques Poulin, Leméac/Actes Sud

«Francis, le petit frère de l'écrivain Jack Waterman, est " lecteur sur demande ". Un coup de fil et il arrive chez vous dans sa Mini Cooper. Il aime les textes qui parlent des Indiens, de la traite des fourrures, de la place immense que le français a déjà occupé en Amérique. Sa cliente principale est Limoilou, une jeune fille de Québec qui porte encore aux poignets les cicatrices qu'elle avait à la fin de La traduction est une histoire d'amour. Les mots que lit Francis ont parfois des vertus thérapeutiques. Le petit frère serait presque heureux, mais il y a ce rendez-vous manqué avec unemystérieuse femme, et la " Police montée " qui le prend en filature devant les Plaines d'Abraham où la Nouvelle-France est tombée jadis aux mains de l'Angleterre...»

Suite étrange de La traduction est une histoire d'amour. Écriture toujours aussi calme, qui prend son temps pour jouer avec les mots. Pas vraiment de logique dans l'histoire, juste une sente tortueuse et magique à travers l'âme humaine. Une réalité pleine de miettes de rêves...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★

samedi 27 juin 2009

La jeune fille à la fenêtre

Par Marie-Jeanne Barbier, Actes Sud, Les petits polars

«Rémi se dressa comme un automate et commença à courir. Puis, se ravisant, il revint chercher son cartable qui gisait sur le trottoir, jetant à la dérobée un regard vers le trompe-l'oeil. 
- Miséricorde... murmura-t-il à voix basse et tremblante... 
Et il s'enfuit à toutes jambes. 
- Elle a bougé... elle a bougé...»

Excellente intrigue à langue fleurie et aux personnages touchants, surtout le duo principal, des Laurel et Hardy en culottes courtes.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★

Carlyle's House and Other Sketches

Par Virginia Woolf, Hesperus Press

«A newly discovered piece by the author of Mrs Dalloway, Carlyle's House and Other Sketches marks the first publication of one of Virginia Woolf's very early notebooks. Recently unearthed from a collection of private papers, it contains a series of seven striking sketches, each transcribed and edited by Dr David Bradshaw. From the cold formality of London town-houses with their rows of austere portraits, to the dull chaos of the academic's abode, and the eccentric spinster's Hampstead home, Virginia Woolf paints a series of portraits of everyday life, capturing character and setting in exquisite detail. Experimental in style, and heralding the later masterpieces Mrs Dalloway and To the Lighthouse, this early notebook is quintessential Woolf.»

À relire, doucement, pour découvrir des sentes cachées dans ces miettes de Woolf... Pas toutes accrocheuses mais très intéressantes...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆


Pour le lire en version française

jeudi 25 juin 2009

Le naufragé du Rond-Point

Par Jean-François Dumont, Flammarion, Albums du Père Castor

«Au coeur d'une grande ville il y avait un rond-point. Ce rond-point abritait un arbre bien isolé. Chaque jour l'arbre regardait les voitures défiler. Or, un beau matin, un conducteur vient à s'échouer au pied de l'arbre tout étonné. Commence alors pour l'arbre et l'homme pressé. Une incroyable journée...»

Belle histoire de ville et de campagne, un poil éducative, mais pas trop. À lire à l'ombre d'un arbre...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★

samedi 20 juin 2009

La traduction est une histoire d'amour

Par Jacques Poulin, Leméac/Actes Sud

«Un vieil écrivain, monsieur Waterman, vit à Québec dans une tour. Sa traductrice, la jeune Marine, est une Irlandaise aux cheveux roux et aux yeux verts; elle habite un chalet à l'île d'Orléans, parmi les chats, les ratons laveurs, les hérons bleus et les chevaux de course à la retraite. Entre ces deux personnages se tisse une relation amoureuse peu ordinaire: elle naît sur la Piste de l'Oregon, grandit avec leur passion commune pour la musique des mots et atteint sa maturité dans une enquête sur une mystérieuse adolescente qui leur met le coeur à l'envers.»

Aventure étrange et envoûtante dans l'univers des mots et de la détresse humaine. À lire lentement...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

samedi 13 juin 2009

Les secrets de Pétronille

Par Fabienne Roulie, illustré par Selma Mandine, Chocolat

«Combien de temps peut-on garder un secret? Pétronille est une petite fille qui en sait long à ce sujet : elle est collectionneuse de secrets. Elle en connaît des centaines, plus mystérieux ou croustillants les uns que les autres. Hélas! ils finissent par lui occuper tout l'esprit, et menacent de s'échapper à tout moment. Craignant de ne plus pouvoir les contenir, elle décide de s'en débarrasser. Mais comment faire?»

Histoire coquine, qui fait rêver, aux images à croquer. Bref, un livre à déguster...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

vendredi 12 juin 2009

Le code Vermeer

Par Blue Balliet, illustré par Brett Helquist, Scholastic

«J’ai besoin de votre aide pour résoudre une affaire vieille de plusieurs siècles. Il s’agit d’un crime qui a porté préjudice à l’un des plus grands peintres au monde. [...] Ne montrez cette lettre à personne. Seuls deux autres individus ont reçu cette nuit le même document. Vous ne vous rencontrerez peut-être jamais‚ mais vous agirez dans le même sens, personne ne sait encore comment. Vous mettriez votre vie en danger en montrant cette lettre aux autorités. » 
Trois individus ont reçu cette lettre. C’est à eux et aux lecteurs qu’incombe la tâche de résoudre le mystère.»

Énigme intéressante et palpitante, quoique parfois un peu trop saupoudrée de bons sentiments et de moral. Tout de même, excellent mystère artistique pour les jeunes. À lire en langue originale, par contre car la traduction est on ne peut plus désagréablement franchouillarde.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆


Pour le lire en version originale

lundi 1 juin 2009

Poucette

Par Hans Christian Andersen, illustré par Quentin Gréban, Mijade

«Née d'une graine ensorcelée, Poucette n'est pas plus haute qu'un pouce, et elle est si jolie que les prétendants se pressent pour l'épouser. Promise à la taupe, Poucette doit se résigner à ne jamais revoir le soleil. Un mince espoir subsiste pourtant : cette hirondelle qu'elle a sauvée et qui s'envolera au printemps.»

Une des plus délicieuses aventures fantaisistes que j'ai eu le plaisir de lire... et illustrations de Gréban toujours aussi émouvantes...!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★