Vous cherchez sur Lili?

samedi 25 février 2012

Le vampire de la tour Eiffel

Par Amélie Sarn, illustré par Laurent Audouin, Lézard Noir, Petit Lézard, Sacré Coeur 2

«Tout le monde a bien remarqué que Mademoiselle Mulot ne chantonnait plus dans l'escalier. Mais surtout, pourquoi porte-elle toujours un foulard? Et d'où vient cette tache de sang?»

Retour tant attendu de Sacré-Coeur et de sa singulière bande d'amis. La plume d'Amélie Sarn jongle habilement avec les péripéties pour  nous concocter une intrigue mystérieuse à souhait (quoi qu'un poil plus prévisible que celle de Sacré-Coeur et les fantômes du Père-Lachaise...). Quant à l'univers visuel hybride de Laurent Audouin, mi-BD, mi-album jeunesse, il est toujours aussi enlevant, multipliant les délicieux détails, entraînant le lecteur dans le monde riche des inventions cocasses (mais efficaces!) de Sacré-Coeur et faisant une fois de plus découvrir des pans de Paris au passage. Un deuxième tome réjouissant, qui donne envie de lire la suite!... Suite qui devrait mettre en scène le Louvres, des sarcophages et des momies... prometteur, non?


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

mardi 21 février 2012

Believing the Lie

Par Elizabeth George, Dutton, Inspecteur Linley et Sergent Havers 17

«Inspector Thomas Lynley is mystified when he's sent undercover to investigate the death of Ian Cresswell at the request of the man's uncle, the wealthy and influential Bernard Fairclough. The death has been ruled an accidental drowning, and nothing on the surface indicates otherwise. But when Lynley enlists the help of his friends Simon and Deborah St. James, the trio's digging soon reveals that the Fairclough clan is awash in secrets, lies, and motives. Deborah's investigation of the prime suspect—Bernard's prodigal son Nicholas, a recovering drug addict—leads her to Nicholas's wife, a woman with whom she feels a kinship, a woman as fiercely protective as she is beautiful. Lynley and Simon delve for information from the rest of the family, including the victim's bitter ex-wife and the man he left her for, and Bernard himself. As the investigation escalates, the Fairclough family's veneer cracks, with deception and self-delusion threatening to destroy everyone from the Fairclough patriarch to Tim, the troubled son Ian left behind.»

Une sublime incursion au coeur d'une enquête policière tordue et tristement humaine. La plume d'Elizabeth George, sensible et juste, propose une fois de plus un plongeon dans l'âme de l'Homme, sa grisaille, ses ornières, sa logique singulière, ses pulsions étranges et ses raccourcis funestes. On retrouve avec délice sa riche gallerie de personnages, Thomas Linley, Barbara Havers, Simon, Deborah, et les autres, les tout neufs, tous si vrais qu'on les quitte à regret une fois la dernière page tournée. Un autre délectable pan de cette bouleversante littérature policière comme peu d'autres l'ont osé... 


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

lundi 13 février 2012

L'empire des crabes

Par Arthur de Pins, Soleil, Noctambule, Marche du crabe 2

«Depuis 400 millions d’années, toutes les espèces évoluent dans la joie et l’allégresse. Toutes sauf une : le Cancer Simplicimus Vulgaris, ou crabe carré. Cette sous-espèce de crustacés peuplant les rivages de l’Estuaire de la Gironde est frappée, depuis des millénaires, d’une étrange tare : ses membres ne peuvent changer de direction et sont condamnés à marcher selon une même ligne droite! Durant un été comme les autres, pendant que les vacanciers profitent du soleil et des congés payés, trois petits crabes carrés vont se rebeller contre leur condition, et bouleverser ainsi l’écosystème tout entier...»

Je l'attendais avec impatience, ce deuxième tome de la série La marche du crabe... et je n'ai pas été déçue! J'ai retrouvé avec bonheur la scénarisation aux multiples points de vue d'Arthur de Pins, délicieusement singulière comme d'habitude, ainsi que ses inoubliables personnages principaux: Soleil, Bateau et Guitare (et les nouveaux venus, Lune, Plage, Sac Plastique, etc.). Sans oublier bien sûr les dialogues d'une cocasse éloquence! Et cette fois, Arthur de Pins joue à fond la corde de l'évolution de l'espèce, avec tout ce que ça implique, sélection naturelle et génocide volontaire compris. On ne peut s'empêcher de sourire (bon, parfois, en grinçant des dents...) devant cette habile analogie de l'idéalisme de l'Homme et de son sombre pendant, la bêtise humaine. Un deuxième tome juste et délectable donc, dont on veut connaître la suite sans attendre... mais pour laquelle il faudra malheureusement s'armer de patience!...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

vendredi 10 février 2012

Ma tête à moi


Par Xavier-Laurent Petit, École des Loisirs, Mouche

«Tout a commencé le jour où Janin est allé faire des courses avec l'oncle Jean, et où l'épicier les a pris pour père et fils. Comment Janin ne s'est-il pas aperçu plus tôt qu'il est le seul à la maison à avoir le teint pâle et les cheveux blonds? Il commence à faire de terribles cauchemars. Le lendemain, il est au lit avec de la fièvre. Mais il a aussi une bonne idée pour se mettre à ressembler à ses parents et à son petit frère.»

Un opuscule rigolo abordant une angoisse toute enfantine: suis-je vraiment l'enfant de mes parents? La plume de Xavier-Laurent Petit, juste et cocasse, parvient à transmettre au lecteur, avec éloquence, la détresse sincère de Janin et sa drôle de façon d'y remédier. Un roman tendre, qui fait sourire...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Un crime est-il facile?


Par Michel Amelin, Mic_Mac, Poche Frissons

«Un crime est-il facile? Ma soeur jumelle a de sacrées idées! Sa dernière trouvaille, par exemple, m'a beaucoup plu : 
- Hercule! Nous allons ouvrir une Agence de détectives privés! Comme bureau, on utilisera la cabane de jardin de papa. Ensuite, on ressortira la machine à écrire que j'ai eu pour mes quatre ans à Noël, et on tapera des cartes de police pour faire les perquisitions chez les suspects des crimes.
J'étais vraiment stupéfait :
- Des crimes! Quels crimes? 
- Mais les crimes pour lesquels on va enquêter!
- Il n'y a jamais eu de crimes dans le lotissement! 
Ma soeur ne s'avouait jamais battue. 
- Eh bien, il y en aura! Quand une agence de détectives privés s'ouvre dans un endroit, il survient aussitôt des milliers de crimes!»

Sympathique petit polar jeunesse, rendant hommage à Agatha Christie. Michel Amelin s'est amusé à faire plusieurs allusions à la Reine du Crime, à commencer par le nom de ses deux personnages principaux (Hercule et Jane Marrot, fusion du Hercule Poirot et de la Jane Marple de Christie) et par leur lieu de résidence, l'arrondissement de Sainte-Marie-Mad (référence au petit village tranquille de Saint-Mary-Mead où réside l'authentique Jane Marple). L'intrigue est assez simple, et le «meurtrier» relativement évident, mais la narration est bien roulée et le mystère intriguera le public cible (8-9 ans). Petit bémol par contre: la révision linguistique laisse à désirer, puisqu'on retrouve dans le texte des coquilles parfois dérangeantes. Cela dit, c'est un roman policier fort agréable, qui introduit un prometteur duo d'enquêteurs.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

mercredi 8 février 2012

Les 3 mousquetaires


Par Alexandre Dumas, adapté par Frédéric Maupomé, illustré par Fabrice Turrier, Le Vengeur Masqué

«Le jeune d'Artagnan n'a qu'une idée en tête : devenir mousquetaire du roi! Arrivé à Paris, il sympathise avec 3 d'entre eux : Athos, Porthos et Aramis. Comme lui, ils ne redoutent ni le risque ni le danger, et aiment la bagarre et l'aventure. C'est donc naturellement qu'ils partent tous les 4 en mission vers l'Angleterre, à la recherche des 12 ferrets de la reine...»

Adaptation savoureuse du début des Trois Mousquetaires. Frédéric Maupomé joue habilement de sa plume, cernant l'essentiel, narrant avec humour les caractères flamboyants du célèbre quatuor, et c'est le sourire aux lèvres que le lecteur redécouvre ce classique, niché au coeur de l'univers visuel singulier de Fabrice Turrier. Un album dont vous ne pourrez plus vous passer, et qui aborde ce monument littéraire de Dumas avec justesse, audace et ingéniosité.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

mardi 7 février 2012

Je ne veux plus pêcher avec papa!


Texte et illustrations pas Claude K. Dubois, École des Loisirs, Pastel

«"Moi, j'aime bien pêcher avec Papa. Enfin, j'aimais bien... avant. Maintenant, je n'ai plus très envie. Mais je n'oserais jamais le dire à Papa. Ça lui ferait trop de peine. Il est si heureux de pêcher avec moi! Alors, je fais semblant d'être content..."»

Un petit bijou de candeur et de tendresse pour les tout-petits (et les plus grands!) qui ont peur de voir briller la déception dans l'oeil de l'Autre. Claude K. Dubois concocte au lecteur une petite histoire simple, douce et juste qui va droit au coeur, et qui réjouit l'oeil par son univers visuel sensible et éloquent. Un autre de ces incontournables à ajouter à votre bibliothèque...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 

jeudi 2 février 2012

La révolte de Hutan


Par Éric Senabre, Didier Jeunesse, Sublutetia 1

«Avant cette sortie de classe, Keren et Nathan ne se connaissaient pas vraiment. Séparés de leur groupe, ils se retrouvent seuls dans le métro. Perdus puis traqués, ils s'enfoncent dans les profondeurs de Paris, au coeur d'un monde qu'ils n'auraient jamais dû découvrir... »

Un premier tome enlevant pour la toute nouvelle série Sublutetia! Éric Senabre tricote de sa plume juste et agile, un audacieux mélange d’aventure et d’anticipation. À travers ce singulier périple sous-terrain, qui plonge le lecteur dans une trame narrative à la Jules Verne, il fait naître une réflexion on ne peut plus intéressante: jusqu'à quel point notre organisation sociale occidentale est-elle encore pertinente? Un roman fascinant, qui se dévore tout cru! Vous ne verrez jamais plus le métro du même oeil!...

Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✮