Vous cherchez?

jeudi 25 avril 2013

L'ère glaciaire dans la glacière


Par Sylvie Desrosiers, illustré par Rémy Simard, La Courte Échelle, Les voyages de Philibert Tanguay 1

«Olivier, le frère de Philibert, passe plus de temps dans les nuages que sur la terre ferme. Il met au point une potion qui devrait les transporter à l’endroit et l’époque de leur choix. Première destination : une chasse aux mammouths pendant l’ère glaciaire. Ce voyage les mène sur les traces de ces gigantesques mammifères et d’autres créatures qui leur réservent des surprises absurdes. Puis, Olivier décide de se rendre à Trois-Rivières, en 1651, afin d’affronter les impitoyables Iroquois de l’époque. Flairant le danger, Philibert le suit à contrecœur tandis qu’un compagnon de voyage inattendu se joint aussi à eux. Les aventuriers découvrent malgré eux que des citadins modernes ne passent pas inaperçus dans un fort de Nouvelle-France et que, dans le monde de l’absurde, rien n’est impossible. Dans Le rire d’Ameri Khân, Jeanne se joint aux deux explorateurs pour une visite imprévue dans un désert très particulier. Le désert de Gobi du monde de l’absurde n’a rien à voir avec celui des cours de géographie, et son chef, Améri Khân, a un sens de l’humour très particulier : il exige que ses visiteurs le fassent rire, sinon il les tue. Réussiront-ils à sauver leur peau ? Et même s’ils survivent à Khân, resteront-ils prisonniers de l’absurde pour l’éternité?»

Un périple joyeusement déjanté à travers l'histoire et le temps. Sylvie Desrosiers concocte au lecteur une aventure enlevante, rebondissante d'actions et d'imprévus, qui tient en haleine jusqu'à la toute fin. Les deux frères, aux personnalités diamétralement opposées, forment un duo irrésistiblement incongru, trébuchant dans la logique tortueuse des voyages dans le temps, et s'empêtrant jusqu'au cou dans les anachronismes, pour le plus grand plaisir des lecteurs. Un premier tome habile qui donne le goût de dévorer la série en entier!


Lili lui donne: ★ ★ ★ ★ ☆

Aucun commentaire:

Publier un commentaire