Vous cherchez sur Lili?

lundi 5 mai 2014

Ma gare d'Austerlitz


Par Anne-Sophie Silvestre, Oskar Jeunesse, La vie

«Quand on a 15 ans et qu'on affronte une maladie grave, comme Georges, on se retrouve coincé à l'hôpital. Et quand cet hôpital est la Salpêtrière, à Paris, on a la gare d'Austerlitz pour voisine de chambre. Tlaa-ta-da da... En voie 17, arrivée du train en provenance de Port-Bou, Port-la-Nouvelle... Tous ces voyages, ces trains qui arrivent et s'en vont, ça n'est pas drôle quand on n'a pas le droit de partir. Cela peut même devenir lancinant. Jusqu'au jour où notre héros décide de se faire la malle, de sauter dans un train qui part. Mais qu'y a-t-il au bout de ces rails?»

Si la maladie bouleverse les repères, chamboule les horizons et ébranle les certitudes, elle donne aussi, étrangement, le goût de croire. De croire en l'avenir. De croire en l'impossible. De croire en soi. Maniant la plume avec justesse et une fine simplicité, Anne-Sophie Silvestre laisse ses mots souffler au lecteur la résilience de l'humain, la force de l'âme et surtout, le pouvoir salutaire du rêve, ce droit inaliénable de prétendre aux mille possibles, de se décider un destin. Un remuant opuscule tricoté avec délicatesse, périple audacieux tendrement fantasque qui fait sourire l'âme malgré la grisaille. Inoubliable.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ★
 



ATTENTION! Ce livre n'est pas encore paru en Amérique du Nord:
 la date de parution n’est pas encore déterminée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire