Vous cherchez sur Lili?

dimanche 3 août 2008

Le secret du choriste

Par Sylvie Brien, Gallimard jeunesse, Hors piste, Vipérine Maltais 3

«Vipérine Maltais et sa grand-tante religieuse Saint-Ignace sont sollicitées par Paul Fleurant pour mener une enquête au collège Le Portage. Durant un spectacle, le plafonnier surplombant la scène est tombé sur Idala Desrochers qui, depuis, est plongé dans un profond coma. Accident ou crime? Qui, des différents suspects, est coupable? Le beau-père d’Idala, Sir James Bloodgood, riche et respecté, qui le rejetait? L’antipathique abbé Télesphore Lapailleur, qui le méprisait? L’inquiétant forgeron Hippolyte Huot ou son malléable fils, Zotique? La ténébreuse secrétaire, Hermance Livernois? Les camarades de classe dont il était la risée? L’enquête sera rondement menée par Vipérine, qui manie pièces à conviction et témoignages avec maestria. »

On retrouve les deux enquêtrice hors norme avec un plaisir évident, toutefois, l'intrigue, si elle est bien menée, précipite sa fin un peu trop abruptement. Dommage. Cela laisse supposer que ces romans s'épanouiraient peut-être plus dans un format un peu plus étoffé...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Eloise

Par Kay Thompson, illustré par Hilary Knight, Gallimard, Folio Cadet, Eloise 1


«"Éloïse, c'est moi! J'ai six ans et j'habite au Plaza, un grand hôtel de New-York. Je suis une vraie calamité, paraît-il. C'est ce que dit le directeur de l'hôtel. Mais moi, je dis que dans la vie, on n'a pas le droit de s'ennuyer et, croyez-moi, on ne s'ennuie pas au Plaza: entre les promenades en ascenseur, les réceptions mondaines et les tempêtes dans la salle de bains, je suis très occupée..."
Irrésistible petit démon qui vit dans un grand palace à New-York, en compagnie de sa gouvernante, de sa tortue et de son chien qui en voient de toutes les couleurs, car la fillette n'est pas à court d'imagination, ni d'énergie. Jamais texte et image n'ont été aussi bien accordés pour suggérer la "tornade".»


Charmante histoire qui rebondit aux quatre coins du fameux Plaza Hotel. Cette Éloïse est si attachante avec ses plans et ses mauvais tours!... Impossible de ne pas vouloir la suivre partout, partout, partout! Et quel univers visuel grandiose et riche proposé par Hilary Knight (à partir d'une palette pourtant si épurée)! On sent la vibrante complicité auteur/illustrateur, l'un proposant une ligne, l'autre répondant par une pirouette à la Éloïse. Un classique à découvrir et à redévorer gaiement pour l'enfant de six ans que nous sommes tous encore, à nos heures...


* * * * *
Pour le lire en version originale anglaise

Eloïse à Paris

Par Kay Thompson, illustré par Hilary Knight, Gallimard jeunesse, Eloise 2


«J'ai reçu un télégramme de ma mère ce matin, à l'hôtel Plaza : nous partons pour Paris, Nanny, Mouflet, Fanchounette et moi Eloïse. Illico presto, il a fallu faire les vaccins, s'occuper des passeports et boucler 37 valises. Le voyage a été mouvementé, mais enfin, nous y sommes. Voici mon programme de ce matin : me glisser hors du lit, saluer les pêcheurs sur la Seine et dire bonjour à Notre-Dame...»


Charmante Eloïse, comme toujours, mais l'histoire, cette fois, est trop ostentiblement éducative; ce n'est donc pas aussi magique que d'habitude. Bien sûr, il y a quelques savoureux clins d'oeil du duo Thompson/Knight aux célébrités parisiennes de l'époque. Mais cette fois, le carcan du voyage pédagogique (et un brin rempli de clichés, il faut le dire, mais bon, c'était le milieu des années 1950, alors, le concept d'ouverture sur le monde n'était pas encore à son apogée) pèse un peu trop lourd sur la spontanéité d'Eloïse. À lire en version originale anglaise absolument, car comme les jeux de mots foisonnent, la version française est plutôt insipide.

Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆


Pour le lire en version originale