Vous cherchez?

mercredi 30 mars 2011

Brooklyn

Par Colm Tóibín, McLelland & Stewart

«It is Enniscorthy in the southeast of Ireland in the early 1950s. Eilis Lacey is one among many of her generation who cannot find work at home. Thus when a job is offered in America, it is clear to everyone that she must go. Leaving her family and country, Eilis heads for unfamiliar Brooklyn, and to a crowded boarding house where the landlady’s intense scrutiny and the small jealousies of her fellow residents only deepen her isolation. Slowly, however, the pain of parting is buried beneath the rhythms of her new life — until she begins to realize that she has found a sort of happiness. As she falls in love, news comes from home that forces her back to Enniscorthy, not to the constrictions of her old life, but to new possibilities which conflict deeply with the life she has left behind in Brooklyn.»

Histoire remuante d'un exil forcé. Colm Toibin installe lentement, très lentement (peut-être même un brin trop!) les bases de son intrigue. Bien vite, toutefois, tout se met à débouler, et le lecteur est emporté dans le tourbillon de cette nouvelle vie intense et fascinante. À travers le personnage de Eilis, Toibin fait découvrir l'évolution silencieuse des sentiments lors d'un exil. Bien sûr, aucun exil n'est simple, et plusieurs rendent malheureux, mais très souvent, une période de transition est vécue, une période où l'expatrié ne sent pas encore à l'aise dans son nouveau milieu de vie, mais déjà plus partie prenante de son milieu d'origine: comme s'il n'appartenait ni à l'Ancien, ni au Nouveau, un voyageur de nulle part suspendu entre deux solitudes, un oisillon appenant à voler de ses propres ailes, sans nid vers lequel chercher du réconfort entre les essais. Ce malaise sournois, Toibin le fait poindre et s'installer chez Eilis jusqu'à la décision ultime, climax du roman: dans quel pays choisira-t-elle d'être heureuse, puisqu'il s'agit en effet d'un choix, et non de se laisser porter par le connu, le facile... Si j'ai dû m'accrocher avec détermination à l'histoire, à cause du rythme un brin lent de Toibin, j'ai été amplement récompensée: son roman m'a touchée, émue, chamboulée. À découvrir...


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Pour le lire en version française

Aucun commentaire:

Publier un commentaire