Vous cherchez sur Lili?

samedi 31 décembre 2016

Lili et ses irrésistibles de 2016...

Encore une année chamboulante qui s'achève. Avec son actualité rivalisant d'improbable devenu tristement réalité. Et sa pléthore de Grands et Grandes partis vers leur Ailleurs. Heureusement qu'il y a les mots. Les mots qui bercent. Les mots qui envoûtent. Les mots qui secouent les certitudes. Les mots qui ouvrent les horizons. Les mots qu'on dévore contre vents et marées...


Voici donc les 10 inoubliables de 2016 de Lili, tous publics confondus:


  1. The Day I Became a Bird, d'Ingrid Chabbert et Guridi, chez Kids Can Press.
  2. Louis parmi les spectres, de Fanny Britt et Isabelle Arsenault, chez La Pastèque.
  3. La piscine, de JiHyeon Lee, chez Kaleidoscope.
  4. Mon ami Fred, d'Eoin Colfer et Oliver Jeffers, chez Gallimard Jeunesse / Kaleidoscope.
  5. Franz, Dora, la petite fille et sa poupée, de Didier Lévy et Tiziana Romanin, chez Sarbacane.
  6. La femme aux cartes postales, de Jean-Paul Eid et Claude Paiement, chez La Pastèque.
  7. L'enfant des livres, d'Oliver Jeffers et Sam Winston, chez Scholastic.
  8. L'enfant seule, de Guojing, chez Comme des Géants.
  9. Deux garçons et un secret, d'Andrée Poulin et Marie Lafrance, chez La Bagnole.
  10. Même pas vrai! de Larry Tremblay et Guillaume Perrault, chez La Bagnole.


Puis, comme je travaille encore et toujours en bibliothèque, et que, parfois, les nouveautés m’échappent et mettent un poil trop de temps à croiser mon chemin, voici, issus de la vénérable 2015, mes 3 incontournables de presque 2016 :

  1. Fé M Fé, d’Amélie Dumoulin, chez Québec-Amérique.
  2. Maman est un oiseau, d’Anne Loyer, chez Bulles de Savon.
  3. Émile il est 7 heures!, de Vincent Cuvellier et Ronan Badel, chez Gallimard Jeunesse.

Et, une fois de plus, le hasard (mais existe-t-il, ce coquin?) m’a fait joyeusement trébucher sur les essais de la surprenante collection Documents, des éditions Atelier 10. Une collection délicieusement audacieuse et sympathique, abordant une foule de sujets d’actualité, et donnant la voix à des auteurs non conventionnels, issus de différentes sphères du monde littéraire. Une façon toute simple et conviviale de faire découvrir (et aimer!) cette forme d’expression des idées souvent méconnue. Parce que c’est grâce à cette collection que j’ai enfin osé plonger tête première dans les essais, je décerne avec plaisir à la collection Documents, la mention Lili découvre de l’année!



Et enfin, pour terminer le tout en beauté, le Coup de coeur de Lili, un petit délice sans âge, pigé au petit bonheur dans la besace fournie des parutions des années antérieures, et m’ayant accroché le regard du haut de ses rayonnages: j’ai nommé les truculentes Théories de Suzie d’Éric Chevillard et Jean-François Martin, chez Hélium.



Et c’est ainsi que prend fin l’année littéraire de Lili la gourmande...

Je vous souhaite une année 2017 foisonnante de possibles et pétillante d’imaginaire.


Bonne lecture!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire