Vous cherchez sur Lili?

mardi 8 décembre 2009

Compilations, oui ou non?

En jetant un petit coup d'oeil à ma bibliothèque hier soir, j'ai pu constater ma grande hésitation quant aux deux grandes approches possibles dans l'achat de romans du même auteur: lorsque j'aime un auteur, dois-je opter pour l'intégral de son oeuvre en un ou deux volumes, ou me lancer dans la quête de cette oeuvre intégrale en format original, c'est-à-dire en achetant chacun des livres séparément?

Bien sûr, il ne s'agit pas d'une Grande question existentielle!... mais j'ai trouvé drôle ma façon de l'approcher... Voyez-vous, j'ai toujours eu un intérêt irrésistible pour les compilations d'oeuvres dans une belle reliure (je sais, je suis un brin gaga) ou encore en papier bible (du genre collection Omnibus ou La Pochotèque). Je me suis donc procuré quelques exemplaires de ces gros bouquins bien dodus pour garnir mes tablettes, en me disant qu'en plus, je sauverais de l'espace (!). Or,  durant les nombreuses (et merveilleuses) heures de lecture qui ont peuplé ma vie depuis que je sais lire, j'ai toujours préféré lire un roman unique, c'est-à-dire ne pas avoir à tenir une affreusement grosse et lourde compilation à bout de bras... J'ai donc souvent résisté à l'envie de m'acheter des recueils d'oeuvre complète, mon côté pratico-pratique l'emportant sur mon amour de l'objet «livre»... Mais ce qu'il y a de plus cocasse dans tout ça, c'est que parfois, pensant me tromper moi-même, je me suis aussi racheté l'oeuvre d'un auteur en exemplaires séparés pour une lecture plus agréable alors que je possédais déjà l'intégral!... Ça vous dit à quel point je n'arrive pas à prendre position à ce sujet!...

Alors, vous, mes chers farfouineurs de bouquinerie, en ce début du temps des emplettes de Noël, si vous mourrez d'envie d'offrir une rutilante édition intégrale à un de vos amis, posez-vous la question: la lira-t-il vraiment à bout de bras? La traînera-t-il vraiment dans son sac au travail pour la lire pendant ses temps libres?...Mmmmh... Probablement pas... Est-ce donc qu'il faut abandonner l'idée de l'oeuvre intégrale complètement? Eh bien, non. Si vous êtes vraiment décidés à offrir l'oeuvre complète d'un auteur à quelqu'un, vous pouvez favoriser le pratico-pratique plutôt que l'apparence tout en conservant votre idée d'oeuvre intégrale en cadeau; certaines collections ont en effet pensé aux lecteurs, heureusement... Vous pouvez vous tourner vers La Pochotèque, Omnibus ou les Éditions Le Masque qui proposent des couvertures souples et du papier bible... ou encore, pour les porte-feuilles bien garnis, vers la mythique (mais il faut l'avouer très chic et pratique) collection Pléiade...

Compilations ou non, donc? En ce qui me concerne, entre les deux, mon coeur balance encore...