Vous cherchez sur Lili?

mercredi 16 avril 2014

Rébellion chez les crayons



Par Drew Daywalt, illustré par Oliver Jeffers, Kaléidoscope

«La révolte gronde chez les crayons de couleur, certains se plaignent de trop travailler, d’autres souffrent de se sentir délaissés, voire ignorés…Duncan est bien embêté!»

Et si les crayons avaient leur mot à dire, du fond de leur boîte? Drew Daywalt propose une improbable et savoureuse correspondance colorée, traçant les bases d'une future Charte des droits du crayons avec un aplomb désopilant. Supportée avec éloquence et humour par l'univers visuel échevelé d'Oliver Jeffers et de ses jeunes collaborateurs (quelques enfants ont accepté de prêter leur talent pour la bonne cause!), cette histoire délirante ouvre les perspectives et fait un joyeux pied-de-nez aux conventions. Si la chute est un brin ronflante de bons sentiments, les revendications des «manifestants du coffre à crayons» sont absolument délectables et valent le détour. Un album engagé à feuilleter sans tarder avant que ne se déclenche la grève des crayons de cire!...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆



ATTENTION! Ce livre n'est pas encore paru en Amérique du Nord:
 parution prévue le 21 avril 2014.





Pour le lire en version originale




La petite truie, le vélo et la lune


Par Pierrette Dubé, illustré par Orbie, Les 400 coups, Grimace

«Rosie, la petite truie, avait tout pour être heureuse: un grand carré de boue pour s'amuser, de la moulée à volonté, une porcherie délicieusement parfumée. La petite truie ne désirait rien de plus. Jusqu'au jour où apparut dans la cour un vélo rouge qui lui sembla une pure merveille.»

Parce que même les petites truies ne peuvent résister à l'appel du vélo. Brodant habilement une odyssée porcine sur fond de basse-cour, Pierrette Dubé raconte avec justesse et humour les premiers coups de pédale de l'enfance. On s'attache immédiatement à Rosie la candide, à ses petites victoires, à ses mémorables chutes, mais surtout à son infaillible détermination qui la poussera vers d'autres horizons. Relancée par l'univers visuel d'Orbie, aux traits naïfs et à l'éloquente composition d'image, cette charmante épopée nous souffle finement à l'oreille qu'en s'accrochant bien fermement à ses rêves, on peut presque décrocher la lune.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Il faut délivrer Gaspard!


Écrit et illustré par Geoffroy de Pennart, Kaléidoscope

«Pauvre Gaspard, il est enfermé dans le garde-manger, la serrure est bloquée et le serrurier ne veut pas se déplacer... Heureusement, madame Broutchou, sa maman, n'est vraiment pas du genre à s'en laisser conter!»

Une rocambolesque mésaventure au pays des contes. Il y a bien sûr Mme Broutchou, la chèvre, et ses sept biquets (dont Gaspard le gourmand malchanceux), mais aussi les trois ours, les trois petits cochons (naviguant en eaux décidément troubles!) ainsi que le loup et sa famille (merci à Valentine, sa louve, sans qui rien ne serait encore réglé). Geoffroy de Pennart tricote et emberlificote tout ce beau monde d'une plume de maître, utilisant astucieusement son univers visuel pour multiplier les inférences cocasses et les insinuations tordues. Rythmée par une narration à structure délicieusement répétitive (une vraie course à relais façon «L'arbre est dans ses feuilles»), cette histoire joyeusement malicieuse fera rigoler toute la famille. Désopilant.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆