Vous cherchez sur Lili?

mardi 3 juin 2014

Jessie Elliot is a Big Chicken


Écrit et illustré par Elise Gravel, Roaring Brook Press

«It’s Jessie Elliot’s last summer as a child. In the fall, she’ll be going to Hochelaga High—where the cool kids smoke, have piercings, and make out in abandoned parking lots. And if you're not super-tough, the older kids will push you around. Jessie wants to be cool, but it’s much more fun being uncool. That’s why this summer she’s going to get a high score in Tetris, play with her cat, Ottawa, hang out at her best friend Julie's cottage, and daydream about her crush, Ben. But when Julie is suddenly BFFs with a cool kid, will Jessie be alone in her uncool-ness? And what will happen to the nerdy, but fun-filled summer she had planned?»

On a tous côtoyé une Jessie Elliot dans notre entourage bigarré d'adolescent: pour être bien honnête, j'en étais moi-même une, à ma manière de sympathique tronche timide et angoissée, à l'imagination fertile et à la langue bien pendue (le talent pour le dessin en moins, par contre!). Tricotant habilement l'aventure délicieusement rocambolesque d'un été mémorable (celui qui précède la Terrible Entrée au Secondaire), Elise Gravel laisse astucieusement s'entremêler une narration conventionnelle, des bribes d'un journal intime déjanté et son univers visuel cocasse, aux mille détails éloquents, plongeant ainsi le lecteur au coeur du monde singulier de l'irrésistible Jessie Elliot, et racontant l'adolescence avec une candeur malicieuse et une touchante simplicité. On craque pour la galerie touffue de personnages désopilants de vérité, mais surtout, pour la voix truculente de cette Jessie qui s'interroge sur ce que lui réserve la vie dans la cour des Grands. Un petit bonheur de lecture, exquis, échevelé et hilarant à souhait.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★


Pour le lire en version française