Vous cherchez sur Lili?

mercredi 16 février 2011

La légendaire histoire des douze soeurs Flûte

Par Vincent Cuvellier, illustré par Ronan Badel, Gallimard Jeunesse, Giboulées

«Dans un château, M. et Mme Flûte ont douze filles : une marrante, une dure, une rebelle, des jumelles, une laide, une étonnée, deux Charlotte, trois Béatrice. Mais, un jour funeste, le couple donne naissance à un garçon.»

Attachante incursion dans le monde saugrenu de la famille Flûte. La plume de Vincent Cuvellier tisse une histoire remplie de tours et de détours, de fous rires et de coups du sort; ses personnages sont cocasses et leurs péripéties charmantes. La structure du récit est un brin déconstruite, mais au fond, comment pourrait-elle être autrement qu'à l'image de la famille Flûte, brouillonne et vivante? Quant aux illustrations de Ronan Badel, elles sont douces et loquaces, faisant découvrir les mille et une facettes (et cachettes!) d'une famille mémorable! Un petit délice fantaisiste pour les après-midi trop tranquilles...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Marina

Par Carlos Ruiz Zafon, Pocket Jeunesse

«Solitaire, Oscar aime se promener après les cours dans les rues envoûtantes de Barcelone. Un jour, il rencontre la jolie et mystérieuse Marina. Liés par un amour de plus en plus fort, les adolescents n'ont peur de rien, pas même de suivre une femme au comportement bizarre... Qui est-elle et pourquoi se rend-elle sur une tombe gravée d'un papillon noir? Lancés sur la piste d'une énigme qui hante la ville depuis trente ans, Oscar et Marina risquent de se perdre...»

Tendre aventure, sombre et inquiétante, qui s'épanouit tout doucement par le biais de la plume sensible et troublante de Carlo Ruiz Zafon. Si ma fébrilité de dévoreuse de livres m'a fait piaffer d'impatience au tout début de ce roman qui prend son temps pour installer le décor, j'ai ensuite été emportée par l'intrigue, soufflée hors de la réalité, ne dormant que d'un oeil, envoûtée et un brin effrayée par cet univers étrange, à mi-chemin entre le rêve et le cauchemar... Une prose humaine et délirante, très touchante, qui n'est pas sans rappeler le singulier Tim Burton, ange noir du cinéma. Une belle histoire d'amour et de mort, oscillant habilement entre le conte de fées et le musée aux horreurs.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆