Vous cherchez sur Lili?

lundi 29 juin 2015

Les super-héros n'existent pas


Par Ingrid Chabbert, illustré par Guridi, Frimousse, Sa Majesté du soir

«Quand le papa de Stanislas lui annonce que les super-héros n’existent pas, c’est la fin du rêve. Un conciliabule s’impose. Après les pleurs et la surprise, on ne parlerait plus jamais, on ne vivrait plus jamais "super-héros"! Mais le lendemain, en se baladant dans le parc, Stan retrouve Lila. Stan a un petit faible pour elle. Alors quand elle lui prend la main et lui demande de fermer les yeux, Stanislas est aux anges. Quand il ouvre les yeux, il vole! De quoi remettre en cause la parole de papa... Si, les super-héros existent, c’est sûr!»

Les adultes, parfois, gâchent tout. Surtout lorsqu’ils déclarent à leur progéniture, comme ça, sans crier gare, que les super-héros n'existent pas. Pour Stanislas, super-héros en herbe, cette révélation n’est rien de moins qu’une tragédie; c’est le Chaos, le Grand Bouleversement, la Fin du Monde en tant que tel. Mais heureusement, Lila, sa copine super-héroïne, ne se laissera pas démonter aussi facilement... D'une plume simple et juste, Ingrid Chabbert sait raconter avec candeur et humour la première désillusion de l'enfance. Soulignant malicieusement au passage la «bêtise des Grands», celle de ne plus croire à l'impossible, elle suggère avec finesse qu'au fond, pour continuer à s'émerveiller, il suffit d'oser fermer les yeux pour mieux voir. Porté par l'univers visuel audacieusement dépouillé et joyeusement ébouriffé de Guridi, ce délectable opuscule est une ode sublime au triomphe du rêve.


Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✮

mardi 23 juin 2015

The Rosie Project


Par Graeme Simsion, Harper Collins

«A first-date dud, socially awkward and overly fond of quick-dry clothes, genetics professor Don Tillman has given up on love, until a chance encounter gives him an idea. He will design a questionnaire-a sixteen-page, scientifically researched questionnaire-to uncover the perfect partner. She will most definitely not be a barmaid, a smoker, a drinker or a late-arriver. Rosie is all these things. She is also fiery and intelligent, strangely beguiling, and looking for her biological father a search that a DNA expert might just be able to help her with.»

Pour Don Tillman, la vie est réglée comme une horloge: efficiente, prévisible, scientifiquement éprouvée. Et l’amour, lui? Eh bien, oui, mais à condition qu’il remplisse des critères «raisonnables et mesurables». Or, même les esprits les plus aiguisés et rigoureux ont une faille. Et si l’improbable pouvait supplanter la logique implacable l’espace d’un instant? Et si chaque personne cachait en lui son propre Big Bang? D’une plume délicieusement décalée, Graeme Simsion raconte l’existence cartésienne à l’excès et cocasse sans vraiment le vouloir de Don Tillman. Sans l’identifier officiellement comme étant une personne vivant avec le syndrome d’Asperger, il sait faire un portrait désarmant et authentique de cette réalité hors norme. Tout en finesse et en humour, ses mots savent secouer les certitudes sans en avoir l’air. Ils font sourire. Rire aux éclats. Rire aux larmes. Et pleurer aussi. Pleurer tout court. Un opus singulier et touchant qui fait découvrir tout ce qu’implique une incontrôlable lucidité de tous les instants.


Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✩



Pour le lire en version française

vendredi 12 juin 2015

Counting by 7s


Par Holly Goldberg Sloan, Puffin Books

«Willow Chance is a twelve-year-old genius, obsessed with nature and diagnosing medical conditions, who finds it comforting to count by 7s. It has never been easy for her to connect with anyone other than her adoptive parents, but that hasn’t kept her from leading a quietly happy life . . . until now. Suddenly Willow’s world is tragically changed when her parents both die in a car crash, leaving her alone in a baffling world. The triumph of this book is that it is not a tragedy. This extraordinarily odd, but extraordinarily endearing, girl manages to push through her grief. Her journey to find a fascinatingly diverse and fully believable surrogate family is a joy and a revelation to read.»

Oui, parfois, la vie ne se compte pas par multiples de 7; elle bouscule les probabilités, elle chamboule l’ordre établi, elle fait demi-tour sans crier gare. Et pour Willow Chance qui ne sait qu’envisager le monde par le biais de sa cartésienne et exceptionnelle intelligence, ce sera tout un choc. Maniant la plume avec finesse, sensibilité et humour, Holly Goldberg Sloan raconte la vie, et la mort, et l’amitié, et cette chance qu’on déniche quelques fois sans le vouloir, alors qu’on n’y croyait plus, miette d’espoir inattendue au creux des heures les plus sombres. Porté par la voix hors norme de Willow, toute en simplicité méthodique et en cocasse authenticité, cet opus émouvant sait dire l’inéluctable, en évitant avec habileté et justesse de sombrer dans le pathos. Une bouffée de singularité rafraîchissante, de celle qui donne envie de compter jusqu’à 7.


Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✮ 


Pour le lire en version française





















Thèmes abordés: intelligence exceptionnelle, perte d'un être cher, adoption

lundi 8 juin 2015

Ce livre a mangé mon chien


Écrit et illustré par Richard Byrne, Scholastic

«Bella se promène avec son chien quand, tout à coup, quelque chose de vraiment étrange se produit : le livre mange son chien! Bruno, son ami, propose de l'aider mais voilà qu'il disparaît à son tour. Tous ceux qui tentent d'aider Bella s'évaporent... Jusqu'à ce que Bella demande l'aide du lecteur. »

Et si les livres étaient gourmands? Et si, pour une fois, ce n’était pas les chiens qui mangeaient les livres, mais plutôt l’inverse? Richard Byrne entraîne le lecteur au coeur de cette cocasse et singulière aventure littéraire, le transformant au fil des pages en super-héros des situations désespérées. Porté par un univers visuel aux traits simples et coquins, et osant une narration participative interpellant directement le lecteur, cet album coquin saura mettre un peu de piquant à l’«Heure de l'Histoire». Bonheur ébouriffé et fous rires garantis!


Lili lui donne: ✮ ✮ ✮