Vous cherchez?

jeudi 17 mars 2011

Moussa le silencieux

Par Rolande Causse, illustré par Philippe Davaine, Le Sorbier

«Moussa ne parle pas. Il n'a jamais parlé, et cette étrangeté l'exclut de la communauté des enfants de son âge. Dans une oasis reculée de l'Atlas, il garde les chèvres et aide les siens. Un jour pourtant, son père devine son handicap : Moussa n'est pas muet, il est sourd. C'est grâce à la solidarité de toute la famille qu'il pourra finalement être soigné. Avec l'aide de sa mère et de sa soeur, il apprendra alors à entendre... et à parler.»

Les couleurs chaudes des illustrations m'ont attirée vers cet album... puis la prémisse, traitant de surdité, mais malheureusement, j'ai été un brin déçue. La plume de Rolande Causse est certes fine et bien tournée, mais peut-être un peu trop fleurie et empesée étant donné qu'il s'agit d'un album pour enfants. Puis, les illustrations de Philippe Davaine, très figuratives et léchées, détonnent avec le contexte humble et désertique des personnages de l'histoire. Enfin, un tout petit détail qui m'a titillée: le fait que Moussa, sourd profond, parvient à parler à force d'entendre les autres lui parler à l'oreille à l'aide d'un cornet, puis à travers un appareil auditif: c'est possible, bien sûr, mais tout de même rare pour un sourd profond dont l'ouïe est réduite presque à néant... Un album plutôt décevant, bref, mais qui partait d'une proposition fort intéressante.


Lili lui donne: ★ ★ ★ ☆ ☆

Aucun commentaire:

Publier un commentaire