Vous cherchez sur Lili?

jeudi 16 juillet 2015

Privée de réseau!


Par Jo Witek, illustré par Margaux Motin, Flammarion, Mentine 1

«- 9,5! a hurlé papa avec une tête de serial killer. Ma fille a sauté deux classes, a le QI d'Einstein et elle n'obtient pas la moyenne à son passage en troisième! Dans ces conditions, ce sera donnant donnant. Une année scolaire pourrie égale un été pourri! C'est comme ça que j'ai été privée de mon stage de surf et de mes capines. La sentence est tombée : mon père me condamnait à deux mois d'exil dans le Larzac. J'allais me retrouver sous la flotte à bouffer du fromage de chèvre dans un horrible sweet en polaire.»

12 ans, presque 13, ce moment où la vie se dévore sans compromis, où on croit tout savoir, et où on ne veut surtout rien manquer. Mentine, elle, en sait déjà beaucoup plus que les autres, avec son QI à la hauteur vertigineuse, et pourtant, elle fait tout pour se fondre dans la normalité: chute (volontaire) des résultats scolaires, babillage permanent, un cercle tissé serré d'amies «cool», et un cellulaire à la main en permanence, la totale, quoi! Tout va bien jusqu'à ce que tombe sa note finale à la fin des classes: cette fois, elle a dépassé la limite, et on le lui fera bien comprendre. Victime des plans «machiavéliques» de son père, Mentine sera catapultée en punition pour l'été, dans le fin fond d'une campagne perdue, loin de ses amies, à vivre sur une ferme... sans même un réseau cellulaire! Aussi bien dire que ce ne sera rien de moins que l'Apocalypse... Et si cela donnait plutôt lieu à la naissance d'une toute autre Mentine? Tricotant une escapade estivale impromptue et cocasse, Jo Witek sait dire l'adolescence avec sensibilité, aplomb et authenticité. Jonglant malicieusement avec les idées préconçues, et ouvrant les horizons sans crier gare, cet opus fait rigoler de bon coeur et rêver de grands espaces où s'épanouir sans se soucier du voisin. Une série qui s'annonce délicieusement espiègle...


Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✩