Vous cherchez sur Lili?

vendredi 31 juillet 2009

Vieux Thomas et la petite fée

Par Dominique Demers, illustré par Stéphane Poulin, Dominique et cie

«Vieux Thomas fuit le commerce des hommes. Il vit en ermite dans une cabane perdue au bord de l'océan. Un soir qu'il arpente la grève en maudissant le monde entier, Vieux Thomas trouve le corps inanimé d'une fillette pas plus grosse qu'une allumette. Attendri par la fragilité de la petite bonne femme, Vieux Thomas l'emporte dans sa cabane où il tente de la réanimer... »

Illustrations superbes et histoire attendrissante. À relire tout doucement...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

mercredi 29 juillet 2009

Anatomie d'un crime

Par Élizabeth George, Pocket, Inspecteur Linley et Sergent Havers 14

«Londres. A l'arrière d'un bus qui traverse la ville, le jeune Joel, sa soeur et son frère roulent vers leur destin.
Dans un quartier chic, Helen Lynley rentre chez elle. Elle est belle, heureuse, la vie lui sourit.
Tout est en place pour une rencontre. Inexorablement fatale. Car, même s'il l'ignore, Joel est une arme vivante. Le détonateur, c'est son histoire, le chaos qu'on lui a donné pour tout bagage. L'explosif ? C'est son quartier, écrasé par la misère et la violence qu'elle génère. Jusqu'au dernier moment, Joel pense qu'il pourra choisir. Mais d'autres ont peut-être déjà choisi pour lui...»

Troublant, dérangeant, déroutant, démoralisant; le poids d'une société sur un gamin de douze ans. Encore une preuve que le Mal peu parfois naître du Bien, ou être pris pour le Bien. L'envers du miroir de la fameuse Alice, mais sans lapin, même en retard, pour sauver la mise...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆


Pour le lire en version originale

dimanche 19 juillet 2009

Tarmac

Par Nicolas Dickner, Alto

«Pauvre Hope Randall : elle est née dans une famille où chaque membre reçoit sa propre vision de la fin du monde, accompagnée d’une date précise, différente pour chacun. De quoi alimenter plus d’un manuel d’histoire de la psychiatrie. Prévenue que l’apocalypse aurait lieu à l’été 1989, sa mère a cherché à fuir son destin en Lada, pour échouer à 1200 kilomètres de Yarmouth. Parties pour l’Ouest, mère et fille n’ont d’autre choix que d’attendre l’inévitable dans le bas
du fleuve.
Entre en scène Michel Bauermann, ou Mickey, rejeton d’un clan qui produit du béton depuis plusieurs générations, passionnément irradié par les taches de rousseur et les 195 points de Q.I. de la belle. Hope trouvera un certain réconfort dans les longues soirées en sa compagnie au bunker familial, à l’abri des obsessions maternelles. Mais on ne peut rien prédire lorsqu’on est une Randall et qu’on a rendez-vous avec l’apocalypse.»

Intéressant tourbillon fantaisiste et déroutant où l'amour croise le faussement inéluctable. À relire, je crois, pour en extraire la saveur...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

vendredi 17 juillet 2009

Le garçon qui avala le monde (et la petite fille qui le sauva)

Par Don Gillmor, illustré par Pierre Pratt, Scholastic

«Horace Vorace est un géant. Déjà, à l'âge de quatre ans, il lui faut 140 hamburgers et 200 verres de lait en guise de collation. À sept ans, il ingurgite des villes et des continents entiers et boit des lacs et des océans. Cela n'amuse pas Sarah — Il a même avalé son chien! 
Alors qu'il ne reste que le Japon, Horace annonce tristement à Sarah qu'il risque d'éclater s'il mange une bouchée de plus. Sur ces mots, Sarah saute dans sa bouche. Puis, comme par magie, après un long vrombissement, Horace disparaît et le monde redevient ce qu'il était, à l'exception de quelques petites marques de dents ici et là...»

Belle proposition quant à l'origine de la lune. Délicieuses illustrations de Pratt. À découvrir...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 


Pour le lire en version originale 

mardi 7 juillet 2009

Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

Par Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, NiL

«Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Peu à peu, la jeune femme élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey, découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies...»

Tout simplement sublime, étonnant, chamboulant. Un pan d'histoire raconté par de singuliers et attachants insulaires: Elizabeth, Isola, Amelia et le fameux Dawsey, dont la correspondance improbable avec la charmante Juliet bouleversera plus d'une existence. Une bouffée d'humanité sur fond d'après-guerre, soufflée avec finesse et humour. À déguster tout doucement, que ce soit en version originale, ou à travers cette excellente traduction de Nil Éditions.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★


Pour le lire en version originale

La vie de papa, mode d'emploi

Par Thomas Scotto, illustré par Élodie Durand, Actes-Sud Junior, Benjamin

Quatrième de couverture
«Sa petite musique du matin quand il se rase, ses surnoms, ses conseils importants, sa caverne de bricolage, son boulot très peu "cosmique", sa collection que personne d’autre que lui ne fait, sa manière de se faire détester parfois… la vie d’un papa racontée en pointillés par son petit garçon. Comme une liste à la Prévert remplie de tendresse et d’humour.»

Ode merveilleuse et fantaisiste au papa. Un classique à déguster en famille!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

lundi 6 juillet 2009

Ça déménage!

Par India Desjardins, Les Intouchables, Aurélie Laflamme 6

«Avant de célébrer son seizième anniversaire, Aurélie Laflamme a plusieurs choses à faire : terminer sa quatrième secondaire (obligatoire selon la loi), se trouver un travail (obligatoire selon sa mère), faire des boîtes (obligatoire selon les déménageurs) et, surtout, rester zen. De plus, elle doit se préparer mentalement à aller passer quelques jours en camping (une activité qu'elle déteste) avec ses grands-parents Charbonneau.
Et si elle décidait d’y rester afin d'apprivoiser la vie sauvage? Après tout, malgré la présence d’animaux potentiellement dangereux, l'absence de connexion Internet et les araignées géantes, le grand air peut être bénéfique à tout le monde (surtout quand on veut s'éloigner d’une nouvelle maison dans laquelle on n’a pas envie d’habiter...). Même si les grands changements sont parfois terrifiants, il est temps qu'Aurélie mette ses craintes en boîte, emballe ses souvenirs et se tourne vers l’avenir.»

Plume toujours beaucoup trop «full ado branché top cool dude», mais l'histoire est intéressante cette fois. Une bouffée de fraîcheur à l'humour «Aurélien»...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Monsieur Merveille


Par J. R. R. Tolkien, La Mercurie

«Monsieur Merveille, aristocrate anglais habitant une belle demeure campagnarde, vit des aventures rocambolesques avec sa toute nouvelle automobile.»

Étrange et fascinante intrigue, mais l'ensemble manque un brin d'unité, et s'étire un peu trop par moment. Les illustrations sont touchantes, quoi que de base, mais on s'attache rapidement aux personnages!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆


Pour le lire en version originale

samedi 4 juillet 2009

Mercredi ou jamais

Par Marie-Jeanne Barbier, Actes Sud, Les petits polars

«La pluie tombait, de plus en plus froide.
— Passons par le cimetière, ordonna la grand-mère.
Au détour d’une allée, une forme humaine se dressa soudain devant eux. Une forme terrifiante : un grand manteau sombre, un visage blafard qui trouait l’obscurité et deux bras tendus comme ceux d’un épouvantail.
— Mémé ! hurla Rémi.»

Superbe idée d'intrigue, touchante, qui fait voyager, mais au coeur de laquelle, malheureusement, on se perd un brin en cours de route. Trop de personnages nommés seulement, emmêlant inutilement le cours de l'histoire. Par contre, à la toute fin, on a le droit à une tombée du rideau émouvante...

Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Le secret du caniche

Par Marie-Jeanne Barbier, Milan, Zanzibar

«Passer ses vacances à la campagne, quel ennui! C'est ce que pense Bruno, le copain de Jérémie. Mais Jérémie veut revoir Caroline, son amie. Et les vieux bâtiments perdus dans la campagne réservent parfois des surprises: par exemple ce curieux petit chien qui entre et sort à sa guise de la bibliothèque, même lorsque la porte est fermée à clé!»

Intrigue prenante et personnages attachants: on est tenus en haleine jusqu'au bout! Plume douce qui dessine les situations avec une drôle de poésie policière...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

vendredi 3 juillet 2009

Un nid de mensonges

Par Elizabeth George, Pocket, Inspecteur Linley et Sergent Havers 12

«Guy Brouard, richissime notable de l'île de Guernesey, est retrouvé mort sur la plage, une pierre polie enfoncée dans la gorge ! Dernière personne aperçue aux côtés de la victime, China River, jeune Américaine de passage, présente, pour la police locale, toutes les caractéristiques de la coupable idéale. Ce qui n'est pas de l'avis de son amie d'enfance, la sémillante Deborah qui, accompagnée de son époux, l'expert judiciaire Simon Saint James, va tout mettre en œuvre pour l'innocenter. Au risque de se brûler les ailes. Car le défunt sexagénaire n'avait absolument rien d'un bon Samaritain : séducteur compulsif et drôle d'entrepreneur, il venait juste de modifier son testament, lésant son propre clan, au profit d'un petit garçon et d'une séduisante adolescente...»

Encore une fois, la Vie et tout ce qu'elle comporte de bassement humain. La vie en gris, où le Bien et le Mal sont inextricablement liés, à peine discernable l'un de l'autre parfois. Parce que l'Homme est complexe, rempli de surprenantes possibilités, tantôt terrifiantes, tantôt émouvantes...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 


Pour le lire en version originale