Vous cherchez sur Lili?

mardi 22 avril 2014

Les papas et les mamans


Écrit par Peter Bently, illustré par Sara Ogilvie, Milan, Albums

«C'est bien connu, les parents ne font que donner des ordres : "Fais pas ci, fais pas ça! Brosse-toi les dents! Mange ta soupe!" Mais attention, ce livre est là pour vous prouver le contraire. Les parents sont bien utiles! Ils sont toujours très forts pour réparer les jouets, soigner les bobos, tenir chaud, servir de cobayes, finir les assiettes, servir de cheval ou de mulet… Bref, les parents sont bien pratiques.»

Un clin d'oeil cocasse aux parents plein de ressources d'une enfance grouillante. Peter Bently propose un «petit manuel d'utilisation optimale des parents», à hauteur d'enfants, multipliant les «usages» insoupçonnés et soulignant les «avantages» non négligeables, sans oublier les «pièges» à éviter, ceux qui habituellement sont écrits en petits caractères en bas du contrat. Porté par l'univers visuel joyeusement échevelé de Sara Ogilvie, aux expressions éloquentes et aux illustrations foisonnantes de détails à savourer, cet album fera rigoler de bon coeur. À lire et à relire en famille: cascade de fous rires garantie!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Au dodo, les monstres!


Écrit et illustré par Ed Vere, Milan, Albums

«Et si un jeune monstre était en ce moment même en train de se préparer en pensant à toi, lecteur de ce livre? S’il avait décidé de traverser des marécages et de franchir des montagnes pour venir te trouver? Et s'il avait une petite faim et voulait te croquer au dîner?»

Une épopée espiègle et monstrueuse pour ceux qui n'ont pas froid aux yeux. Ed Vere joue sans vergogne avec la crédulité du lecteur, le lançant sur d'effrayantes pistes narratives pour mieux le surprendre à la toute fin. Si l'intrigue est enlevante, l'univers visuel se heurte toutefois à quelques écueils dans sa conception graphique: en effet, le monstre principal se fond parfois dans le décor créé par ordinateur, mais détonne trop souvent par son rendu pixelisé, comme si le dessin original avait été trop agrandi, perdant dans le processus la clarté et la précision du trait. Un petit périple rigolo et délicieusement terrifiant, malgré les petits bémols.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆ 

Si tu veux voir une baleine


Par Julie Fogliano, illustré par Erin E. Stead, Kaléidoscope

«Si tu veux voir une baleine... tu dois t'armer de patience et mettre toutes les chances de ton côté si tu veux vraiment voir une baleine. Il y a des règles évidentes à respecter et d'autres qui le sont moins. Et aussi de drôles de pièges à éviter. Il y a surtout cet album. Indispensable.»

Petit morceau de douceur patiente et de poésie rêveuse. Julie Fogliano brode délicatement cette trame toute simple, coquine et d'une sagesse infinie; de sa plume virevoltante, elle sait dire l'attente, et l'espérance, et la richesse stimulante de la nature. Voguant à travers l'univers visuel d'Erin E. Stead, aux traits fins, à la composition éloquente et aux textures tendrement évocatrices, cet album délicieusement hors du temps attise l'imaginaire. Un petit bijou éthéré à déguster sans se presser.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★ 



Pour le lire en version originale

Le Grand Antonio


Écrit et illustré par Élise Gravel, La Pastèque, Pamplemousse

«À vingt ans, Antonio arrive au Canada par bateau. Il est immense et très, très fort. Il mesure un mètre quatre-vingt-treize et pèse 225 kilos. Le grand Antonio aime montrer sa force; il tire des autobus bondés de gens avec ses cheveux et combat des champions japonais. Ses cheveux sont des tresses épaisses et lorsqu’il met des tiges de métal à l’intérieur, elles deviennent des antennes qui lui permettent de communiquer avec les extraterrestres!»

C'est l'histoire d'un homme fort et de son règne montréalais. C'est l'histoire vraie de vraie du Grand Antonio, l'étrange, le hors norme, le briseur de records, le souleveur de foule et l'amoureux au coeur brisé. Élise Gravel raconte avec finesse, humour et sensibilité l'épopée incroyable de cet homme mystérieux. Entremêlant habilement faits biographiques, hypothèses délicieusement saugrenues (dont une exquise chute interstellaire!) et illustrations tendrement désopilantes, cet album révèle in petto un pan des mémoires d'un quartier, mais surtout, rend un hommage bien mérité à ce «héros» pas comme les autres. Un incontournable de l'histoire montréalaise à redécouvrir en famille, excuse délectable pour initier les lecteurs tout neufs à ce géant plus grand que nature.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆