Vous cherchez sur Lili?

vendredi 28 mars 2014

J'ai laissé mon coeur dans les brumes d'Edimbourg


Par Carolina Lozano, Bayard jeunesse, Sublime Idylle

«À 17 ans, il paraît qu'on n'est pas normal si l'on passe ses soirées dans la bibliothèque de son lycée. Pourtant, je ne suis pas la seule à aimer étudier dans l'enceinte du prestigieux lycée d'Édimbourg, cette antique bâtisse peuplée d'ombres et de mystères. Car aujourd'hui, dans la salle de lecture, j'ai aperçu le plus beau garçon du monde plongé dans un vieux livre. Grand, la peau claire, il ressemblait à l'un de ces guerriers celtes que toute l'Europe redoutait au Moyen Âge. Or, en prêtant à ce garçon des origines aussi lointaines, je ne me suis pas trompée...» 

 Un beau grand jeune homme, séduisant et mystérieux, une jeune orpheline excentrique en exil en Écosse, la terre de l'inexpliqué et du surnaturel, et leur rencontre improbable dans une vieille bibliothèque poussiéreuse fourmillant d'archives: sans aucun doute, on nage en pleine romance, me suis-je dit, grimaçant un brin, en tournant les premières pages. Or, après quelques chapitres, une bise délicieusement frissonnante souffla sur la trame narrative, multipliant les apparitions, découvrant une toile finement tissée entre la Vie et la Mort. Puis, sans crier gare, je fus happée par une intrigue haletante, aux péripéties déboulant habilement et m'entraînant dans la grisaille brumeuse de la fragile frontière entre ces deux mondes. À travers une narration à voix multiples, Carolina Lozano fait vivre une galerie de personnages éclectiques et indubitablement attachants dont le Destin périlleux ne peut que fasciner le lecteur, le poussant à dévorer d'un trait leurs étranges machinations. Un surprenant opus au romantisme à la Tim Burton qui, sans réinventer le genre, envoûte sans vergogne. Avertissement: si vous tenez à vos nuits, ne vous y risquez pas avant le dodo...!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire