Vous cherchez sur Lili?

lundi 31 décembre 2012

Pas pu résister...

Eh oui, après la mise en ligne de mes incontournables de l'année, j'ai trébuché (et heureusement!) sur trois livres absolument sublimes, fraîchement découverts et qui ne pouvaient pas être exclus de mes bijoux de bibliothèque 2012.

Voici donc une petite entourloupe: trois nouveaux titres qui vont rejoindre leurs inoubliables comparses.


Bonne lecture!

Jane, le renard & moi


Par Fanny Britt, illustré par Isabelle Arsenault, La Pastèque

«Hélène est victime de harcèlement et d'intimidation à son école. Elle trouve alors refuge dans le monde de Jane Eyre, le premier roman de Charlotte Brontë...»

Une incursion douce et grave dans l'univers sombre de l'adolescence, à travers le regard souvent dur et cruel de l'autre. Fanny Britt et Isabelle Arsenault tricotent de concert, avec une finesse et une sensibilité peu communes, l'univers d'Hélène, rempli de zones d'ombres et de tempêtes de l'âme. Naviguant en eaux troubles, la narration réussit le tour de force de ne pas verser dans la tragédie grecque, nuançant plutôt avec justesse et simplicité une réalité bigarrée où l'espoir est encore permis; nuances que les illustrations délicieusement hors du temps, aux traits éloquents, viennent souligner avec sagacité. Un incontournable chamboulant à lire absolument.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★  

Quelque chose de grand


Par Sylvie Neeman, illustré par Ingrid Godon, La Joie de Lire

«Une grande question pour un petit enfant...»

Un délice tendre et juste, d'une douceur infinie. Sylvie Neeman brode délicatement une histoire toute simple, celle d'un enfant à l'âme sage; bercée par l'univers visuel d'Ingrid Godon aux traits naïfs, ébouriffés et à la transparence éloquente, sa plume agile sait dire avec finesse la candeur et l'authenticité. Un opuscule émouvant, ode à l'enfance et à sa clairvoyante spontanéité. Délectable.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★  

vendredi 28 décembre 2012

Histoires du loup qui habite dans ma chambre


Par Hervé Walbecq, École des Loisirs, Neuf

« ''Il neige dans ma chambre. Autour de moi tout est blanc. On ne voit plus mes jouets, on ne voit plus ma couette. Mon lit est une montagne de neige. Le vent est entré par la fenêtre un matin de printemps, il a pris place dans ma couette et n'a plus voulu repartir. Au loin un loup m'appelle. Ce n'est pas un loup méchant, c'est un loup triste. Il n'en peut plus d'être seul. Il me demande de venir vivre avec moi. Sans plus attendre, je prends mon sac à dos, un bonnet dans l'armoire, et je traverse une grande forêt de sapins. Ma vie est décidément pleine de surprises.'' »

Un petit bijou de livre, à mi-chemin entre le rêve et la vérité. Hervé Walbecq tricote avec une finesse inouïe l'histoire d'une chambre pas comme les autres à travers les mots en dentelle de l'imaginaire bouillonnant de l'enfance. Petit à petit, d'historiette en opuscule, se dessine le portrait échevelé de la vie aux mille possibles d'un enfant au regard tendre, et candide, et juste, et vrai. Une brise de délicieusement improbable et de joyeusement farfelu dont vous vous délecterez à coup sûr...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

mardi 25 décembre 2012

Les incontournables de l'année, selon Lili...

Eh oui! Le temps des réjouissances où on fait bombance est de retour une fois de plus... et avec lui, celui des bilans, des rétrospectives.

Après une année complète de lectures à tous vents, je vous propose mes 15 incontournables de 2012.




Régalez-vous!... et pour ceux qui voudront se les procurer, courez-donc chez un libraire indépendant, question de faire un pied-de-nez du temps de Fêtes aux grandes surfaces!

Petit lapin et Doudou-bleu



Écrit et illustré par Tatyana Feeney, Scholastic

«Petit lapin est inquiet. Sa maman veut laver Doudou-bleu. Mais après, sera-t-il aussi doux? Sera-t-il aussi bleu? Pour Petit lapin, l’avenir de son doudou, c’est du sérieux!»

Une fraîche bouffée d'enfance ou quand la vie sans doudou était inconcevable (vous vous souvenez?)... Tatyana Feeney chuchote une tendre histoire, toute simple et évocatrice, plongeant habilement le lecteur au coeur d'une grande angoisse de petit. Un coup de coeur pour l'univers visuel aux traits épurés et doux qui raconte avec éloquence et sensibilité. Un classique à découvrir...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆


Pour le lire en version originale

vendredi 14 décembre 2012

Cheveux rester


Par Lewis Trondheim, illustré par Guillaume Bianco, Dupuis, ZiZi Chauve-Souris 1

«Et si la meilleure amie des petites filles n'était ni un poney rose, ni une licorne blanche...»

Hybride exquis entre Mafalda et Tim Burton, le personnage de ZiZi est l'anti-héroïne parfaite: un peu bravache, délicieusement indomptable et évoluant dans un univers joyeusement étrange. Lewis Trondheim, de concert avec l'univers visuel ébouriffé de Guillaume Bianco, tricote une aventure hilarante, où l'inattendu déroute avec bonheur. Une série prometteuse qui fait un audacieux pied-de-nez aux certitudes et dont vous ne pourrez que vous délecter.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

mercredi 12 décembre 2012

C'est pour mieux te manger!


Écrit et illustré par Françoise Rogier, Atelier du poisson soluble

«Il était encore une fois un Petit Chaperon rouge qui s'en allait porter une galette et un pot de saindoux chez sa mère-grand...»

Totalement croquable, cette version sans dessus dessous du vénérable Petit Chaperon rouge! Françoise Rogier tricote à rebours et sans vergogne une entourloupette exquise, maintenant le lecteur en haleine jusqu'à la toute dernière page, le surprenant joyeusement au détour d'un sentier. Ébouriffé et grinçant, l'univers visuel fait délicieusement frissonner, sans trop effaroucher. Un petit opuscule malicieux et déroutant qu'il fera bon dévorer en famille!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★  

lundi 10 décembre 2012

Olivia, reine des princesses


Par Ian Falconer, Seuil jeunesse, Olivia

«Une petite truie (rose, bien sûr) dans une robe rose, ça ferait une jolie princesse. Mais notre Olivia ne se voit pas en rose, et pas vraiment en princesse non plus, d'ailleurs.»

Humour savoureux, personnage craquant, dialogues délicieusement hors normes: enfin, une petite héroïne qui secoue les préjugés! Dans cette aventure rafraîchissante de l'inénarrable Olivia, Ian Falconer prouve au lecteur avec finesse et une touchante verve que ce ne sont heureusement pas toutes les petites filles qui rêvent de rose bonbon et de fins édulcorées. Un sublime remède contre le conformisme qui rappelle gentiment que même les plus petits savent prendre position...



Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★  



Pour le lire en version originale

dimanche 9 décembre 2012

L'âge de cristal


Scénario et dessins par Julien Neel, collection Tchô, Série Lou tome 6, chez Glénat.
Résumé de l'éditeur 
«Un beau jour, de grands cristaux roses transpercent anarchiquement le cœur de la ville. Depuis, Lou partage son temps entre un programme de collecte de données scientifiques pour le gouvernement, la garde d'un petit frère obnubilé par les dinosaures et les sorties en boîte de nuit. Elle se dit quand même que c'est un peu n'importe quoi, mais pas désagréable. Cette sensation ouateuse, ce flottement incertain... Est-ce que c'est ça, devenir adulte?»
Un sixième tome tant attendu, que je viens tout juste de lire, tout neuf, tout beau, tout fraîchement débarqué de France dans ma boîte aux lettres parce que je n'avais pas la patience d'attendre janvier pour le dévorer...  et j'ai été déçue. Vraiment. Déçue par le changement radical de style dans la mise en image; la fraîcheur, la candeur du trait d'avant laisse place à un style plus épuré, mais aussi plus brouillon (comme si l'illustration était restée suspendue au stade de l'esquisse), et tellement moins éloquent et sensible. Si au moins l'histoire était enlevante... Mais honnêtement, même si je comprends le concept de mise en abyme que Julien Neel a tenté de développer, le résultat n'est pas des plus heureux; la scénarisation semble chaotique, bancale même, ficelée avec une désolante maladresse par endroit, et sans les «explications» des pages du journal de Lou à l'intérieur des rabats de la couverture, on n'y comprendrait absolument rien. À des lieux de ce à quoi l'auteur nous avait pourtant habitué: terminéee la scénarisation habile et hilarante, envolé le délicieux cynisme adolescent de Lou, disparue la cocasse désinvolture de sa mère. À la place, le lecteur est plongé dans le fameux flou de cet «âge de cristal», un flou qui malheureusement n'a rien d'artistique. Malgré les pressions des inconditionnels de la série Lou, un tel sixième tome n'était peut-être pas nécessaire, si l'auteur n'en avait apparemment pas envie...


Lili lui donne: ★ ★ ☆ ☆ ☆

jeudi 6 décembre 2012

La Punaise


Par Thierry Dedieu, illustré par Frédéric Marais, Sarbacane/Amnesty International

«Par mégarde, un écolier envoie la punaise qui se trouvait sur sa table, sur la chaise du maître. Les conséquences sont terribles: le monde s'arrête de tourner. Toute la population se réfugie dans un bunker et, pendant ce temps, les enfants écoutent la Terre respirer.»

Un petit bijou tout en finesse et en subtilité. Thierry Dedieu évoque en quelques mots justes la bêtise de l'Homme et stimule la réflexion en proposant une fin délicieusement orchestrée qui laisse la porte grande ouverte au débat. Soutenue par l'univers visuel audacieux de Frédéric Marais, tout en silhouettes,  proposant au lecteur l'ombre d'un monde qui semble familier, cette histoire toute simple bouleverse judicieusement les repères, faisant confiance au lecteur pour la suite des choses. Sublime et incontournable...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★  


lundi 3 décembre 2012

Émile veut un plâtre


Par Vincent Cuvellier, illustré par Ronan Badel, Gallimard Jeunesse Giboulées, Émile 4

«Émile veut un plâtre. C'est comme ça et pas autrement!»

Une autre hilarante aventure de cet inimitable Émile. Cette fois encore, la collaboration Cuvellier-Badel est irrésistible: la narration délicieusement rythmée de Cuvellier, et son Émile pour qui la vie est sans compromis, est relancée par l'humour visuel exquis de Ronan Badel, dont l'éloquence de composition des illustrations fait vivre avec justesse une enfance joyeusement déjantée. Un petit album cocasse qui en fera sourire plus d'un...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

samedi 1 décembre 2012

L'étrange réveillon


Par Bertrand Santini, illustré par Lionel Richerand, Grasset Jeunesse, Lecteurs en herbe

«"Arthur était
Un orphelin
De sept ans
En disparaissant,
Ses parents lui avait légué
Une fortune immense
Et un chagrin
D'égale importance
Son malheur 
L'avait rendu riche,
Si riche,
Que tous ses voeux
Pouvaient être exaucés
Pourtant,
L'enfant s'ennuyait."»

Un opuscule délicieusement déroutant qui ose fouiller l'obscurité, s'aventurer dans la part sombre de l'âme, tout en gardant bien vibrant l'espoir d'un bonheur. La plume de Bertrand Santini, fine et juste, tricote tout doucement une histoire étrange et touchante, un petit morceau d'enfance troublée, où l'imaginaire prend une grande place, ouvre les portes sur un monde de possibles. Relançant la narration, l'univers visuel sensible de Lionel Richerand, tout en ombre et en subtilité, secoue les repères du lecteur, lui faisant découvrir que sous l'improbable et le saugrenu se cachent souvent d'authentiques miettes de joie. Un sublime album naviguant habilement en eaux jusque-là peu explorées... 


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★