Vous cherchez sur Lili?

jeudi 26 février 2015

Lulu's Mysterious Mission


Par Judith Viorst, Atheneum Books For Young Readers, Lulu 3

« As her mom and her dad headed out to the taxi, Lulu heard her mom saying, "If things don’t work out with Lulu…" 
And her dad saying, "… and it’s just possible that they won’t…" 
And her mom saying, "… call us, and we’ll take the next plane home."
To which Ms. Solinsky firmly replied, "When I’m the babysitter, things ALWAYS work out."
"We’ll see about that", Lulu said to herself, preparing for Plan B, which was doing whatever she had to do to get her parents to take the next plane home. Then the door slammed, and Lulu was all alone with Ms. Solinsky, trained professionnal. »

Si Lulu a officiellement passé l’âge des caprices et des crises de larmes, elle sait toujours autant ce qu’elle veut… et comment l’obtenir. Or, cette fois, pas de chance, elle sera confrontée à une adversaire de taille: Mme Sofia Sonia Solinsky, gardienne d’enfants certifiée à l’allure revêche, et définitivement imperméable aux puériles stratégies d’usage. Lulu saura-t-elle vaincre l’«ennemie» malgré les revers? De sa plume coquine et culottée, Judith Viorst tricote pour Lulu une troisième aventure rocambolesque à souhait, multipliant joyeusement les écueils et les supercheries, et s’adressant sans gêne au lecteur avec tout l’aplomb dont peut se vanter son inimitable héroïne. Un opuscule hilarant et délicieusement effronté, habile ode aux apparences trompeuses, à dévorer sans attendre.


Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✮ 



(Ce livre n'est pas disponible en version française pour le moment,
mais les deux premières aventures de Lulu le sont aux éditions Milan)

mardi 17 février 2015

L'hiver des machines


Par Johan Heliot, Gulf Stream, C.I.E.L. 1.0

«Pendant les premiers mois de son existence, l’intelligence artificielle s’acquitta parfaitement de sa tâche, obéissante, servile. Dans le même temps, elle observait, analysait, tirait des conclusions. Ordinateurs et téléphones portables lui ouvraient des yeux et des oreilles aux quatre coins du monde. Elle finit par hiérarchiser de nouvelles priorités. Puis elle passa à l’action. Ceci est son histoire et celle des hommes et des femmes qui ont connu l’hiver des machines.»

Est-ce que la fin justifie vraiment les moyens, même les plus drastiques? Et si les erreurs du passé tendaient à se répéter? Et si l’humanité perdait son libre arbitre, du jour au lendemain? Et si, finalement, la fiction devenait réalité? Dans un avenir pas si lointain, Johan Heliot fomente un possible on ne peut plus dérangeant de sa plume vive et juste, tricotant l’inénarrable dans une haletante trame à plusieurs voix, et bousculant sans ménagement les repères du lecteur à grands coups d’impitoyables revers. Le C.I.E.L., cette extraordinaire et terrible entité, habile hybride entre HAL 9000 («2001, l’odyssée de l’espace» de Clarke), Big Brother («1984» d’Orwell) et le si inhumain Adolf Hitler de notre ère, rivalise d’ingéniosité et d’astuce pour déstabiliser l’humanité sous sa coupe, annihilant la rébellion sous le poids de ses machines, et tuant l’espoir à la racine. Premier tome explosif d’une prometteuse tétralogie, cet opus adroit sait évoluer avec audace sur la fine ligne séparant l’improbable de l’impossible, car si ce chamboulement planétaire fictif peut sembler un brin alarmiste, la dérive à la base de sa prémisse n’en demeure pas moins absolument probable, et c’est précisément ce qui le rend terrifiant. Un roman saisissant qui ébranle indiscutablement notre perception du progrès technologique, secouant nos consciences endormies par la berceuse des données échangées et aveuglées par l’aura du rétroéclairage. J’en frémis encore… Vivement la suite!


Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✮

dimanche 8 février 2015

Quand j'écris avec mon coeur


Écrit et illustré par Mireille Levert, La Bagnole, Modèles Uniques

«Mireille Levert se pose mille et une questions, par exemple: "Qui est-ce qui allume et éteint les étoiles chaque soir?" ou "À quoi rêvent les ours en hibernation?" Un jour, elle s'est posé cette question très intéressante : "Qu'est-ce que la poésie?" Elle a trouvé une réponse en écrivant et en illustrant ces poèmes...»


«La poésie
c’est avoir des yeux
dans le trou des yeux
dans la paume des mains
au bout des doigts
sur le ventre

Mais surtout
dans le coeur»

Et c’est bel et bien avec les yeux du coeur que Mireille Levert souffle au lecteur son amour des mots, de ceux qui virevoltent, de ceux qui savent rire, et de ceux qui savent dire l’inénarrable. Brodant habilement des vers échevelés, simples et justes, sa plume fine fait tomber les oeillères, rabrouant joyeusement la cartésienne et aveugle logique de notre société effrénée, et ouvrant toute grande la porte à cet essentiel qu’on oublie de voir au quotidien. Porté par la palette tendre et les traits évocateurs d’un univers visuel qui ose raconter l’envers du miroir, cet album émouvant est un voyage mémorable au coeur de l’âme de ce poète qui sommeille en chacun de nous. Un opus tout doux qui saura faire fleurir les plumes, des toutes neuves aux plus aguerries…


Lili lui donne: ✮ ✮ ✮ ✮ ✩