Vous cherchez sur Lili?

samedi 23 janvier 2010

Un noeud à mon mouchoir

Par Bette Westera, illustré par Harmen van Straaten, Milan

«Un jour, Grand-Père a fabriqué un bateau de pirates. Avec des voiles et un grand drapeau rouge. Antonin s'en souvient bien. Un navire est arrivé, et Grand-Père a crié : "À l'abordage"! Alors, quand Maman lui donne le grand mouchoir rouge de Grand-Père, Antonin rit à travers ses larmes. Grand-Père est parti sur son bateau de pirates, mais, pour ne jamais l'oublier, Antonin fait un noeud à son mouchoir.»

Variation douce et mélancolique sur le thème de la mort. L'histoire est touchante, quoique saupoudré d'un brin de déjà-lu, mais quelle illustrations sublimes! Vivantes, émouvantes, l'histoire semble jaillir de ces souvenirs délavés et réconfortants, à travers de délicats coups de pinceaux. Un petit bijou pour les yeux et un baume pour les petits coeurs en peine.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

La jeune lectrice

Par Alain Raimbault, illustré par Réjean Roy, Bouton d'Or d'Acadie

« - Lire change le monde, a dit ma maîtresse d’école.
C’est pourquoi j’ai décidé de lire. Pour changer le monde. Pour voir si c’était vrai car comment la lecture pourrait-elle changer les choses? Ce ne sont que des mots. On change le monde en plantant des arbres, en élevant des animaux ou en faisant de la peinture, par exemple. Pas en lisant. Mais si la maîtresse l’avait dit, c’était sûrement vrai. Alors voici comment j’ai entrepris de changer le monde.»


Vision un brin idéaliste de l'impact de la lecture sur la vie des gens, mais comme on voudrait qu'il en soit ainsi!!! L'histoire est charmante et magique, malgré tout, et la jeune lectrice irrésistible et rafraîchissante. Les illustrations auraient pu être plus émouvantes, par contre; le médium utilisé et le style de l'illustrateur ne m'ont pas  vraiment séduite, comme si les émotions avaient un brin de misère à traverser la barrière de l'image. Dommage. Cela dit, juste pour l'histoire et sa délicieuse utopie, c'est un album qui vaut le détour!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Maman s'est perdue

Par Pierrette Dubé, illustré par Caroline Hamel, Les 400 coups

«Dans un grand magasin, une petite fille est à la recherche de sa mère qui s’est encore perdue! Elle parcourt les rayons des vêtements, des parfums, de la quincaillerie en énumérant ce qu’elle y trouve. Dans le rayon des sports, elle rencontre un petit garçon qui, lui, est à la recherche de son père! Au comptoir des objets perdus, le garçon retrouve son père, et la fillette finira par retrouver sa mère à la boutique Aux petites trouvailles


Sympathique, cocasse et surprenant! À lire et à relire encore et encore, en découvrant joyeusement les illustrations et leurs mille détails. La plume est légère mais habile (parfaite pour les jeunes aventuriers de la lecture!) et le contexte hors du commun; c'est le monde à l'envers et on adore ça! Quant aux illustrations, naïves et bariolées, à mi-chemin entre le dessin et le collage, elles sont un judicieux mélange de fantaisie et d'éléments de tous temps (j'ai particulièrement apprécié l'insertion discrète de vieilles affiches de produits anciens tout au long du parcours graphique)... Un savoureuse aventure pour toute la famille!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★