Vous cherchez sur Lili?

mercredi 4 janvier 2012

Des poissons dans la tête

Par Louis Sachar, Bayard jeunesse, Estampille

«Angeline a huit ans, trois ans d'avance à l'école et des poissons plein la tête... Quand ses camarades la traitent de monstre ou de bébé, elle trouve refuge au milieu des immenses aquariums du Musée océanographique. À moins qu'elle ne se console avec un bon livre d'aventures et un grand verre d'eau salée... Angeline aimerait être une petite fille comme les autres. Or elle vit dans un monde à elle, extravagant et fabuleux. Jusqu'au jour où elle sympathise avec Barry, le garçon le plus drôle qu'elle ait jamais rencontré. Il lui présente la merveilleuse Miss Terbone. Deux amis d'un coup. Angeline n'aurait même pas osé en rêver!»

Une histoire douce et bouleversante, à hauteur d'enfant. La plume de Louis Sachar sait faire vivre sous nos yeux le vaste univers aux mille possibles de l'émouvante Angéline. À travers le regard océanique de cette incomparable petite fille, l'auteur fait voguer sa narration d'eaux troubles en oasis, faisant s'entremêler habilement dure réalité et imaginaire débordant. Un singulier opus, déroutant, mélancolique et magique. À lire en version originale anglaise, pour ceux et celles qui le peuvent, car les calembours prennent une grande place au coeur de cette épopée et malheureusement, ils perdent de leur charme et de leur pertinence une fois passés dans le rouleau-compresseur de la traduction!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆


Pour le lire en version originale

L'Affaire du 15 bis

Par Claire Mazard, Oskar jeunesse, Oskar Polar, La commissaire Raczynski 2

«Paris, 16 décembre. Au 15 bis, rue des Gobelins, dans le 13ème arrondissement, un routier à la retraite découvre dans une poubelle, tassé sur lui-même, recroquevillé, statufié par le froid, le cadavre d’une jeune fille. Parallèlement, Alix, jeune lycéenne un peu perdue, passe son temps à tchater sur le net. De même qu’un camarade à elle, Maxence. Tous deux semblent avoir un même interlocuteur, un homme mystérieux qui pourrait avoir un lien avec la victime… Et si tout cela était lié?»

Polar relativement bien roulé, plongeant le lecteur dans la grisaille et les tourments d'une mort suspecte. Claire Mazard jongle habilement avec les nombreux rebondissements, tentant de tromper la vigilance du lecteur, de l'entraîner sur de fausses pistes. Et ça fonctionne presque à tout coup! Oh! On pressent un brin la fin dans le dernier quart de l'intrigue, mais sans que l'intérêt pour le dénouement ne s'essouffle. Petit bémol peut-être: les quelques tentatives maladroites de faire dans l'éducatif concernant les dangers des conversations avec des inconnus sur internet. Je crois que l'intrigue en soit met en lumière assez explicitement ce péril moderne sans qu'on ait besoin de pontifier entre deux péripéties. Parfois, à trop douter de l'intelligence du lectorat, on risque de le perdre... Cela dit, mis à part ce léger dérapage pédagogique, c'est une enquête policière enlevante qui m'a beaucoup plu. À découvrir...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆